12 avril 2014

Stages de Survie au Chaos

Pour répondre aux vœux de certains et donner la possibilité de mettre en pratique les connaissances acquises à travers ce blog, Survivre au Chaos va bientôt proposer des STAGES à ses lecteurs.

Dans ce but, nous recherchons une propriété susceptible d'accueillir une quinzaine de personnes, pour une durée ne dépassant pas une semaine.

Si vous-même ou des gens de votre connaissance disposez de gîtes ou de bâtiments aménagés avec terrain, idéalement en milieu naturel, c'est le moment de nous le dire !


Le premier stage sera consacré à la Survie au Chaos - Techniques et Tactiques. Son but est de vous faire acquérir les bases indispensables pour vous défendre et protéger votre famille en cas de trouble social majeur ou d'effondrement du système.

Comme nous l'avons déjà évoqué à travers ce blog, la plus petite unité pour une défense valable est le binôme. Ce stage s'adresse donc tout particulièrement aux binômes naturels formés par un père avec son fils (ou sa fille), le mari et la femme, ou deux ami(e)s ayant choisi de travailler ensemble le jour où les lumières vont s'éteindre.

Noter bien qu'il ne s'agit pas d'un stage de survie traditionnel. Celui que nous proposons est destiné à préparer à l'éventualité d'avoir à défendre sa peau, ou évoluer dans un milieu carrément hostile. Parce que même si le premier pourrait vous être utile, j'ai bien peur qu'il ne soit pas suffisant au vu de ce qui se prépare...

Si vous pensez connaître un endroit susceptible de convenir, je vous invite à me le faire savoir en écrivant directement à survivreauchaos@gmail.com

D'avance merci !

Amitiés à tous
Pierre Templar

13 commentaires:

  1. Pierre, donne-nous une idée du prix et du programme et avec ma soeur, nous serions intéressés. je te remercie;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je termine de travailler sur le programme. Tout cela paraîtra bientôt. Merci !

      Supprimer
  2. Intéressé également,

    RépondreSupprimer
  3. Il vous faut du zombie, aussi ?

    Paris et Lille en regorgent...

    Après tout, c'est surtout contre cela qu'il faudra se défendre, non ?

    En dangerosité, on aura, vraisemblablement dans l'ordre :

    - Zombies
    - Hygiène et soins
    - Soif
    - Faim

    Certains se demandent d'ailleurs ce que désigne ce fameux mot utilisé par tous ceux qui veulent rester dans les clous : zombie ?

    Est-ce l'étranger ? Un Rom, un Africain ? Un Infidèle ? Et, par étranger, est-ce celui qui vient d'un autre continent, ou simplement du village voisin ?

    Et pourquoi ne serait-ce tout simplement pas vous, votre binôme ou votre voisin ?

    Quand on sait qu'il y a parmi les survivalistes des gens armés jusqu'aux dents déjà prêt psychologiquement à venir chez vous les armes à la main prendre possession de tout ce que vous possédez, ça fait peur.

    Ou alors le cas du voisin survivaliste sur-armé, limite agressif, comme j'en vois un ou deux sur youtube :

    Le mec va être sympa avec vous au début, vanter les mérites de sa préparation, arborer ses armes et tirer sur tout groupe d'individus, peu importe les couleur et religion, qui s'approcherait de vos maisons. Parfois juste pour tester sa lunette de tir... le survivaliste attendait cela depuis tellement longtemps !

    Car, c'est son jour / époque de gloire !

    Puis, viendra le temps ou ce survivaliste aura sous-estimé son stock de vivre, voire de munitions.
    Il commencera alors à loucher sur vos réserves, que vous avez mieux su gérer. Il se fera prévenant, insistant... jusqu'à finalement vous en mettre une dans la tête après vous avoir salué le plus chaleureusement du monde, un matin.
    Vos enfants seront des bouches inutiles. Votre femme pourra servir... ou pas.

    Les zombies qui surgiront, en cas de déclin amenant à une révolte voire guerre civile, seront plus vicieux, plus malins, plus fourbes que ceux de Walking Dead.

    Invisibles parmi la population, ils pourront se réveiller à tout moment et vous égorger pour votre femme, vos armes et nourritures, même celui que vous croyez être un ami.

    Qui sera le plus dangereux ? Le citoyen lambda, qui n'a rien vu venir et s'affole le jour du Chaos pour finalement toquer à votre porte et demander conseil, voire de l'aide ? Ou le survivaliste blindé de stock qui attends, le 12 à la main, que le premier connard ose frapper à sa porte pour réclamer un truc, afin de lui envoyer en pleine face, tremblant de joie :

    "Va te faire enculeeeeerrrrr !!! T'avais qu'à faire tes propres réserves, comme moi, au lieu de te pavaner avec ta bagnole à la coonnn ! Dégage de ma pelouuusseeee !!!!"

    Moi je dis : Fuck le Chaos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime cette vision moderne de la cigale et la fourmi,rien ne se passera comme nous pouvons essayer de le prévoir ,seuls survivront ceux qui seront les plus adaptables et qui sauront se faire des amis

      Supprimer
  4. A mon avis...
    -Le plus dangereux est celui qui espère le chaos (le jeune qui n’espère plus rien de la vie, excepté que "quelques chose" se passe)
    -Le plus con est celui qui se persuade que le chaos n'arrivera jamais, qui traite ceux qui s'y prépare de parano (tout le monde dois en connaitre)
    -Le plus intelligent est celui qui fuit le chaos, qui le craint, mais qui s'y prépare.

    Que pense tu de mon analyse rhonan?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça. ;-)

      - Les premiers, il y en a un paquet, de tous bords, que ce dernier soit politique, morale ou religieux. Les plus dangereux, incontestablement. Ceux qui n'attendent que ça pour casser du Juif, du Blanc, du Musulman, etc. Voire se taper, enfin, la voisine si belle, en butant au passage son mari si innocent. Malheureusement, ceux-là seront les mieux adaptés au Chaos.

      - Les seconds, ils sont majoritaires. Non pas qu'ils soient forcément idiots, mais ils refusent bien souvent de croire que leur bulle confortable puisse un jour exploser. C'est inconcevable, selon eux. Si ça n'est jamais arrivé, alors ça n'arrivera jamais, se disent-ils. Et pourtant, des civilisations qui ont disparues, il y en a eu. En outre, la notre est bâtie sur des paramètres spécifiques : l’extrême fragilité de notre mode de vie et sa totale dépendance aux énergies fossiles. Ces seconds-là mourront en premier.

      - Les troisième... Ah, j'ose croire que c'est nous, en tout cas moi. Je connais mes limites, je vieillis, je chéri mon mode de vie actuel, internet, les mmo, le sexe, l'eau courante, les toilettes, le chauffage, etc. On a jamais été aussi bien en Occident, n'en déplaise à ceux qui se plaignent de tout !
      Et pourtant, tout ça ne durera pas ; trop de signes, trop de preuves autour de nous, trop de témoignages d'experts, confirment que notre mode de vie actuel est très très fragile. Et il s'effrite déjà.

      J'ai mal en pensant à la merde dans laquelle vont patauger mes enfants.

      Maintenant, je vais t'avouer ma plus grande crainte, sans honte, même si elle est personnelle : C'est que le déclin progressif n'amène le brutal chaos de mon vivant, mais trop vieux pour me défendre !
      J'ai 45 ans, et plus le SHTF tarde plus ça craint pour ma survie. Ou alors ça n'explosera pas avant 40 ans et je serais surement mort avant...

      En gros, je veux que ça pète soit dans 5 ans maxi soit dans 40...

      Mais ce n'est pas moi qui décide, et quelque chose me dit que c'est entre les deux que nos toilettes vont se boucher !

      Supprimer
    2. Le plus intelligent est celui qui se prépare au chaos ou celui qui prépare le chaos?
      Même si nous nous préparons, c'est celui qui provoque les choses qui a un tour d'avance et qui se tirera quand nous commencerons à taper dans nos réserves, genre les types qui sont devenus riches à la fin de la WW2.
      Même si nous étions les plus intelligents, nous sommes entre deux catégories bien de chez nous: les prédateurs qui tueront père et mère et qui par instinct sont des survivalistes. Ensuite vient le mytho qui crèvera assis sur son équipement hi-tech et son lance-patate delamorquitue, sans savoir s'en servir.
      Bref ce sera comme maintenant, ni plus ni moins, mais sans les chiottes et internet.
      A part ça quelles seront les modalités pour participer à de tels stages?

      Supprimer
  5. la meilleure des armes reste notre cerveau et notre vécu,
    il bien convenu qu'un minimum en arme, matériel est vivre est nécessaire, mais si on à jamais appris à se servir d'un fusil d'assaut, jamais tiré sur quelqu'un ou été entrainé à progresser et à riposter avec une arme a feu, les chances se réduisent et c'est pas call of duty qui va vous aider.
    ensuite il faut savoir que de par l'histoire toute civilisation qui s'effondre ne fait que renaitre sous une autre forme, avec d'autre dirigeants.
    si nous en sommes au point d'être tellement ébranler que nous sommes réduit à mad max, water world, la route, je suis une légende, walking dead ou autre...
    il n'y aura plus beaucoup d'être humains en vie.
    l'idée que du jour au landemain les gens se disent: ça y est c'est la fin, que plus personne ne travaille et reste chez soi sans rien produire en attendant autour d'une gamelle de pâte le fait doucement rire.......
    en gros et a titre personnel ce que je pense le plus possible:

    1- gréve généralisée liée à la pauvreté, prix trop chers, gouvernement et pays sur endetté en faillite à cause des zombies à entretenir.
    résultat: une partie de l'alimentation trop chère, pompes à essence non livrées, autoroutes bloquées, approvisionnement des supermarchés difficile, augmentation de la moyenne et petite délinquance.
    objectif: stock alimentaires pour un mois ou deux, potager et stock de carburant, un peut d'armement non létal nécessaire.

    2-guerre civile liée aux zombies, différences culturelles, religieuse, déni et refus de notre société et de s'y intégrer, haine de notre mode vie, de notre liberté de notre pays dont ils profitent et sur lequel ils crachent avec la bénédiction des nantis bobos.
    résultat: mobilisation générale, selon là ou on habite c'est expulsion / mort ou mobilisation pour défendre le pays ( guerre en ex yougoslavie), armes tireurs et chasseurs saisies (comme en 40), pays scindé en morceaux qui se font la guerre.
    objectif: stock alimentaire conséquent, armement létal nécessaire même si risque de saisie, médicaments, outils, bois de chauffage et entrainement survie/combat/tir.

    3-catastrophe naturelle: inondation conséquente, vague de froid sibérien, canicule
    résultat: nécessité d'avoir un stock alimentaire moyen, bois de chauffage, médicaments, energie alternative.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SB.

      A mon avis, au (3) vous pouvez additionner le (2) j'ai très peu de doutes.

      SB.

      Supprimer
  6. Si de nombreux système ce sont effondrés, pourquoi pas le notre... Mais s'il y en a eu plusieurs avant nous, pourquoi ne pas chercher a en créé un autre, plutôt que d'attendre et survivre dans un monde qui se rapproche déjà du chaos qui nous pend au nez ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.