19 janvier 2015

Pourquoi 9 sur 10 vont mourir lors du chaos

Il est certaines réalités qu'il ne sert à rien de cacher, quitte à passer pour un oiseau de malheur, un incorrigible pessimiste ou un vil profiteur de la détresse humaine.

Ceux qui lisent régulièrement ce blog savent à quel point le réalisme et le pragmatisme sont des notions qui me sont chères, même s'il faut aller pour cela contre les idées généralement admises dans le milieu survivaliste.

Parce qu'il n'est pas non plus dans mon tempérament de redouter les critiques et autres calomnies, voici un nouvel aperçu de la réalité, crue et dure, du chaos à venir...




L'une des toutes premières priorités des républiques maçonniques, en plus d'abrutir le peuple et salir les âmes, est de le distraire par tous les moyens. Remplir les têtes d'inepties et de futilités, au cas où elles chercheraient un tant soit peu à se relever.

C'est la raison pour laquelle le mensonge et la désinformation occupent le devant de la scène, à tous les niveaux, depuis les médias jusqu'au discours politique. Le but n'est pas de parler juste, mais de détourner les gens des vrais questionnements et des vrais problèmes.

C'est ainsi que la mort et ce qui s'y rapporte, en tant qu'issue existentielle fondamentale, a été peu à peu occultée des esprits, de même que l'idée de la souffrance. Aujourd'hui, il existe des pilules pour tout, car on ne veut plus souffrir ni mourir ; Et lorsque l'échéance se présente, froide et inévitable, on crématise aussitôt, un peu comme des criminels qui chercheraient à cacher au plus vite le corps du délit... Ou les pacifistes qui, refusant inconsciemment leur incapacité à se défendre, choisissent de renier les armes plutôt qu'apprendre à s'en servir.

Le sort des âmes droites est d'accomplir des actes dont elles se refusent à peser les conséquences dans un monde qui vit trop souvent de mensonge et d'hypocrisie. Celui de ce blog est de préparer au chaos, même s'il faut pour cela briser les tabous, y compris celui de la mort ;

Parce qu'elle frappera bon nombre d'entre nous lorsque les lumières vont s'éteindre, et que le fait de le taire n'y changera rien.

  • Le courant électrique va sauter. Plus d'électricité signifie plus de chauffage ni de clim dans les maisons, plus de possibilité de charger les systèmes de communication, plus de transports. Tout cela va se traduire par des pertes en masse dues aux conditions climatiques, à la panique de ne pas savoir ce qui se passe, et à la disparition des denrées alimentaires du circuit de distribution, sans la possibilité de se déplacer pour aller se réapprovisionner. Si vous avez l'habitude de vous nourrir au jour le jour en achetant au supermarché, aux magasins locaux ou au restaurant, sans avoir stocké un minimum de provisions, alors vous allez mourir ;
  • Les systèmes d'assainissement des centres urbains ne vont plus fonctionner. L'eau va immédiatement commencer à se contaminer, du fait de l'incapacité des services publics à la traiter. Cela va se traduire par de la déshydratation, l'absence de conditions sanitaires appropriées, et l'impossibilité de maintenir un niveau d'hygiène suffisant. Si vous n'avez pas les moyens de purifier au minimum 5 litres d'eau par personne et par jour, alors vous allez mourir ;
  • Nous vivons dans un pays d'Europe où la vie est facile, vraiment facile. Vous pouvez être un vrai branleur sans que personne s'en offusque, et la vérité est que même le gouvernement vous y encourage. Vous pouvez vivre sans rien faire, si telle est votre ambition, et surfer sur internet toute la journée en vous tapant des chips et du soda. Mais au jour du chaos, tout cela va s'arrêter. Si vous n'avez pas stocké un minimum d'équipements, et si vous n'avez pas de compétences ni de ressources particulières pour vous procurer ce qu'il faut pour survivre, alors vous allez mourir ;
  • Nous vivons seuls et ne connaissons pas les gens qui nous entourent. Les peuples primitifs ont pu subsister car ils dépendaient les uns des autres pour leurs besoins. Aujourd'hui, nous dépendons des billets de banque pour tout. Mais il faut savoir que ces bouts de papier ne vaudront plus rien en cas de chaos. Le troc, ou du moins l'échange au sens large, sera le seul moyen d'obtenir ce qui est nécessaire. Si vous ne disposez pas de talents ou de biens appréciables à proposer en contrepartie, alors vous allez mourir ;
  • Nous avons perdu la capacité et le courage de nous défendre depuis que l'état nous a déchargé de cette responsabilité. Aujourd'hui, peu sont ceux qui possèdent des armes, et encore moins qui savent s'en servir. Les pacifistes, les minets et les faibles de caractère constituent la majorité de la population. Sans parler des abrutis considérant qu'elles sont responsables de la violence. Tout chaos se caractérise par la disparition de la loi et la remise en vigueur de celle du plus fort. Si vous n'avez pas d'armes pour vous défendre, ou que vous ne savez pas les utiliser, alors vous allez mourir.

Ce sont seulement quelques aspects, et il en existe beaucoup d'autres. J'ai évoqué ceux-là en espérant qu'ils vous amèneront à réfléchir, au cas où vous ne l'ayez déjà fait. Si vous lisez ce blog pour la première fois, alors je vous invite à le consulter régulièrement, ainsi que les précédents articles, pour des explications plus détaillées.




Essayez de vous imaginer dans les pires moments de votre vie. Vous avez froid, vous avez faim, vous souffrez et vous avez peur ; Vos enfants sont à la maison, malades et sans médicaments, et vous sentez qu'un poids terrible pèse sur vos épaules. Se battre pour ne pas courber lorsqu'on subit ce genre de situation est ce qui rend la survie difficile, et qui fait que seuls les forts survivent. Et ce à quoi je fais allusion n'est pas seulement la force physique. Le fait est que nous survivalistes oublions souvent que dans une situation de survie, il faut aussi et avant tout être capable de prendre des décisions sous la pression.

On peut être un tireur d'élite, un tacticien hors-pair, un technicien génial, mais sommes-nous prêt à voir souffrir ceux que nous aimons, et faire des choix dont l'issue ne pourrait être rien d'autre que la vie ou la mort ? C'est beaucoup plus difficile qu'on l'imagine.

Vous devez veiller à rester humble, même si vous êtes un survivaliste et savez par définition plus de choses que le commun des mortels ; Parce que vous êtes celui qui s'enfuit le premier, et non pas celui qui se fait tirer dessus juste pour avoir voulu impressionner le voisinage en montrant votre bravoure. Mais sans être non plus trop prudent et attendre le dernier moment pour sortir et trouver de la nourriture pour votre famille lorsque vous n'avez plus d'autre choix.

Il est toujours possible d'être prêt. Les trois règles suivantes donneront à votre mental un avantage déterminant :
  • Vous comprenez que le monde a changé, et qu'il vous faut à présent oublier les anciennes règles ;
  • Vous veillez à ne pas laisser vos émotions prendre le dessus. Vous planifiez à l'avance et ne vous placez pas dans des situations qui ne laissent aucun autre choix ;
  • Vous vous attendez au pire, en oubliant les héros des films d'action hollywoodiens, et utilisez toutes les compétences que vous avez pratiquées et possédez à ce jour.

Et surtout, vous gardez toujours à l'esprit la chose suivante : Où que vous viviez, que ce soit en ville ou à la campagne, en France ou en Amazonie, les gens qui vous entourent vont se battre pour leur survie lorsque la situation l'exigera. 

Les seules raisons pour lesquelles les rues de votre ville ne sont pas déjà sous la coupe des armes et des machettes, sont que la nourriture est abondante et qu'il y a du courant dans les prises ; L'eau coule du robinet, et la police est encore là pour maintenir les criminels sous un relatif contrôle.

Mais nous ne sommes qu'à un petit désastre du chaos complet. Même dans notre pays, des communautés urbaines habituellement civilisées et respectueuses des lois peuvent muter en autant de bandes armées de pillards et de violeurs. Et vous savez pourquoi ? Parce que les gens ne sont pas préparés pour les désastres. Il suffit de voir que la plupart ne sont même pas prêts pour une rupture d'approvisionnement en nourriture ou en électricité de plus de 48 heures. La plupart ne possèdent aucun stock de vivres, d'eau et d'articles de premiers secours, sans parler de la capacité physique à se défendre contre des agresseurs. Ces gens construisent leur vie sur l'idée saugrenue que le gouvernement va les sauver si quelque chose arrivait.

Mais ceux qui ont vécu les affres d'une guerre civile ou d'une catastrophe naturelle pourraient d'ores et déjà vous dire que le gouvernement ne les sauvera pas. Lorsque les lumières vont s'éteindre, ils se retrouveront tout seul.




Lorsqu'on est jeune et sous l'influence des films et des livres qui parlent de combat, de guerre et de sacrifice, on s'imagine volontiers que le trépas et le fait de mourir sont des choses inévitables, nobles et propres, et qu'ils adviennent pour quelque raison.

Mais la vérité est assez différente, dans le sens qu'il n'existe pratiquement rien de propre dans tout cela.

Les gens aiment à penser que la mort au combat ressemble à ce qu'ils voient au cinéma, parce qu'elle a un sens, et que ce sens leur procure un certain confort moral. Mais le fait est que vous pourrez compter sur les doigts d'une main les fois où la réalité rejoindra la fiction.

Le gars qui se trouve à coté de vous, et qui a pris une rafale dans l'estomac, va sans doute crier - très fort - et commencer à puer. Puis vous allez vous trouver à vous demander : "Est-il vraiment mort ? Je ne peux pas m'y faire...". Et au même moment, une autre pensée va prendre le dessus : "Merci mon Dieu, c'est lui, et pas moi... C'est lui qui est étendu, là, en train de gémir et de mourir". Et plus tard, vous ressentirez sans doute de la culpabilité pour avoir pensé une telle chose.

Les gens sur le point de mourir vont appeler leur mère, leur fils, leur femme... Ils s'accrocheront à votre main tandis que la mort essaye de les emporter, comme si vous pouviez les sauver. Parfois ils vous fixeront dans les yeux, en donnant l'impression de passer au travers, comme s'ils voyaient déjà quelque chose qui n'est pas de ce monde ;

Parfois aussi vous pourrez lire du reproche dans leurs yeux, parce qu'à cet instant ils auront compris que la mort est proche, et qu'ils voudront prendre votre place. "Pourquoi lui reste, tandis qu'il faut que je m'en aille ? Pourquoi est-ce aussi injuste et cruel ? Ce n'est pas possible...".

En cas de chaos, soyez prêt à ce que des gens meurent autour de vous, et cela sera sans doute très différent de l'idée que vous pouvez en avoir maintenant. Et attendez-vous aussi à ce que la vue de ces morts vous change, à tous les niveaux, et vous affecte profondément. Certains en ressortiront transformés pour le meilleur, d'autres, pour le pire.

Mais dans tous les cas, ça vous transformera.

Je n'ai qu'une confiance limitée dans la nature humaine, mais lorsqu'il m'arrive de la perdre totalement, alors je me rappelle que même dans les moments les plus difficiles, on peut encore trouver des gens de bonne volonté, y compris dans les endroits les plus étranges. Cela ne veut pas dire qu'il faut croire tout le monde, mais dans une foule de moutons naïfs, il se trouve toujours quelques exceptions.

Observez comment les gens de votre entourage ou de votre future équipe se comportent dans les situations de stress. Voyez qui croit à ce que décrivent les films d'Hollywood comme étant la réalité, et tenez-vous à l'écart de ces personnes.

La réalité de la mort et de son processus va les transformer, et le problème est qu'il est difficile de prévoir à l'avance dans quel sens. La réalité d'une chose est parfois très différente de l'idée qu'on s'en fait. Découvrir le coté sombre de la vie peut engendrer un choc, qui paralyse le corps et blesse l'âme à jamais.

Je sais que ces quelques phrases resteront lettre morte auprès des Rambo dont le chevet croule sous les revues paramilitaires, et qui continuent d'empiler de nouveaux jouets au lieu d'apprendre à connaître le côté obscur. Le fait de s'habituer à l'idée de la mort - et de savoir combien elle est laide, puante, sale et ignoble - est essentiel au survivaliste pour prendre les bonnes décisions et mener les bonnes actions le jour où les événements l'y obligeront.




Internet et la télé regorgent d'articles et de vidéos récentes montrant les exactions des islamistes en Irak. Les gens qui les consultent et qui vivent dans un monde "normal", préservé jusqu'à présent d'une telle folie, sont bien entendu choqués. La réaction primale face à une telle bestialité serait de voir ses auteurs exterminés, d'une façon similaire à celle qu'ils réservent à leurs victimes.

Bien qu'il ne me déplairait absolument pas de voir cette vermine éradiquée, ni même de participer à la fête, il y a tout de même certains aspects qui méritent d'être considérés.

Le premier est que la plupart des gens ne visionnent pas les vidéos d'une telle violence, car son niveau est simplement trop élevé pour eux. Ils vont changer de canal, ou retourner sur la page qui détaille les dernières aventures de leurs stars favorites. La vérité est qu'ils ne veulent pas voir de choses affligeantes, ni même y penser. Ils préfèrent les oublier, et finissent par conclure avec le fameux : "ça ne peut pas m'arriver".

Qu'en est-il de vous-même ?
  • Pensez-vous réellement qu'en cas de chaos, les choses seraient très différentes dans votre partie du monde ?
  • Pensez-vous que lorsque l'effondrement va se produire, vous et vos gens serez capables d'assurer la distribution de la nourriture, la protection et la sécurité des habitants de votre communauté, et que tous les criminels et autres malades vont disparaître comme par magie, laissant la place libre pour une société meilleure ?
  • Êtes-vous sous la coupe des films qui laissent entendre que les bons gagnent presque toujours à la fin, et qu'il existe une justice et un sens à toute chose ?

J'espère que non, car je doute fort que de telles éventualités puissent se produire, quel que soit l'endroit où l'on vit.

Oubliez les gentils et les méchants. Ceux qui seront prêts seront les vainqueurs, qu'ils soient bons ou mauvais, voire les deux à la fois.

Le problème est que trop de gens attendent que le ciel nous tombe sur la tête pour pouvoir enfin sortir et jouer leur propre partition. Posez-vous une seul question : Qui possède la plus grande expérience d'une vie sans règle de droit, les criminels ou les gens ordinaires ? Sûrement pas les seconds, mais plutôt les malfrats, les tarés, les psychopathes de tout bord et ceux qui pensent avoir une solution pour construire un monde nouveau dans lequel la morale n'aura pas cours...




Il y a des gens dehors qui attendent l'effondrement pour sortir et faire la loi, prendre votre nourriture, recruter vos enfants qui sont en âge de l'être, vous prendre vous pour esclave, et votre femme pour s'amuser avec.

Peut-être que certaines choses seront différentes suivant le lieu où vous vivez par rapport aux articles en question, mais beaucoup vont être semblables. Beaucoup de gens aussi. C'est toujours les mêmes thèmes : pas assez de ressources, et la lutte pour le pouvoir.

Il est souvent difficile pour des gens normaux d'imaginer le niveau de cruauté que d'autres peuvent atteindre. Mais si vous avez connu la prison, la guerre, ou "dealé" avec des criminels, alors vous le savez déjà.

Un jour vous avez un travail, une famille, une voiture, le resto, le ciné, les copines, les CD de Brassens ou de Joe Cocker, et le lendemain, BOUM ! Vous réalisez soudain que vous vivez au milieu de monstres qui prennent plaisir à séquestrer des femmes et des adolescentes dans des prisons du viol, ou qui tuent pour le fun sans même qu'il soit question de survie.

Bien sûr, j'ai lu et entendu la même chose de nombreuses fois : "Les gens chez nous sont différents... Laissons les méchants s'entre-tuer... Ils ne sont pas comme nous". Et je suis sûr que si le chaos arrivait demain en France, il y en aurait pour écrire qu'il faut les laisser, qu'il s'agit d'animaux de toute façon, pas comme nous, qu'ils sont différents, blabla...

C'est la réponse facile. On se sent mieux en pensant cela.

Alors autant que vous l'oubliez tout de suite. Oubliez l'image typique du "Nous sommes de bonnes et décentes personnes... Il est impossible que de telles choses arrivent chez nous... Pas ce genre d'atrocités".

Soyez prêts.

A chaque fois que j'entends quelqu'un de mon entourage dire, à propos de ce genre de situation : "Oh tout va bien se passer, rien de cela ne va nous arriver, les choses vont s'améliorer", il me prend l'envie urgente de sortir pour acheter davantage de munitions. Ou un autre encore : "Ne t'en fais pas, ici nous vivons dans un état de droit, ils vont régler ce genre de problème". Bien sûr.

Au diable le système. Il faut que vous construisiez votre propre système.

C'est un peu comme si les gens vivaient dans leur jolie petite maison, avec des monstres dans le jardin regardant par les fenêtres, et qu'ils détournent la tête pour ne pas les voir. Faire face à la réalité n'est pas confortable, et la plupart de nos jours croient que les monstres ne vont jamais rentrer. La mauvaise nouvelle est que le fait de fermer les yeux ne rend pas invincible ; Seulement aveugle et encore plus vulnérable.

Ne sous-estimez pas les leçons que vous pourriez tirer des crises qui éclatent un peu partout dans le monde. Grâce aux moyens de communication modernes, nous avons la chance aujourd'hui de comprendre ce qui se passe, et ce faisant, de nous y préparer...

89 commentaires:

  1. Réponses
    1. utiliser un outil permettant de tuer quelquun as distance, d'une seul pression du doigh est signe de faiblesse, je suis pacifiste et je sais utiliser mon corp comme une arme via mon entrainement, je n'ai absolument pas besoin d'arme a feu pour ôter la vie d'une personne, vous n'etes que des allumer de la gâchette tros parresseux pour vous entrainez sérieusement

      Supprimer
    2. Moi perso, je n'ai jamais parlé de faire passer de vie à trépas qui que soit, et d'autres ne parlent que de se défendre, contre des montagnes de muscles ceux là qui n'ont peut être pas la chance d'être des machines de guerre, des femmes, des enfants peut être,.... Ou est donc la faiblesse que de vouloir rester en vie (dans une situation qui à mon sens n'arrivera jamais pour 99,999% des gens) Où est la faiblesse que de vouloir ne pas affronter un combat risqué, ou est la faiblesse que de ne pas vouloir suivre les règles du fair-play, que de suivre des règles faites pour des personnages de force égale. Bien que certains se prennent à fond dans le jeu du forum, ou certains dans un petit délire post apocalyptique : qui ici a parlé d'un tir a pipe??, il n'y a rien à prouver, les posteurs ne sont pas sur un ring, et dans l'esprit général de ce forum, si demain l'irréparable survenait, il vaut mieux être un lâche vivant, qu'un héro mort. Et pour simple info, j'ai des qualifications dans des domaines bien spécifiques, et suis capable physiquement d'en découdre a mains nues,..... ce qui me faire néanmoins utiliser l'arme la plus ad hoc dans une situation critique, et le corps à corps est le moyen le plus,....... ridicule, en effet le CàC n'est que la dernière solution à utiliser, lorsque vous n'avez pas/ plus le choix. N'oubliez pas que dans l'esprit du forum, une simple et petite blessure de rien du tout, risque de donner des conséquences graves.
      Enfin pour terminer, lorsque vous parlez d'une pression du doigt, pouvez vous réaliser une pression du doigt (click droit) sur les mots du texte soulignés de rouge (c'est le correcteur d'orthographe)
      ecmg - ecs

      Supprimer
    3. A "Anonyme7 février 2015 09:11"...

      Pour un pacifiste je vous trouve plutôt violent^^, je cite:

      << ... je suis pacifiste et je sais utiliser mon corp comme une arme ... pour ôter la vie d'une personne ...>>
      No comment le "pacifiste" (si je ne me trompe, un pacifiste se contenterait de "neutraliser", si je ne me trompe...).

      Et puis le signe de faiblesse dont vous parlez ( vous ferez quoi contre les armes a feux des pillards & compagnie? Ou bien vous-vous prenez pour une sorte de chevalier Bayard? ) , je la vois chez vous dans votre agressivité en disant a tout le monde, ici, "vous n'etes que des allumer de la gâchette" (il y en a peut-être, qu'en sais-je...^^) et de "tros parresseux pour vous entrainez sérieusement"...
      Et vous, est-ce par lâcheté, faiblesse ou paresse que vous n'osez ouvrir une autre fenêtre pour vérifier l'orthographe de vos écrits? ( cette réflexion ne s'adresse qu'a Môssieur le pacifiste "Anonyme7 février 2015 09:11" ;-p )

      Et tiens, Môssieur qui nous trouve faible... ayez donc la "force" d'assumer vos propos et avoir l'aimable courtoisie de vous présenter, c'est si commode l'anonymat...

      Cordialement, B.

      P.S.: j'oubliais, pour ma part je n'ai même pas eu les moyens l'année passée
      de m'inscrire a un club de tirs, n'ayant pas les 240€ pour l'inscription^^.
      Donc je suis peut-être encore trèèès loin d'avoir ne serait-ce qu'une arme ( précision pour votre "vous n'etes que des allumer de la gâchette" ), sans parler de ma femme anti-armes^^, et j'ai l'impression que la plupart des gens qui visitent ce forum sont dans ma situation, sans armes (pour quel que soit la raison)...

      P.S. 2 (que je suis lent^^, le temps de faire mon com, 2 autres com ont été posté ^^):
      -Mirador: un coup de règle sur les doigts! Non mais, et le réducteur de son, il est fait pour les chiens peut-être? ;-p

      -ecmg - ecs: merci bien, je ne connaissais pas le coups du clic droit, j'ouvrais une autre fenêtre^^... Je tiens a dire que j'ai volontairement copier/coller les extraits que je cite, hein, j'ai pas recopié ... ^^);
      Pour les camarades (ou autre mot vous convenant) fâché avec l'orthographe, je tiens a répéter que ma critique ne vas que vers le/les malotrus agressifs, insultants et autres, surtout s'ils sont anonymes^^

      Supprimer
    4. C est une constante chez les défenseurs de la paix, de l amour, de la tolérance, de la diversité etc, ce sont toiujours les plus agressifs, les plus méprisants les plus délateurs etc, la seule réponse à apporter est celle que j ai écrit plus haut.
      "Quand on est con , on est con, petit con de la drnière averse, vieux con des neiges d antan"

      Supprimer
    5. salut, moi c'est sylvain. Je parcours les sites survivalistes depuis quelques temps et la question que je me pose c'est: survivre? pourquoi faire? uniquement par peur de la mort? Par curieuse certitude que la mort d'un corps, au demeurant dysfonctionnel puisque devant manger, dormir et respirer pour rester vivant, est la fin de tout? Par peur d'avoir été un humain imparfait aux yeux d'une entité divine soit disant surveillante de nos actions et donc par peur de l'enfer?:)
      Moi ma plus grande crainte en ce monde serait plutôt de survivre à l'épuration à venir au milieux d'abrutis encore plus abrutis par le traumatisme de la catastrophe cherchant imbécilement à recréer le sacro saint "travail famille communauté" quitte à massacrer les autres abrutis ayant le même "travail famille mais d'une autre communauté" oO
      Moi je dis qu'il faut accepter sereinement l'idée de la mort et je me dis que plus elle sera violente plus elle sera rapide. Plutôt que de mourir en "survivaliste": longuement, douloureusement, de faim, de maladie, de septicémie, n'ayant rien connu d'autre au long de cette survie, que l'angoisse mortifère que chaque jour soit le dernier.
      Et puis reconstruire l'humanité ne sera pas le travail des malades occupés à creuser des trous pour y planquer des armes et du sucre et s'entrainer au close combat, des gars comme ça j'en ai connu, rien que leur aura m'a expliqué que tout était préférable à la (sur)vie à leurs cotés, le combat permanent pour la vie c'est bon pour les animaux (les poules, les renards, les marcassins) parce qu'ils n'ont pas d'autres possibilités que d'être cons (je le dis avec amour, j'aime bien les bestes, aux moins elles ferment leurs gueules.)Mais vous frères humains dits évolués,ce dont je doute quand même un peu, en effet, les religions et les écoles de pensées existent encore, vous n'avez pas d'autres horizons que la survie de votre, excusez moi, pathétique génome? Gnagna mes enfants, gnagna mes parents, gnagna mes ancêtres, gnagna le général de Gaulle... Vous ne comprenez pas que chaque crise, chaque catastrophe, est le moyen que le cosmos, appelé Dieu par les plus arriérés d'entre nous (toujours avec amour, j'ai été élevé dans le respect des imbéciles) utilise pour passer à d'autres niveaux d'évolution de l'intelligence, et que pour ce faire, il faut d'abord débarrasser la table de ses déchets (pour les deux du fond, les déchets c'est nous)
      Les amis, en vérité je vous le dis, prochainement nous allons tous mourir et c'est une chose qu'il vous faut accepter sinon vous allez chercher à résister, donc juste souffrir et quand même mourir. Avouer que c'est con.
      Je pense, je sais, que l'humanité ne disparaitra jamais de la planète et survivront à la catastrophe, sans effort, les humain dont les âmes seront suffisamment vibratoirement saines pour continuer la route parmi les décombres fumants des illusions d'une humanité destinée au cataclysme depuis sa sorti des grottes de Lascaux en quette de peinture pour les murs.
      Ouvrez vos yeux: les humains se meurent, les Hommes arriveront derrière, l'Humanité est morte, vive l'Hommanité.
      Sic transit gloria mundi. yo.

      Supprimer
    6. Hou là là !!!Et ben dis donc !!!
      Réponse 1 : Peur de la mort ? non ! Aimer la vie ? Oui . C'est pour cette raison que je désire tenir 1heure, 1jour , 1ans ,10 ans de plus et parce que mon role de male dominant primitif est de protéger au maximum ma famille .
      Réponse 2 :Je suis un animal ? Je le concède ! Evolué ? Non ! Pas plus que d'autres animaux conscients d'un univers vaste tentants de lire l'aura de ses congénères . Je mange , je bois , je me reproduit ....et je meurs ...comme tous les êtres vivants de cette terre .
      Réponse 3 : Des survivants découlera une race meilleure qui évoluera ? Oui peut être mais dans l'immédiat j'en doute , ceux qui surviverons ne seront pas forcément la quintessence de l'espèce humaine . Ce sera plutot les plus féroces ou les plus prévoyants mais effectivement se sera les plus futés ....pas forcément les meilleurs ...
      Repnse 4 : Suis je un déchet de l'humanité ? Je ne sais pas mais je n'ai jamais rien fait pour m'attirer la haine de quelqu'un au point qu'il me traite de déchet . Néanmoins si j'en suis un a tes yeux , cela n'est pas grave car cela , comme tout bon déchet , ne m'affecte pas . J'ajouterai qu'a sa naissance aucun être humain n'est appelé a devenir un déchet .
      Réponse 5 : Vais je souffrir avant de mourrir ? Probablement . Dois je en avoir peur ? NON ! Suis je con ? Grande question ...on est tous le con d'un autre ! En tout cas je lutterai !
      Par contre il me vient une idée .... Et si les survivalistes dont tu te gausses étaient ....la futur race humaine et que les personnes attendant patiemment leur éradication par le grand cosmos, n'avaient aucun avenir sur cette terre sauf sous forme d'oligo éléments, d'azote et de phosphate ?
      Et si seuls ceux qui auront pris leur destin en main avaient une chance ?
      Et si le grand cosmos avait brulé les yeux de certains pour qu'ils ne voient pas leur propre déchéance ?

      Et si personne n'avait raison et que seuls les tribus amazoniennes survivaient a ce qui va venir ....ou pas !

      Osefnoj

      Supprimer
    7. +3 bel effort Osefnoj,je ne grimpe plus aux rideaux depuis longtemps sur le genre de commentaire de sylvain qui n'apporte rien a une efficacité pour la survie ,les pseudo penseurs meurent avant les guerriers

      Supprimer
    8. @ Janus
      Idem.
      Ne lui en voulons pas, les têtards ne sont pas encore aboutis et il le démontre très bien.

      Un imbécile.

      Supprimer
    9. "sylvain tetard5 février 2016 à 09:01"....

      "Bouffon" ou troll?

      <<... Je parcours les sites survivalistes depuis quelques temps et la question que je me pose c'est: survivre? pourquoi faire?...>>, j'allais citer d'autre extraits, mais ça reviendrait a copier la moitié du post initial...

      Je ne parle pas au gens que j'ai envie d'insulter (ou alors c'est que je suis prêt a assumer la suite logique).
      Que venez-vous foutre ici, a part insulter vos congénères, ôh suprême être de lumière, infiniment plus évolué et empli d'amour ( pour gaïa, les petits scarabées, les pierres, les plantes... mais pas pour vos frères apparemment), que la sous-crotte que je suis?^^

      Allez, je vais rester "soft", je me contenterai d'un

      https://www.youtube.com/watch?v=JjvWn_P0quM

      Espérant ne pas avoir nourrit le troll ou titiller l'con...

      Supprimer
    10. Excusez moi j'étais pas au courant pour sylvain...... Mais quand même ...la drogue c'est vraiment de la merde ...Il a morflé un max !!!

      Supprimer
  2. J ai longtemps fréquenté des "voyous", maghrébins, africains, albanais, ces gens n ont absolument aucune morale, ils ont des armes, ils s entrainent à la boxe durant le temps libre, il prennent les femmes Françaises pour les souiller comme des putes, ils ne reculent devant rien pour avoir ce qu ils désirent, mais les gens lambda ne voient pas ça, ils croient que c est juste à la tv, ou que ces "voyous" sont des exceptions de la nature humaine.

    Un jour je me suis retrouvé attaqué dans le dos par un récidiviste alcoolique, que j aurais pu assomer avec une main dans le dos, mais voilà, l effet de surprise aidant, il poignarda mon frère dans le dos au dessus des reins, le temps que je me retourne, il m ouvrit le ventre en tranchant mon colon, le temps que je réalise ce qu il m arrivait , une piqure et une brulure se fit ressentir et je compris, d une main, je tenais mes boyaux qui ressortaient par la plaie à mon ventre , mon frère hurlait au sol, je n avais jamais entendu un humain crier comme ça, je me suis battu à coup de poing, un copain du récidiviste arriva en renfort, je continuais à frapper désépérement, mais bientot ma vision devint floue et mes jambes me lachèrent, je suis tombé au sol dans le caniveau, j ai protégé mon ventre, et je regardais mon frère qui rampait au sol en les suppliant de m épargner, mais ils m ont ouvert la tête à coup de pieds en rigolant, je nai pas vu ma vie défiler devant mes yeux, je nai pas vu de lumière, je me suis juste dit: "voilà tout se termine içi, dans un caniveau, pas de gloire, rien, juste l horreur", mais je n avais pas peur, j étais paisible, et j ai perdu connaissance, je suis sorti de l hosto quelques semaines plus tard, et des mois de convalescence, on m a opéré deux fois, et jai des séquelles à vie, cela ne m a pas empéché de retourné à la boxe, mais j ai un trou dans la paroi abdominale à vie, et quelque chose à changé chez moi, je préfére mes chiens à la plupart des êtres humains, l humain n est pas à l image de Dieu, les animaux ont plus leur place sur terre que l homme, enfin bref
    j utilise souvent cette expérience pour expliquer aux gens qu en une fraction de seconde, la vie s en va, n importe quel minable de 60 kg peut fairtre autant de dégats qu un rambo, et que la réalité de la mort et de la violence dépasse ce qu on peut imaginer, on ne peut pas être pret à tout, il vaut mieux toujours imaginer pire que le pire qu on puisse croire possbile, et encore ce ne sera pas assez, en cas de chaos, on atteindra un niveau de violence et de torture inimaginable, l humain est comme ça, mais les humains d aujourd hui ont été dénaturé par la société moderne, et ils deviendront, bien pire que tout ce qu on a connu dans l histoire.
    Je pense que la pitié, l empathie et hélas, le bien commun, ne sont plus à envisager aujourd hui, il faut être impitoyable et vicieux.
    Merci pour le blog, toujours aussi bien, bonne continuation, bonne chance.

    RépondreSupprimer
  3. Les gens deviennent totalement fous, la mentalité des Français devient écoeurante, et pourtant je les ai défends depuis des années. Il semble que plus la violence augmente, plus les gens deviennent pacifiques et se voilent la face, le seul moment où ils deviennent un peu agressif, c est quand on tente de leur mettre la réalité en face! Il ne faut surtout pas qu ils voient la réalité, c est trop dur pour eux...

    Après les récents événements (...) et ce qui en a découlé, beaucoup de gens sont venus me voir pour avoir des conseils sur la défense, là encore, le constat était navrant :
    "dans mon quartier, des voyous foutent le bordel devant chez moi , parfois même ils viennent frapper à ma porte, je suis avec ma femme et ma fille et j ai peur, est ce qu un fusil de paintball leur ferait assez mal pour les faire fuir ? " les bras m en sont tombés, je lui ai mis des situations , des réactions et des exemples réels devant les yeux, ainsi que des conseils qui me semblaient appropriés:
    "non je ne veux pas d une arme qui puisse tuer, je ne veux et ne peux pas faire cela" vas à la salle de boxe alors ! "non je n ai pas le caractère" bon... je reste à sa disposition si il décide de faire les choses sérieusement, mais le constat était vraiment triste.
    D autres ont mieux compris et veulent des conseils sur des armes de chasse.
    D autres persistent et achètent des pistolet à blanc....
    D autres veulent des AK et des desert eagle... vu dans les films... je persiste en leur expliquant de redescendre sur terre et de prendre un 12.
    Bref tout ça pour dire que les gens sont totalement déconnectés de la réalité, et tout bonnement, des lois naturelles...

    (...)
    Mes ancêtres sont sur ce territoire depuis des siècles, ils se sont battus et sont morts pour nous léguer cette terre et ce sang, quand je sors je regarde autour de moi et je vois les visages de nos ancêtres qui nous regardent et qui pleurent, jai toujours été un défenseur de notre peuple de notre culture, terre histoire tradition, de notre sang, j ai toujours crut que nous réussirions à nous libérer et reprendre notre fierté et notre destin en mains, mais je me rends compte aujourd hui , que mon peuple est mort depuis longtemps, je n ai plus le coeur à pleurer, c est plutot la colère qui reste, le chaos, quelle que soit la forme qu il prendra, est inévitable à présent, il faut faire le deuil de notre civilisation et se préparer au pire. A Dieu va, peuple Indo-Européen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le peuple n est pas mort mirador , mais c est vrais en voie de disparition. Des fois je me demande si il y a pas une usine à "mongole" dans ce pays.

      Supprimer
    2. Les théories de DARWIN risque de s'appliquer sur une certaine partie de l'espèce humaine.

      En revanche, être en pleine conscience de ce qui s'annonce ne nous immunise pas car en face ils seront aussi nombreux que dangereux.

      Il faut mettre les bouchées doubles!!

      Supprimer
    3. rien qu en France, le droit ouvert à l avortement represente en 40 ans environs 8 millions d'indo europeen en moins, sur l 'europe, l'estimation va de 40 à 50 milllions, un GENOCIDE programmé,

      Supprimer
    4. Oui, on se demande à quoi ont servi les sacrifices de nos arrières grands pères en 14, en 40..comme le disait deja boumedienne en 1970 " le ventre de nos femmes sera notre armée pour conquérir l'Europe " .ma France, tu meurs et personne n'y trouve rien à dire..



      Supprimer
  4. Je suis infirmier militaire a la retraite, et je suis tout a fait d'accord avec cet article en particulier en ce qui concerne la mort, ce n'est pas du tout comme au cinéma, il y en à qui vont avoir des surprises (désagréables).

    RépondreSupprimer
  5. Etant sans doute le seul ancien criminel et ancien détenu de ce site, je ne peux qu'abonder - anonymement - dans le sens de Pierre.

    Je dirais: on ne survis pas simplement parce que l'on est le "plus fort".
    On survit surtout parce que des plus faibles que vous sont dévorés à votre place et que, dans leur stratégie de base, les hyènes remontent la chaîne alimentaire du bas vers le haut. Du plus faible vers le moins faible. Du plus facile, vers le moins facile.
    HistoryX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bsr ont aient au moins 2, :)

      Supprimer
  6. Je propose a tous ceux qui ont encore des doutes en lisant cet article et du mal d'imaginer le niveau de chaos que pourrait engendrer l'effondrement brutal de notre societe, de passer quelques heures a jouer a cet excellent jeu (j'ai presque envie de dire "simulation") et de constater combien les choses peuvent devenir tres vite compliquees sinon ingerables...
    http://www.jeuxvideo.com/jeux/pc/00052198-this-war-of-mine.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sera pas un jeu..
      Il faut quitter le ludique car le divertissement te détourne de tes priorités.
      Crois-moi..

      Plus tu commences à être préparé et plus tu te rends compte que la tâche est ardue et que le temps manque.
      (car tu deviens plus critique et plus perspicaces sur les choses qui te faudra et les choses qui finalement t'encombreront!)

      Ne le prend pas comme une agression mais..

      Poser son cul dans un fauteuil avec des chips et jouer à des VidéoGames, c'est exactement ce que le système attend de toi.
      Lèves toi, apprend à te battre, à soigner, à te nourrir de choses non préparées industriellement, à évoluer dans l'obscurité, à te déplacer silencieusement, à te noyer dans la foule, à repérer les flics en civil, à réparer des choses (voitures appareil électronique), apprends des bases de serrurerie...

      Il y a tellement de choses concrètes à faire et d'outils ou de matériels à acquérir (tant qu'il sont encore accessibles)

      Pose ta manette, l'ami.
      (Mieux... vend tout ça et achète un 12 !!)

      Supprimer
  7. Pour une fois, je ne suis pas d'accord sur les questions de la mort, que j'ai côtoyé quelque fois et que certains copains ont rencontré pour de vrai. Je dirai seulement que, comme pour la vie, nous ne sommes pas égaux devant la mort.
    Dans l'action, on ne pense pas à tout ça: comment elle survient, ce qu'on en pense (si on a le temps) et comment les copains vont gérer l'après.
    A l'époque, on riait de celui qui n'avait pas eu de bol, aujourd'hui je suis triste pour eux, pour ceux qui partent maintenant et pour ceux qui vont partir...Privilège de l'âge.
    Pour le chaos, j'ai deux options en tête. L'Etat passe au califat, continue de fonctionner et nous ravale au rang de dhimmi. Dans ce cas, oubliez les folles cavales pour siphonner des voitures.
    Soit c'est le chaos et l'Etat ne peut plus payer tous ses fonctionnaires, et par définition ne peut plus les contrôler.
    Quant aux gens qui regardent des video made in EI, ce sont des pervers. Ils ne connaissent rien au contexte, car in situ, on enjambe les macchabées, on les regarde plus car ils sont le paysage. La perversion occidentale n'a pas de limite: gore, porno crade, rabaissement moral généralisé...Sauf que ces cons ne veulent surtout pas passer pour des racistes pour gagner le paradis du camp du bien.
    A ces gens: allez vous faire foutre.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Je ne sais bien évidemment de quoi l'avenir est fait (mis à part que le chaos va s'installer) mais une chose est certaine, malgré toutes nos préparations et tout nos scénarios cérébraux, ce sera bien pire !

    Excellent article et encore merci pour ce blog.

    Mr.Gruhm

    RépondreSupprimer
  9. salut pierre.encore et toujours une bonne analyse.de quoi nous rendre dépressifs si ce n était déjà pas le cas,ainsi que paranos et un tantinet psychopathe ,en effet plus on calcule,les diverses situations potentielles ,plus on réalise le coté un peu futile de nos préparations .nous avons 99 pour cent de chance d être submerger ,quoi qu on fasse ,malgré cela on s accroche au un pour cent restant en préparent tout ce qui est possible de prévenir.c est vrais que le mental est en train de changer,on est passez de l auto défense éventuelle ,a la défense intérieure du domicile, puis de l extérieur dans la propriété ,puis autour de celle ci,pour en arriver a la zone a défendre incluant le voisinage .en espérant avoir suffisamment de réserves dans la durée .malgré tout cela on risque de se faire engloutir sous une marée humaine .Alors depuis quelque temps une idée nous titille les neurones,en effet si 90 pour cent des gens vont malheureusement mourir ,en espérant ne pas faire partie du lot ,pourquoi ne pas aider un peut les zombies rescapés a les rejoindre ,en effet un zombi pour arriver jusqu’à nous doit se déplacer,boire,manger.on peut compliquer ses déplacements ,peut de chance de l empêcher de boire,mais on peut toujours lui réduire les opportunités de nourritures ,ou au contraire lui en laisser du spécial zombi .disons que pour être a peut près sur de tenir sur la durée ,de faire en sorte que les autres ne le puisse pas,et qu ils s affaiblisses le plus rapidement possible faute de nourritures alors a quand un tuto spécial circulez ya rien a manger !!!!!!!!!! merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi devenir dépressif? On ne joue pas pour perdre, mais pour que celui d'en face ne gagne pas. On ne fera que vivre comme nos ancêtres qui n'étaient finalement que des paysans qui sortaient les fourches quand ça commençait à chier. Alors oui, l'espérence de vie à 45 ans, 4 gosses sur 6 qui meurent en bas âge, les épidémies et les mauvaises récoltes, on risque de connaître.
      Pour les zombies, arrêtez de croire que la solution est politique. En son temps, le FLN s'est passé d'actes politiques. Le seul argument qui vaille est la volonté de résister au monde qui vient et ensuite en reconstruire un autre.

      Supprimer
    2. Concrètement ton propos nous amène à 2 choses possibles:

      Soit tu évoques (peut-être sans le savoir) la politique de la "terre brûlée" pratiquée par les village russes pour ralentir la progression des troupes allemandes!!

      Le villageois savant qu'ils ne pourraient pas défendre leur maisons face à la puissance de feu des armées d'incursion, brûlaient leur réserves et fuyaient avec le nécessaire pour survivre en plein hiver.

      Il rejoignaient d'autres villages qui les accueillait dan la mesure du possible grâce à la flamme patriotique qui brûlait dans le cœur de chaque homme face à l'envahisseur.

      PROBLÈME => CE NE SERA PAS NOTRE CAS !!
      car si tu fuis ta maison, tu seras considéré comme n'importe quel zombie!!


      Second possibilité :
      Rester sur place !!
      Cette option ne se réalisera que par 2 moyens possibles "camouflage" ou "puissance de feu"

      "camouflage" nécessite de grooooosses réserves et n'exclue pas de devoir sortir un jour sortir la tête de son trou pour découvrir qu'on habite un plein territoire d'un gang sanguinaire!!

      "puissance de feu" sous entend une grosse équipe qui sous entend, de gros besoins en eau potable, en alimentaires et en munition,

      Ce n'est pas pour rien que nos ancêtres construisaient des châteaux forts!!

      Les fortification nécessitent moins d'hommes combattants (bellatores) pour protéger plus de civiles "actifs" artisans ou agriculteur (laboratores) et les chefs (oratores).

      Approchez vous de ces fortifications et imaginez-vous à l'assaut de ces
      murailles même avec tout votre équipement moderne (de civile).

      IMPRENABLES!

      Les seules méthodes trouvées était le siège pour les affamer et le catapultages de cadavres en décomposition au dessus des remparts pour provoquer des épidémies.. (pas très fair play !!)

      http://instituthistoire.e-monsite.com/pages/cours/laboratores-oratores-bellatores.html

      Supprimer
    3. salut anonyme 20- 01- 15 ,11 h 49 ,et salut Luc.si on croyais encore a la politique,ce site et ce blog n existerais pas,et l on se ferais tous des bigs bisous .ensuite les préparations ne sont pas extensibles a l infini,faute de place et de moyens donc une évacuation reste possible pour X raisons imprévues ,et que fait t on des vivres que l on ne peut pas emporter ?????on offre un banquet gratuit aux zombies ???histoire de leur redonner de la force et un bon moral pour nous poursuivre .ou alors détruire tout sauf ce qui aura l apparence de ne pas l avoir été par panique et manque de temps et en passant pour des cons en laissant une partie a base de porc par exemple et une autre plus générique,le tout éparpillé ,façon départ précipité ,du genre panique et qu on a très très peur des méchants .bref une aubaine pour eux de tomber sur du spécial menu, zombie ,et colabobos .d ou l intérêt de détruire toute autres possibilité de nourritures dans la rayon le plus vaste possible.afin qu ils succombes plus rapidement a cette charmante table d hôte,n ayant pas eu le temps d être dressé .bref les convives devraient être moins nombreux après le repas suite a des problèmes disons intestinaux !!!!!

      Supprimer
    4. Luc .nous n avons pas l intention de fuir,mais il faut tout de même réfléchir et nous ne somme pas tous logé a la même enseigne,exemple nos moyens financiers sont plus que faible.en fait la survie au niveau finance pour nous ce n est pas un exercice,ni une vue de l esprit.DONC :on fait ça qu on peut,avec ça qu on a .Recup de tout ce qui semble pouvoir avoir une utilité quelconque dans un futur plus ou moins proche.autre exemple dimanche,panne de gaz ,plutôt que de taper dans la réserve gaz opportunité a essayer un tout petit poêle a bois acheté une misère au cas ou .résultat cela fonctionne parfaitement,on a eue du café chaud rien qu en brûlant une quantité ridicule de vieux cartons et un soupçon de reste de cagette ,le dit poêle est particulièrement transportable dans l habitacle de n importe quelle auto et peut servir a beaucoup d autres choses .nous n habitons hélas pas un château fort ,mais une maison de plus en plus indéfendable par rapport a la montée des périls sauce 2015 .j oubliais,c est nous les ridicules frappadingues qui faisons flèches de tout bois vue qu on a pas le choix ,ceci explique la taille anorexique de nos stocks , nourritures et autres,3 semaines en 2011 ,et récupération toujours dans le cadre familial ,d un sabre baïonnette de la guerre de 1870,et de 2 épées baïonnettes des années 1880 ,ainsi que de 2 carabines a un coup 9 mm Flaubert,hélas en 2011 les ressources tirées des greniers ,et cheminées familiales ont commencé a ce tarir, et la bonne vielle ferraille a faire défaut étant encore utiliser par d autres membres de la famille,soit pour la chasse soit en décorations pour les armes blanches restantes .de plus je ne voie pas comment camouflée la baraque,ce qui pour nous est totalement irréaliste,et je pense également pour la quasi totalité des gens tant soit peut prévoyants.quand a la puissance de feu,j ai bien peur quelle vienne d en face,66000000 d adversaires potentiels .par contre 66000000 de bouches a nourrir,il y a la peut être le grain de sable a exploiter ,une gréve de la faim générale a titre provisoire d une petite durée limitée a disons 3 mois les choses pourraient redevenir un peut moins anxiogène,et la vue un petit peu plus claire .je pense donc qu il faut stocker la bouffe d un coté de la balance ,et tout détruire de l autre coté ,histoire de voir dans quel sens elle penchera .voila ce n est que mon avis et il vaut ce qu il vaut bien qu il me semble particulièrement irréalisable a grande échelle,mais un glacis stérile a 360 degrés autour disons des gens prévoyants,et ce sur plusieurs km devraient détournée les criquets vers des terres plus nourricières !! sur ce bonne journée a tous .

      Supprimer
    5. Alors pour commencer, les criquets viendront quand ils veulent, d'où ils veulent et le stock de nourriture changera de mains sans difficulté. C'est là qu'il faut défendre le stock avec de la ferraille, pas avec des bisous. Le cochon n'est pas un problème, une fatwa autorise tout, suffit de demander.
      L'ennemi peut très bien faire comme les impôts: vous avez vu personne mais les comptes sont ponctionnés. Et oui, l'ennemi peut devenir l'Etat, faut y penser. Camoufler une maison, c'est éviter qu'elle soit trop visible, trop grande et bourrée de barreaux et d'électronique.
      Quant à tout détruire, encore faut-il en avoir le temps et les moyens: se priver de moyens tout en faisant du bruit et de la fumée noire relève de l'imprudence (euphémisme, en fait je voulais dire connerie).
      Il faut arrêter de se palucher en mode Mad Max ou Grand Soir: il y a un risque que l'Etat se rende sans combattre (Ca a commencé) et que l'on passe directement au califat (et au statut de dhimmi). En attendant, il faut juste apprendre à vivre sans cet Etat, lui laisser le moins de fric possible, se regrouper comme les grandes cellules familiales d'antan.

      Supprimer
    6. Bonjour "Anonyme21 janvier 2015 06:14",
      (Pas simple de répondre sans vos pseudo)

      Tout d'abord, laisse moi te dire que ton propos m'inspire de grands espoirs de survie pour vous car justement lorsque que tu parles on lit "nous" "nous" "nous"...
      Cela trahi que vous êtes plusieurs à réfléchir à des problèmes simples de votre quotidiens, que vous êtes aussi soudés et pro de la "demmerde".

      A mes yeux..
      Tout ceci remplace LARGEMENT le pouvoir de l'argent !! (qui soyons clair ne vaudra plus rien dans quelque temps..)

      Cela n'engage que moi mais je préfère avoir 3 mecs de confiance qui surveillent mes arrières avec des tromblons plutôt qu'être seul avec une M60 et des grenades.
      (Bon... L'idéal serait un mixe des 2, évidemment hahaha)

      Camoufler une maison dans un environnement chaotique urbain ne signifie pas la "faire ressembler à un arbre".
      En revanche, lui donner l'apparence d'une poubelle déjà explorée mainte fois, c'est plus possible...

      Si c'est un pavillon, je commencerais par récupérer toutes les grandes tôles pourries (et deparaillées) possibles pour en recouvrir les fenêtres et portes.
      (Afin de masquer qu'elle sont en bon état.. si elle le sont)
      Pour le visuel:
      Je sèmerais des quantités hallucinant de verre cassés, de métal rouillé et tranchant partout autours de sorte qu'il n'y ait q'une seul façon de discrète de s'approcher de l'entrée. le verre (C'est bruyant lorsqu'on marche dessus, ça glisse, ça coupe.

      Pour l'olfactif:
      Je disséminerais des cadavres et des carcasses d'animaux (ou autre) partout autours. (à bonne distance de la maison tout de même pour ne pas attraper de maladie)
      La putréfaction est un bon répulsif naturel.

      La mise en place de systèmes d'alarme rudimentaires et de pièges létaux sont aussi fortement conseillés.

      Voici un stratagème qui devrait tenir quelque temps.
      C'est en tout cas de cette manière que les gens s'en sortais en Bosnie.

      Après, Ceux qui ne seront pas dupés par ces choses-là seront les vrais méchants..
      Il s'agira de savoir les recevoir de manière brutale et silencieuse.

      Supprimer
    7. Bonjour "Anonyme21 janvier 2015 10:07"

      Je crains bien plus ce que tu mentionnes que le chaos à proprement parlé.

      La tentative de mise en place d'un tel régime contraindrait les survivalistes normalement constitué à basculer dans le mode guérilla.

      Supprimer
    8. Bien pire que le chaos, le nouvel ordre qui se dessine déjà.
      Pour ma part, je ne disseminerais aucun cadavre alentour ou sinon très loin et bien visibles. Germes, rats, charognards sont autant d'agents pathogènes dans un environnement sans eau ni savon.
      Pour les fenêtres, le parpaing ou le sac de sable c'est bien, ainsi que du grillage (contre les grenades).
      Le verre pilé au sol, ça tient pas contre un assaut clairement identifié. Par contre une vigie à chaque angle, ça aide bien.
      cc

      Supprimer
    9. 06h14.Luc ,merci pour ta réponse,et ton analyse,c est vrais que sans pseudo c est pas facile,je vais mettre Z non pas comme Zorro mais plutôt comme zéro !!jusque a la fin de 2012,on se préparais a un éventuel choc du genre émeutes,et autres joyeusetés.ce qui sous entendais une rupture partielle et provisoire de la normalité avec absence provisoire des forces de l ordre .la population (saine??) se retrouvent face a des dégénérés d importation plus ou mois récente.donc un semblant de défense intérieure,et extérieure,plus si possible une défense mobile (patrouilles) et une de première ligne les 2 dernières en liaison avec les voisins confrontés au même problème .donc en 2012 on a acheté diverses armes blanches récentes de décoration,et autres a très petit prix pour finir de couvrir les 4 lignes de défenses éventuelles.et au cas ou la situation exigerait l usage d armes a feu et que l on n ai plus de munitions,2 petits pistolets de poche a un coup ,poudre noire calibre 41 en ultime recourt ,avant les couteaux .et pour faire un compte rond 1 mois plein de réserves en tout genre. arrivée a ce stade ,calendrier maya aidant , on s est mis a souffler un peut.a ce moment la, la situation semblais sous contrôle au kazou !!!et on était toujours au plan A .le problème ,d autres merdiers potentiels ont commencés a poindre a l horizon malgré l absence de fin du monde .et dont l ampleur dépasserais nos pitoyables précautions alimentaires et notre armement a feu du genre juste mieux que rien et de fait le domicile semble de plus en plus indéfendable de manière objective ,malgré tout ça et faute de mieux on a continué a amélioré ce que l on pouvais !! aller a plus et porte toi bien Z

      Supprimer
    10. SALUT ANONYME 21 JANVIER 10H07 .les criquets ne viendrons pas d ou ils veulent ,ou du moins ILS pourront le croire ! ensuite le cochon est très justement prévu pour être dégusté par disons des gens censés ne pas en manger,voila pourquoi j ai préciser qu ils vont nous prendre pour de sacrés cons,c est le but ! ils se méfierons d autant moins ,avec un bon gueuleton ,eau et alcool compris,le tout a notre santé nous les cons,et en cela ils aurons bien raisons de boire a notre santé.quand a la leur elle va décliner rapidement et brutalement avec suffisamment de retard pour une dispersion harmonieuse des charognes.un tas cela fait désordre ,et suspect .donc tu a raison une (faible) partie du stock changera de mains sans la moindre difficulté ,le bruit et la fumée les aiderons a correctement s orientés .nous ne défendrons de maniéré désespérés un stock quelconque que dans l impossibilité de faire autrement question survie.nous ne possédons pas de château fort . donc il est tout a fait possible que n ayant pas tout a fais le choix nous restions un tout petit peut mobile ,et surtout très taquins !!!!!en tout cas merci pour ta réponse et porte toi bien !!!Z

      Supprimer
    11. salut CC du janvier ! oublie les parpaings et passe directement aux sacs de(sable,terre) en y ajoutant des cailloux,genre graviers cela colmate les trous éventuels et évite que ton sable ne foute le camps style sablier pour œuf a la coque ,garde une réserve de sable pour étouffer un départ de feu ! pour les cadavres autant qu ils se dissémines part eux même juste quelque temps avant de le devenir suite a une très mauvaise digestion !!Z

      Supprimer
  10. Thomas 1/2
    Article de qualité, profond et sincère, qui suscite des commentaires et témoignages précieux.
    Le 1er calife qui a voulu protéger les non-mulsulmans s'appelait Omar. Il a créé la Dhimma. Il s'agissait de ne pas assassiner immédiatement mais d'assurer un comportement de soumission envers le pouvoir en place par des lois qui interdisaient aux dhimmis
    - de posséder des armes
    - de voyager librement
    - de construire librement
    - de s'exprimer librement
    - de se rassembler librement
    - de commercer librement
    Les chrétiens ne vont pas vivre dans cet assujettissement du 7me siécle, seuls les juifs restent car ont su se rendre indispensables dans l'empire des califes en s'appropriant la finance et les prêts à interets interdits par l'Islam. Aujourd'hui, nous chrétiens occidentaux, avons déjà perdu ou allons perdre rapidement ce qui nous reste de liberté
    - de posséder des armes
    - de voyager librement
    - de construire librement
    - de s'exprimer librement
    - de se rassembler librement
    - de commercer librement
    L' empire anglo-saxon avant de s'effondrer va créer des lois de plus en plus liberticides en tentant d'imposer une gouvernance mondiale. Même plus besoin d'aliénation religieuse ou de dhimma. Big Brother est en place chez nous et notre avenir proche s'annonce agité. Ce site montre que nous sommes un certain nombre qui lutteront en vrai lions sans nous soumettre au pouvoir, qu'il soit enturbanné ou pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Qu'ils soient enturbannés... ou pas.." ou kipa!!
      ;)

      Supprimer
  11. Thomas 2/2
    Je ne me sens pas adapté à ce monde assisté, asservissant. Je suis fait pour être libre. Je me sens équipé mentalement et physiquement pour un environnement de Liberté. Il m'importune mon numéro de français, mon numéro de SS (Sécu Sociale), mon numéro fiscal, mon numéro de soumissionnaire aux impôts fonciers, mon numéro d'assujetti à la TVA, mon numéro de télédéclarant etc. Le pouvoir corrompt et n'attire que les corruptibles ! Laissez moi passer ailleurs.
    Pour mettre une touche optimiste je vous propose de méditer comme cet homme de la 2me illustration ci-dessus : Oui la mort est laide, douloureuse, souvent regrettable. Bien que je ne l'ai pas cotoyé autant que le témoignage infirmier précédant, au fond de mon être je sais que la mort n'est pas à craindre. Ce n'est au fond qu'un passage vers une autre condition de vie. D'ailleurs la nature nous le suggère :

    Un foetus n'est pas fait pour rester foetus, bien au chaud confortablement assisté. Il est équipé pour autre chose. Il est équipé de yeux qu'il ne peut pas utiliser dans le noir du ventre de sa mère, il est équipé de ridicules petites mains qui ne lui servent à rien, il est équipé pour un autre monde qu'il ne soupçonne pas. Le foetus croit qu'il va mourir, en fait il va passer ailleurs d'un milieu aquatique fermé à l'air libre.

    De même la 4me illustration de cet article nous montre une larve qui devient papillon. Une dégoutante chenille rampante, pleine d'épines de haine qui se traîne lamentablement comme nous autres humains dénaturés dans un environnement dangereux, souillé, brutal et écoeurant bientôt similaire à la prison d'HistoryX si nous nous laissons dépouiller sans combatre férocement. La larve desespérée croit mourir, en fait elle est en train de naître papillon et va voler librement.

    De même ne sentez-vous pas que nous sommes équipés pour autre chose ?
    Par exemple, il y a en moi, au plus profond, à l'intime, une incroyable capacité et envie d'aimer, et aussi un insassiable désir d'être aimé inconditionnellement, à l'infini. Comme un con je ne sais rien en faire. Peut-être comme lorsque j'étais foetus avec mes yeux.
    Quel passage me faudra-t-il faire ?
    A Dieu va, Mirador, et vous tous amis qui avez noblement choisi de résister, je crois du fond du coeur que la mort n'est pas à craindre. Le meilleur se prépare.

    Enfin, ne jugeons pas trop vite les "minets pacifistes" dont parle Pierre, fort à propos d'ailleurs. Il se pourrait bien qu'après nous avoir certainement gêné, ils nous soient une aide très précieuse dans ces temps troublés. Historiquement les actions non violentes sont parfois les seules efficaces, et sont presque toujours plus efficientes que nos violences pour faire évoluer le monde. Jésus de Nazareth a certes chassé les banksters de son époque, mais Il est aussi mort sans résister. Plus tard, à sa suite, et en son Nom, des camisards Français feront leur passage librement :
    "Les uns, traqués de cimes en cimes
    En vrai lions surent lutter
    D'autres, ceux-là furent sublimes
    Surent mourir sans résister."

    RépondreSupprimer
  12. Ouai, ça ne va pas être rose tout ça.

    Même préparé, on peut se faire avoir de manière absurde.

    Le pire, c'est de se dire que la communauté occidentale est la plus mal engagée dans ce merdier qui s'annonce :

    - Parce que l'esprit communauté et famille n'existe quasiment plus ; détruit par des années d'une République nauséabonde.

    - Parce qu'elle est persuadé que le bien l'emporte et les gentils gagneront tôt ou tard... Mais la différence entre l'homme de bien et l'autre c'est le temps de réaction pour lever son arme et faire feu... L'autre ne se posera pas de question et tuera sans sourciller.

    - Parce que les Noirs et les Arabes nous appellent "Babtous fragiles" et que, dans le fond, ils ont raison. Des années d'une éducation républicaine imbibée de féminisme ont dévirilisé les hommes. On voit tout de suite, et on le constate tous les jours, que les Blancs ont perdu toute forme d'agressivité.

    Mais, pour survivre, il faudra :

    - Une communauté.
    - Faire fi de pitié, d'hésitation et ne pas se poser de questions.
    - Etre agressif, combatif et résilient.
    - Etre armé.

    Qui possède ces 4 critères d’emblée ?

    1/ Les gens du voyage.

    2/ Les arabo-musulmans, voire Musulmans (convertis, etc.) qui sont directement soudés par l'Islam, et ont une telle haine de la République et des Blancs chrétiens-laïques...

    3/ Les gangs déjà formés, venant soit des cas 1 et 2, soit d’Europe de l’Est.

    Bref, on pourrait en citer d’autres, mais certainement pas ce babtou fragile, ce père de famille qui parle du chaos à venir à sa femme… qui n’écoute que d’une oreille et se moque comme d’une guigne de la géopolitique, qui parle à sa famille, trop imprégnée dans le gauchisme ambiant, du déclin identitaire, et essuie des rebuffades et moqueries sur fond de « cesse donc de répéter ce que disent Zemmour et le FN », ce père de famille, donc, qui est bien seul, et ne trouve écho à ses inquiétudes que sur internet… devant une communauté virtuelle qu’il ne rencontrera jamais et qui lui conseille d’éteindre son ordi pour aller s’entrainer… seul donc.

    Merde, on dirait moi…

    Merde, on dirait des centaines d’internautes occidentaux…

    Merde, car c’est sur cette petite communauté, qui n’en est pas une, que les millions de babtous fragiles devront compter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Rhonan Dirz,
      je vais te paraître un peu violent mais la seule façon de convaincre ta femme est de lui mettre le nez dans la merde,je m explique...
      Tu arriveras a rien en parlant de Zemmour & du FN a ta femme car pour elle cela reste juste des paroles!!!J ai vécu exactement la même situation avec ma femme jusqu au jour ou ma femme a reçu un coup de tel de la gendarmerie du Gers en lui disant que la maison de ces parents venait d etre cambriolé..!!! Ma femme a prit une bonne claque mais sans plus!!! Au début Décembre le mois dernier rebelote encore cambriolé,plus de bijoux,plus de cuivres & tout les souvenirs de famille disparu !!!Arrive Noel & la fameuse question,tu veux quoi chéri pour Noel!! ben je sais pas!!!Si tu veux un SDASS ou STF12 il y a pas de soucis & comme ça tu pourras le faire suivre(permis de chasse) quand on descendra dormir dans le Gers!!!Oui je sais c est triste mais voila comment ma femme a réussi a se réveiller & a comprendre que le monde n est pas Disney World!!!Pour info ma femme ou ma fille font toujours en sorte de charger mon ij43 coach gun dans la voiture avant de mettre les valises,eh oui grand changement de mentalité chez ma femme depuis le 2eme cambriolage!!!
      Philippe(46)

      Supprimer
    2. Salut cher Philippe(46)

      Pff...
      Je vais quand même pas espérer qu'il nous arrive une crasse pour que je lui montre l'utilité de tout ça?
      Si?

      C'est la merde !!
      Merci pour ce partage d'expérience.

      Supprimer
    3. Non Luc je te souhaite pas du tout de vivre ce genre d experience a toi comme a ton entourage!!!
      Philippe(46)

      Supprimer
  13. Salutations,
    pour compléter mon humble témoignage, je précise que s il n y avait pas eu des secours et des chirurgiens avec des technologies modernes, je serait mort, tout simplement, rien de plus rien de moins, juste plus là. Je serais crevé dans un caniveau comme une merde, impuissant à sauver mon petit frère qui se vidait de son sang et hurlait de désespoir.
    Donc en cas de chaos, pas de secours, pas de soins pour des blessures lourdes.

    Ensuite, j ai été inculpé pour agression et port d armes illégal (j était armé) car j avais tant bien que mal réussi à péter le nez du récidiviste et à arracher un bout d oreille.
    J ai été traité au même niveau que ce criminel.
    Etant RMIste, ce sont mes impots qui ont payé son avocat, moi j ai du payé plein pot un avocat au rabais.
    Etant donné que j avais déjà été condamné pour m être défendu contre une agression d un groupe de trois racailles, j ai été traité comme une merde.
    Il y a eu une enquête, étant militant, j ai de suite été catalogué par l officier et la version totalement fausse du récidiviste à prévalue sur la mienne. Au procès j ai du me défendre moi même en ouvrant ma gueule et en refaisant l enquête et les preuves moi même car mon avocat ne faisait pas le poids, j ai réussi à obtenir la légitime défense et 6 mois de prison pour le récidiviste, mais il est reparti libre, car je n ai pas pu payer les huissiers et les experts, le jugement à été cassé. Les journaux mont dépeint comme un voyou et le journal a évedemment fait le tour de mon travail.
    Le récidiviste avait tué un homme "sans le vouloir" et caché son cadavre chez lui "recel de cadavre", mais il continuera à picoler devant la tv avec mes impots, le juge continuera à mépriser les honnetes citoyen qui osent se défendre, avec mes impots, l officer de police continuera à inculper les patriotes avec mes impots.
    La justice, n existe pas, la police est morte, et les soins disparaitront en cas de chaos.
    On ne peut compter sur PERSONNE, notre civilisation est morte. il va falloir commencer à comprendre un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais que trop bien ce dont tu parles car j'ai une audience de ce genre qui m'attend prochainement.
      J'espère que ça se passera mieux!!

      Des gens comme nous, on nous la fera pas 2 fois!

      Supprimer
    2. Bonne chance à toi alors camarade. Ce n est vraiment pas le moment de finir en prison, surtout pour les gens comme moi (nous). Oui une fois que tu as gouté à ce genre de merde, tu vois les choses autrement, ceux qui veulent nuire méritent de mourir, point.
      Bonne chance à toi !

      Supprimer
    3. salut a vous deux,mirador,et Luc .il me semble avoir dans une autre vie lu quelque part que la loi est sensée protégé les citoyens.donc a un instant T si la loi avec ses petits bras musclés brille par son absence le dit citoyen ,au non de lui même (le peuple français) devient automatiquement la loi.il n est écrit nulle part que la loi est une entreprise de pompe funèbre ,même si elle est sensée,punir les auteurs de crimes et délits .sujet a creuser me semble t il !!! Z

      Supprimer
    4. Bonjour à tous,

      Bonne chance à toi Luc.
      Juste un petit conseil, ne te fie pas à ton avocat ou à la justice.

      Prends ton dossier en main, relis absolument tout. Demande à lire toutes les auditions etc de la partie adverse.

      Mets toi dans la tête de la partie adverse. Essayes de te poser la question qu'il va te poser et peut être te decontenancer.

      Ex : j'ai déclaré être enceinte lorsque j'ai reçu le premier coup.
      La partie adverse va me dire : mais Mme comment mon client pouvait il savoir que vous étiez enceinte.
      1/ je réponds hésitante, c'est mon mari, c'est normal qu'il sache que j'étais enceinte => mauvaise réponse. Ce n'est qu'une supposition de ma part.

      2/ J'ai anticipé la question et je répondrais avec certitude : M. était présent à la première écho => bonne réponse.

      Les juges n'entendent que les faits.

      Un procès se prépare physiquement et psychologiquement.

      Physique, toujours se tenir droit dans ses pompes, ne regarde jamais le sol (même si tu en as besoin parce que tu es écoeuré des mensonges etc => c'est une preuve de honte (coupable) pour l'assemblée).

      Psychologie : tu vas entendre les pires saloperies sur toi, peut être même sur ta famille si tu as un adversaire pourri.

      Si tu as du temps. Prends un code pénal ou civil et trouve tous les articles qui peuvent concerner ton affaire.

      Ne crois pas que les juges/avocats connaissent toutes les lois/jurisprudences.

      Je sais de quoi je parle.
      Je me suis faite avoir sur un premier procès.
      15 jours de prison avec sursid et un euro pour des coups de poings et claques. ITT de 3 jours. Je n'apprendrais que 2 mois après car il a fait appel que le quantum interdit ce dédommagement dans le cadre de violences conjugales.
      J'ai trop fait confiance à la justice. Ce n'est jamais la victime qui est le mieux défendu. La partie adverse a accès à tout sans avoir à bouger.

      J'ai repris tout mon dossier, code civil et pénal en mains et j'ai épluché mon dossier. Je ne fais plus confiance. J'ai été jusqu'à passer au dessus du procureur et j'ai interpellé le doyen des juges. Aujourd'hui, mon affaire est relancée et c'est en cour d'assise.

      () Beaucoup ne le savent pas, ne le font pas. Appelle le greffier du procureur. Tu sauras où en est ton dossier. Tu sentiras aussi l'approche que la justice a pour ton dossier.
      Tu dois avoir un coup d'avance.

      Bonne chance.
      Bien à vous
      Mirabelle

      Supprimer
    5. La loi est vicieuse, à l'image des hommes qui les promulguent. Elles ont beau être votées par le législateur, elles sont faites pour desservir le commun des mortels et pour protéger ceux qui se prennent pour des Dieux.

      Peine perdue pour celles ou ceux qui voudraient faire appliquer ou défendre la loi... mais femme que je suis, je m'applique à jouer comme ceux qui manipulent cette loi avec cette petite différence : si ils viennent à m'arracher un oeil, je leur arracherais les deux !!!

      Mirabelle

      Supprimer
  14. Rhonan, salut,
    il faut arrêter de se lamenter sur notre peuple, il est déjà mort ! Les non Européens nous haissent pour la supériorité et l accomplissement de notre peuple, ils vont nous manger tout simplement, et le bourrage de crane subit par les Blancs les poussent à plébisciter massivement leur propre disparition, notre peuple est déjà mort ! Les derniers courent vers la mort en suppliant qu on les fassent disparaitre (image).
    La nature à horreur du vide, notre peuple laissent docilement la place? Alors ils la prendront, nous ne sommes plus capables de garder nos femmes ? Alors ils les prendront! Les femmes (Dieux merci pas toutes) s unissent avec les dominants, les non Européens adorent les femmes de notre peuple, quel sentiment de possession et d ultime victoire que de prendre ces chiennes, qui d elles même courent vers le génocide doux, comme le disait feu D.E.Lane " un peuple qui ne sait pas garder ses femmes, mérite de disparaitre" et "un peuple qui ne lutte pas pour sa survie, mérite de disparaitre".
    Mon peuple adoré est mort, il n y a pas à dire plus, il faut l accepter, et individuellement préserver ce qui reste à préserver, et se battre pour vivre, céder à la mort et se laisser mourir est un comportement contre nature, la loi naturelle nous dit de vivre.
    Aujourd hui, il y a des " délits d opinion" , c est à dire que le seul fait de penser certaines choses est illégal, nous sommes arrivés à un point jamais vu, une dictature qui se fait par la lobotomisation totale, ils n ont pas besoin d etre répréhensifs, le peuple se charge de le faire tout seul.
    Alors tout ça pour dire, que les règles n existent plus, ni la morale, ni la vraie liberté, ni le bien ni le mal. Aujourd hui c est mes règles à moi, je ne me soumettrai plus à cette diabolique injustice, pas de pardon, pas de pitié, il faut réussir à dépasser toutes les idées préconçues et se faire une vision neuve: ils veulent nous faire disparaitre, alors je ne respecterai pas leur règles. Et advienne que pourra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mirador,
      Pour faire court, "+1" pour ton com, mais pas question de dire que c'est foutu, terminé, perdu d'avance. On verra bien, "a la grâce de Dieu", comme on dit...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    2. Salut camarade, comprends bien que je n abandonne rien, mais mon militantisme à clairement changé de voie, maintenant ceux qui veulent m entendre et agir en conséquence pour notre peuple, ok, mais pour les autres, qu ils disparaissent, comme jai dit plus haut préservons ce qu il reste, je ne suis pas là pour démoraliser les camarades, loin de là. chaleureuses salutations!

      Supprimer
  15. Alors si je calcule bien 90% disparaissent il reste en gros 6;5 millions d'humains survivants en France,sachant que les survivalistes sont à peine 1% ils seront tous bien vivants ,donc pas de soucis pour tous les intervenants de ce blog,il reste même de la marge,voilà du positif,il ne restera qu' a se retrousser les manches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Janus
      Même calcul, ça joue en notre faveur.
      Cependant, n'oublie pas de baisser la tête quand ça éclaboussera et de faire gaffe quand même.

      Laurent

      Supprimer
    2. Bien le bonjour,

      Les "survivalistes" peuvent aussi glisser d'un toit, choper la grippe, avoir une crise cardiaque, crever d'une infection due a une petite plaie... Ados j'en ai eu une a cause d'une plaie ridicule, une écharde a priori, on s'en est rendut compte quand du coude au poignet on voyait le tracé des veines et un engourdissement...

      Et pour les "moutons", je suis persuadé que pas mal d'entre eux se découvrirons "loups", la peur, la faim, la douleur et toutes ces joyeusetées aidant...

      Cordialement, B.

      Supprimer
  16. Je vais vous dire qui sont les plaies de cette société, ils n'ont ni couleur ni religion, ils sont dans vos amis, votre famille, entreprise, politique, économie, c'est de leurs fautes si nous sommes dans cette situation aujourd'hui; comment en est on arriver à une société perverse... pour ca il faut d'abord des pervers au pouvoir, et d'autres pervers dans la société qui acceptent leurs lois perverses, le diable c'est lui, pas de magie, quand la science rejoint la religion; c'est le pervers narcissique.. lui tue sans remords, c'est l'assassin, le PN et pour lui il y a de la PN.(une petite touche d'humour)
    Faites des listes ou vous habitez et rétablissez l'ordre, au nom de Dieu si vous etes égoiste vous n'irez certainement pas de l'autre coté l'ame en paix... vous serez damnés.
    Reconstruire avec les bonnes personnes, c'est de France que viendra la lumière, vous pourrez jugez les gens à leur comportement le jour J, si nous ne le faisons pas qui le fera et d'autres pervers prendront encore le pouvoir, et ca n'en finira jamais et il y aura encore des enfants de la souffrance, soyez des hommes ou des laches terrer dans vos bunkers.
    Les laches ne survivront pas à l'apocalypse, nous devons servir notre prochain.
    Message à tous les croyants, quelque soit leurs religions.
    Damien

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,
    pour résumer ce que je viens d'écrire et qui me parait bien long à lire je dirais :
    Pierre nous donne de la bonne matière, il faut la mettre en pratique au lieu de se plaindre. Si on est vaincu avant de commencer, il n'y a plus rien à ajouter.
    Je reprends (de la lettre N°2) la citation de Thucydide "la force de la cité ne réside pas dans ses remparts ni dans ses vaisseaux mais dans le caractère de ses citoyens", et j'y ajoute "Il est dans la nature de l'homme d'opprimer ceux qui cèdent et de respecter ceux qui résistent".
    Je considère qu'en plus de lire et de disserter, il faut agir, donc je commence une série de swing (50) avec ma kettlebell de 20 kg pour être en accord mes écris
    Après un paragraphe de blabla et trois séries de 50*20kg, j'attaque la dernière série de 100*20kg et j'en chie plus, parce que j'ai décidé de me battre contre cette foutue boule.
    J'arrive à 250*20kg*1m de dénivellation soit 5 tonnes déplacées de 1 m en 20 minutes. J'ai la tremblote en tapant sur la clavier. Je décide de résumer le verbiage et les phrases négatives pour simplifier en "battez-vous sinon, vous êtes déjà foutu, profitez de ce qui est partagé ici et ailleurs comme informations, transformer les en compétences en les mettant en pratique et en vous ENTRAINANT, "
    Après un peu de repos j'y retourne. Putain 130, j'ai failli plus m'arrêter. Donc au total 380*20*1m, soit 7.6 tonnes en 30 minutes.
    Merci les gars, et merci Pierre pour cette motivation, pour le site et pour la lettre.
    Comme dirait Marius, motivex et moraline, y a que çà de vrai.
    Sébastien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "+1" ^^...

      Navré, mais je ne peux m'empêcher de la sortir, et puis après tout, c'est vrai : ...seb, c'est bien ( je suis déjà dehors ;-p )

      Supprimer
  18. Coucou, suis en anonyme, mais pour des raisons techniques. Suis une femme. Mais merci à Pierre pour ses articles qui mettent le doigt sur de vraies difficultés, dont la première : si c'est le chaos, ça sera très très grave, inconfortable, le moindre problème pouvant nous mener à la fin des haricots. Raison de plus pour développer :
    1°) La résilience : force mentale stricte, mais qui fait la différence
    2°) La préparation : moins on se sent prêt et plus ce blog est là poour nous aider à nous préparer, et reconnaître nos besoins et nos priorités

    3°) La solidarité : un tout petit peu solidaires entre gens "normaux" ayant envie de s'en sortir et ce serait vraiment bien plus simple, BAD plus faciles à défendre , populations polyvalentes regroupée ....

    Merci Pierre et Merci à vous tous pour la richesse de ces échanges
    Babette

    RépondreSupprimer
  19. bonjours a tous . 90 pour cent des gens vont malheureusement mourir , et pas de belle façon soit !!!!! quand est il des 10 pour cent restant ??en commencent par le début,et l incontournable ,et l incompressible . L EAU!! combien d entre vous ont de l eau de manière pérenne ,c est a dire a l intérieur sans avoir a risquer sa peau pour sans procurer .personnellement sans Electricité extérieure,EDF plus d eau et aucune possibilité pour l instant d en avoir (l eau).donc, minimum 60 a 62 litres par personne pour un mois,un peut plus de 5 packs de bouteilles de 2 litres juste pour boire.ensuite l eau pour la cuisine,etc!!! cela fait du poids,et du volume surtout multiplié par x personnes,et pour x mois.l histoire prouve que le manque d eau,ou le fait d être obliger d aller la chercher a l extérieur est MORTEL .Cosétte avec son seau ne reviendra jamais !!!!!!!!! tout habitat ne remplissant pas cette condition de base n est pas viable a une échéance plus ou moins longue .voila déjà une raison qui peut nous forcer a évacuer. il en existe hélas beaucoup d autres. salutation a tous,et bon courage !!!!!!!!! Z

    RépondreSupprimer
  20. il faut voir le bon côté des choses,et on pourra jetter à la poubelle(tri selectif)ces foutu smartphone qui deviennent de vraie bouzine en seulement un ans.
    société de cons sans sommation,point à la ligne.
    Partir,oui un jour ou l autre c est sans appel,nous mourrons tous.En Prendre pleinement conscience c est la meilleur chose qui puisse nous redonner le sens de la vie.
    c est seulement pour ceux qui resterons que cela ne va pas être de la tarte,car desaprendre est beaucoup plus difficile que d apprendre.
    perso,je vis sans électricité depuis 7 ans juste un panneau solaire et un robinet à l extérieur de mon cabanon,alors quand les lumières vont s atteindre, je vais bien me marrer avec ma frontal(prenez des piles,beaucoup)
    vive le poêle à bois,Et les toilettes sèche...mon quotidien,et pourtant je travail et paie mes impôts sur le revenu,mais comme chacun sait il faut parfois ce perdre pour ce retrouver.
    Toute personne qui fait du mal,n a pas conscience de faire le mal,elle agit toujours en croyant faire le bien.c est vrai pour toutes les atrocités commise,même le plus taré des dégénérés pense qu' il agit pour le bien,c est peut être cela la connerie Humaine...a méditer
    si Dieu est avec nous,qui Peut être contre nous ?
    prière du soir,Seigneur prend soin de mes amis.
    mes ennemies je m en chargerait moi même.
    j adore ce blog,plein de bon sens et réaliste d une société fondamentalement épuisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vois que nous sommes de plus en plus a tirer la langue alors que nous avons un boulot !!! Perso voila 3ans que j ai oublié ce que veut dire avoir de l eau chaude & du chauffage a la maison..je fais en sorte de prendre ma douche au taf & pour le reste de la famille systeme D pour faire chauffer l eau avec trépied a conserve !!! Pour le chauffage bientôt un poele a bois mais au moment ou j écris j ai 8degrées dans la cuisine & 5degrées dans les chambres!!! Juste la chance d avoir une femme & une fille hyper courageuse..Pour la priere du soir j ai la meme & je pense que la haine est le carburant de la survie!!!Voila des années que je taf pour voir les impots se gaver sur mon dos alors que j aimerais tellement offrir un verre en terrasse a ma femme & ma petite!!!Oui comme tu dis pour les piles; je dirais des bougies aussi pour chauffer & éclairer le dessus de la table..pour le tel portable mon nokia 3210 fonctionne encore très bien,juste changer la batterie!!!
      Voila meme si c est vraiment pas facile ma petite famille & moi arrivons encore a manger a notre faim..
      Philippe(46)

      Supprimer
    2. les courants de baïne vous connaissez ???
      et comment sauver sa peau quand est pris dedans ??

      il suffit de ne pas lutter, de faire la planche en se laissant porter par le courant qui vous emmene au large puis vous rabat vers la plage !!
      à mediter ! ainsi que lire l'art de la guerre de SunZtu !!

      21000dijon

      Supprimer
    3. salut anonyme 21OOO dijon le clavier chiffre vient de me lâcher,mais bon !!! et en cas de tsunami tu compte faire la planche ???? Z

      Supprimer
    4. Pour répondre à Philippe (46). J'avais trouvé un moyen de chauffer ma maison et l'eau chaude grâce à ma cuisinière à bois.

      Le principe est simple. Un bouilleur fixé à l'arrière de ta cuisinière sur le corps de chauffe. Une entrée et une sortie sur ce bouilleur que tu raccordes à ta chaudière à fuel entrée/sortie.
      Lorsque ta cuisinière à bois chauffera, ton bouilleur aussi. L'eau circulera de ton bouilleur vers ton circuit chauffage et ballon d'eau chaude.

      De plus tu gagnes en gaz car tu cuisines dessus tranquillement et tu as aussi le four qui est génial pour ton pain (cuit au feu de bois).
      J'avais acheté ma cuisinière à bois et bouilleur en 2009 : 1500 euros et crédit d'impôt de 50%. Moravia en Haute Savoie pour la marque.
      Aujourd'hui, plus les moyens de me racheter cela donc je me suis rabattue sur une cuisinière à bois classique (leboncoin). J'ai demandé à un ami soudeur de me faire un bouilleur en fonte. Schéma en tête... Je vais me refaire la cuisinière que j'avais. Quelques cuivres, soudures, raccords et c'est reparti, je repars en autonomie chauffage/cuisine.

      Pour la nourriture : montage d'une association loi 1901 qui m'a permis d'accéder à la vente en gros de type Métro. Avec les nanas de l'association nous achetons ensemble gros volume riz, pâtes etc... puis nous nous distribuons à part égale riz etc. C'est super économique.

      La viande idem. J'ai un producteur direct de la ferme. Achat par 25/50kg selon nos budgets et nous nous répartissons la viande.

      Il y a 18 mois lorsque les nanas m'ont vu débarquer et taper du poing sur la table, me refusant de dépendre de la société, elles m'ont prises pour une folle dingue. Aujourd'hui, aucune d'elles n'a besoin de courir à la croix rouge etc...
      Avant l'esprit pratique, ma démarche était plus de l'ordre du psychologique. Sortir de la soumission, servitude etc... l'indépendance.

      Je ne sais pas si je relève du survivalisme, je sais juste que je ne suis pas les codes de cette société. A la place de râler contre cette politique du mouton, je l'utilise sans en être dépendante.

      Ex : pour mon prêt maison. Je ne me suis pas contentée des propositions faites par la banque. J'ai cherché de mon côté les fonctionnements de prêts immobiliers.
      Et surprise : j'ai découvert que les prêts sont à double vitesse.
      Les prêts pour l'ouvrier etc avec des taux de 4,5 à 5,2 (à l'époque)
      Et les taux pour les libéraux etc avec des taux de 3,5 à 2 (à l'époque)
      En approfondissant j'ai compris pourquoi cette différence. Par ex. Le Crédit Agricole travaille avec les banques Suisse en concorda. La Caisse d'épargne avec l'Allemagne. Chacun peut emprunter en Suisse par ce biais avec les taux appliqués en Suisse, c'est de cette façon que j'ai emprunté à 2% en in fine sans apport !!! Lorsque j'ai rencontré ma conseillère, elle est tombée de haut. Elle ne maîtrisait pas cette transaction. Pourquoi : parce que les banques trient. Il y a le conseiller lambda pour les gens lambda et les conseillers formés pour des gens qui sont considérés comme "élite". Si le lambda maîtrise, la banque ne peut pas lui refuser le prêt !!!
      Ah oui peste jusqu'au bout, j'ai d'abord attendu que la banque me fasse leur proposition ce qui signifiait que j'étais apte à obtenir un prêt immobilier et ensuite je leur ai mis sous le nez ma proposition !!!

      La vie c'est un champs de bataille pour moi. Il faut observer chaque "ennemi" pour en connaître ses faiblesses et s' adapter.
      Il existe des tas de subtilité qui relèvent même de jolies bourdes de nos Énarques !

      Supprimer
  21. J'ai les mêmes t° que Philippe pour économiser l'électricité, sauf pour la sdb qui sert aussi de bureau.
    Pour la prière du soir, il y a aussi l'examen de conscience et le regret des fautes. On ne peut pas être serein avec la haine dans le coeur. Par expérience après m'être retiré dans une forêt isolée depuis plusieurs années, je constat qu'on est toujours confronté à des ennemis, l'adversité ou la tentation.
    Cdlt
    Oci46 (alt.dw-5o1o0fbu@yopmail.com)

    RépondreSupprimer
  22. Il y a qqchose de désespérant, j'ai eu le cas récemment, à débattre patiemment, franchement, et posément, en argumentant du bien fondé d'augmenter sa résilience, de se défendre, de se préparer, pourquoi, comment, quand, où etc etc etc etc etc ça me fatigue... des gens sont complètement demeurés, ils ne comprennent vraiment rien, ils sont dans un monde parallèle, un monde où les supermarchés sont toujours pleins, où l'état vous torche le cul au moindre petit caca nerveux, où ya le Big Deal à la télé... Résultat je suis passé pour un espèce de rambo fou furieux et je me suis fait traité de tout... Moralité ? qu'ils crevent ? malheureusement pour etre efficace la résilience est un modèle qui repose sur la multiplicité des acteurs... que le chemin est long et difficile...

    RépondreSupprimer
  23. moi j'ai + de 50 ans alors j'ai rien a craindre vous tous par contre ! ! !
    je le vois venir gros comme une maison ,vous avez tous fait vos réserve ,vous etes tous près pour le grand soir et merde la veille au soir une petite lettre du ministère des armée
    ""ordre de mobilisation général"" l'empire américain a besoin de toute la chair a canon que ses vassaux pourrons lui fournir pour combattre les méchant russes évidement si vous ne vous présente pas de toi même les roquets en uniforme bleu viendrons vous chercher a votre base autonome durable vous aurez juste le temps de fermer votre porte a clef et puis vous les suivrez jusqu’à la caserne .pour ce qui est de vos réserve pas d'inquiétude les hommes en bleu saurons bien leur trouver une utilité quand vous ne serez plus là .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je m'en branle à +70 ans :) ils pourront tous aller se faire mettre. Et quitte à partir (de toute façon!) ça sera pas tout seul. Pas de BAD juste de la réserve pour 1 ou 2 mois, 3 maxi... qq médocs, et des "surprises" du chef pour la bleusaille qui viendrait me faire chier la gueule enfarinée. Faut pas emmerder pépère!

      Supprimer
    2. salut Roc .tu n a pas l air d avoir la moindre idée objective de l état réel de l ex armée française exit,les casernes,matériels et stock en tout genre ,les uniformes viennent de chine ,les munitions légères du golfe persique etc,etc,etc !!! mobiliser,qui?????????.les bobobisounours,les troupes d élites de la gay prade ,les vaillantes hordes socialistes de gengisollande le tout encadrer par les militarococus qui sont déjà en train de se battre sur des théâtres d opérations extérieurs contre des gens armées plus ou moins directement par ceux qui les envoies et je te parle même pas de la mobilisation des gentils supplétifs cpf !!!!! bref ce n est pas demain la veille ,surtout avec les tsar bombas (50 MÉGATONNES) plus ça ne sert a rien l énergie ce dissipe directement dans la stratosphère ! sur ce merci pour ton commentaire ,et garde les deux yeux ouverts !!!!!!!!!!!

      Supprimer
  24. je ne vais pas prendre parti pour l'un ou l'autre, il n'y a qu'une vérité, celle qui dans 5 - 10- 30 - 100 ans, fera regarder les évènements de demain dans le rétroviseur. Mais comme actuellement personne n'a de boule de cristal, il faut bien se contenter de supputer, mais soit cette 'supputation' est faite sur des base émotionnelles, soit sur base d'un analyse de risque,.... (chacun à son échelle). Cette analyse hélas en cas de conflit majeur, porte à croire que la plupart des citoyens seront simplement tués, il y a pour cela des tas de moyens, et celui cité par Roc bali en est un. Les citoyens seront rappelés sous les drapeaux, les déserteurs seront fusillés, rien ne servira de partir à l'étranger, le même scénario est là aussi de mise. Prendre le maquis diront certains? oui pourquoi pas, mais il risque d'être fort encombré. Quand à l'issue d'une guerre, entre les grandes puissances, la seule raison qu'elle n'a pas encore au lieu, est l'escalade militaire et l'inconnue pour les grandes nations de l'issue donnée à pousser sur un bouton. Car une guerre nucléaire, n'est plus aujourd'hui une option (si guerre il y a ) c'est une réalité, alors pour les malins, qui auront réussis a prendre le maquis, à vivre en autarcie, je conseille de prendre des cours d'électricité/ électronique nucléaire, car le jour d'après, il n'y aura plus personnes aux commandes des milliers de centrales nucléaires sur notre planète, donc personnes pour assurer l'arrêt de celles ci . Mais comme une centrale arrêtée est toujours aussi dangereuse,.... il faudra bien la refroidir,.... et comme je doute qu'il existe des milliers et des milliers de personnes, prenant le bâton de pèlerin pour s'occuper de ce problème, dans un monde déjà contaminé,.... Je doute que stoker des sardines dans le fond de sa cave soit d'une utilité réelle a longue échéance. Mais on peu toujours espérer que la guerre ne soit qu'une émeute à la bizounours.....
    ECMGECS

    RépondreSupprimer
  25. je vis seul et autonome a 100%...
    pour moi, c déjà la fin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  26. Bonjour à tous

    J'avais écrit un roman tellement long qu'il ne passe pas dans l'encart, alors voici une version résumée de mes questions/impressions:

    1- Merci Pierre pour ce blog; je m'instruis plus ici que jadis à l'école
    2- Depuis que je suis allé visiter un ami en Israël je fais de gros complexes sur ma génération (j'ai 27 ans) qui n'a connu ni la guerre ni aucune forme d'endurcicement ou de formation militaire voire de conscientisation, chose que l'on nous reproche parfois comme si les jeunes s'étaient graduellement mis à naître plus cons tout seuls. Je suis moi même dissous et intégré dans ce système de dépendance à l'Etat et, fort de ce constat à défaut d'autre chose, je cherche à corriger le tir.
    3- J'ai besoin de conseils concrets pour me préparer à un bouleversement qui impliquera forcément de la violence, car j'ai actuellement un mental de poussin de batterie. Mes démarches à court terme sont :
    * Inscription à un stand de tir. Un ami policier m'a appris à tirer au 9mm. C'est déjà ça mais ça ne me suffit pas. Je lis beaucoup sur le 12 et la 22 dans un contexte de survie et je ne vois pas trop comment m'entrainer dans mon coin. Je me demande si un 9mm dissimulé ne couvre pas mieux mon quotidien. En attendant ce sera lacrimo/telesco.
    * Faire des réserves et équiper en équipements de subsistance mon appart' de banlieue parisienne.
    * Assurer la subsistance en eau de ma famille en province (cuve sous-terraine à eau de pluie, puits, jardin ...). La dessus j'ai bien avancé
    * Me porter volontaire à la protection civile afin d'allier une formation essentielle et complète avec une acoutumance à la mort, aux traumatismes graves et à l'urgence
    * Apprendre l'arabe. Ce dernier point va en faire sursauter plus d'un mais comprendre est toujours un atout. J'apprendrais bien le chinois aussi mais bon ...

    Voilà pour le "condensé" merci d'avance pour votre franchise bienveillante

    E.L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que dire ? vous êtes sur la bonne voie,sachez que de toutes façons personne ne sera prèt a 100%,l'idée de base est d'être un peu plus pret que ceux qui ne feront rien,vous avez passé le stade de la prise de conscience ,beaucoup n'en ont pas les capacités,il nous reste a peu près un an avant le départ vraiment visible dans la vie de tout les jours du chaos économique.Mariolle Draghi vient d'éclairer la piste pour lui ce sera 2016 , ce qui n'exclut pas d'autres possibles avatars;pour ma part je pense que le plus probable est un chaos économique qui entrainera le reste , sans réelle violence au départ , avec captation du pouvoir par les élites en place tout bords confondus ne laissant qu'une démocratie de façade,avec application progressive d'une vraie dictature.Tout est déjà pratiquement en place et la survie s'apparentera plus a une "résistance" à l'oppression qu'a une lutte contre ses semblables pour un quignon de pain qui viendra en second plan.Cordialement

      Supprimer
    2. Bien le bonjour E.L.,

      -Pour le point 2:

      "...je fais de gros complexes sur ma génération ..." et "...chose que l'on nous reproche parfois comme si les jeunes s'étaient graduellement mis à naître plus cons tout seuls. ..."
      Les choses sont comme elles sont, serais-je né en 40, j'aurais été +/- comme mon père, serais-je né en 2000, je serais probablement un ados collé a son portable & tablette, a me plaindre de tout etc...
      Dans la mesure où tu te sors les doigts du c** (^^), ben tu n'as pas être complexé ( combien de "plus vieux" sont des "mollassons"/ bisounours, ou se contentent de râler?). Tu es seul juge pour savoir si tu as a rougir ou non de tes efforts^^...

      -Pour le point 3:

      A moins d'avoir les moyens de te payer un audit (au quel cas tu es au bon endroit, demande a notre "hôte" ^^), il n'y a que ton bon sens, et tes moyens, qui te permettront de faire le tri dans tout ce que tu peux apprendre ici ou ailleurs, et que tu pourra appliquer a ta situation. Cela dit, si tu peux rencontrer du monde sur Paris, un regard extérieur est toujours bénéfique ( si confiance...).

      Pour ce qui est du "mental de poussin", je ne pense pas que ce soit vraiment juste, tu es conscient que personne n'est là pour te "couver".
      "C'est en forgeant que l'on devient forgeron", si tu en as les moyens et le temps, fais un sport de combat, essaye-toi a la douche froide, a camper seul de préférence (ce n'est pas rien ^^) et pas en été, peut-être a jeûner ("tester" la faim...), trouve-toi un ou des camarades pour par exemple tester les méthodes vu dans le bulletin n°2 (ce que je vais essayer^^), etc ...
      N'oublie pas que David a battu Goliath... bien des gens ultra entraîné, en méga forme, pourront tomber pour "rien" ( pas de bol, maladie, etc), alors que des "moutons" d'aujourd'hui se découvriront en loups féroces. Ce qui ne veux pas dire que ça ne sert a rien de s'entraîner, non (autant se donner le plus de chances), juste que rien n'est écrit. La foi, le moral, les convictions, l'espérance, et la chance^^, peuvent (ou feront?) faire la différence. Fais ce que tu peux, comme tu peux et "a la grâce de Dieu" / "Hasta la vista, baby"... ;-p

      "+1" pour l'idée de la langue étrangère, mais il y a parait-il pas mal de différence ("parait-il", a vérifier) entre l'arabe et ce qui est parlé a l'origine au Maghreb.

      Bonne continuation, cordialement, B.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Bonsoir pour le point 2 penser a la réserve dans un régiment d'infanterie ;)
      +1 pour le 9mm dissimulé quand les lumières s'éteindront
      Cordialement

      Supprimer
  27. bonsoir
    j ai un potager en permaculture, des poules, des lapins et des abeilles.
    des toilettes seches, douches solaires et chauffage/cuisne au bois.
    s il se passe rien (mais j y crois pas) , j aurais vecu cette vie en mangeant bien et pour pas cher, en faisant plein d economies...
    avant de tomber sur ce site, je me considerai comme ecolo vivant avec mes convictions....
    c toujours le cas mais vous venez de m apprendre qu au cas ou ça pete, d autres viendront me voler...
    qui peux , veux m aider...
    g une grande ferme pour acceuillir du monde au cas ou...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis partant pour venir j'ai 39 ans célibataire sans enfants!

      Supprimer
  28. Je ne suis pas la seule, mais je suis née avec la certitude immuable qu'un événement d'une ampleur considérable va se produire...si je me réfère également aux écrits apocalyptiques de la Bible et d'autres textes saints, la récurrence de différents sites qui incite les gens à se préparer m'a frappé également, mon sentiment intérieur, mon instinct... prend toute sa dimension aujourd'hui et l'évolution mondiale que j'ai observée depuis toutes ces années confirment bien le chaos qui nous attend et qui se prépare... merci de vos précieux conseils et que Dieu nous bénisse.

    RépondreSupprimer
  29. Je suis bon pour crever : faut être lucide ! j'ai des problèmes d'estomac, tu me rajoutes du stress. et ce sera bon. sans même à avoir à être flingué.
    Tu ne parles pas, Pierre, des pièces d'argent pour le troc ???
    http://labrebisgalleuse.blogspot.fr/2015/02/pierre-templar.html

    RépondreSupprimer
  30. Je pense que ce site fort intéressant et la plupart de ceux qui y participent se trompent sur la nature du chaos.Le chaos est déjà là,dans la politique inique des gouvernements des 40 dernières années,dans nos lois et dans les têtes de 90% des gens que je rencontre.Moi j'appelle ca la confusion des valeurs,des idées .La plupart des gens ne croient plus en rien.
    Le combat du survivaliste n'est pas seulement celui de la survie telle qu'elle est décrite dans ce merveilleux blog ,il est aussi dans les têtes.Les anciens avaient une certaine résilience parce qu'ils avaient une éducation et ils savaient en quoi ils croyaient,ce n'était pour la plupart que des hommes relativement petits et peu musculeux...enfin pas musculeux au sens ou on l'entend aujourd'hui en tout cas,mais ils étaient incroyablement solidaires entre eux en cas de coup dur,et avaient le sens du sacrifice.Vous voulez survivre?Que la pitié ne s'enfuient pas de vous,avec une dose de bon sens elle accomplira des miracles.
    PS=je réagit à tout ces posts ou "il faut être sans pitié",à trop hair son ennemi on finit par lui ressembler.Ne faites donc pas cette erreur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit pas de haïr ,ne confondons pas tout donc ainsi que vous le dites,je ne hais point le moustique derrière le rideau,son espèce était là avant moi,je m'en protège sans état d'ame ;il en est de même de ceux qui se mettent hors de l'humanité ,c'est de la prophilaxie rien d'autre,la pitié ne peut s'exercer qu'au bénéfice de ceux qui la mérite,ce n'est pas le cas avec de ceux qui cherchent ou encouragent votre disparition prématuréel'éradication des nuisibles est une tache certes pénible mais nécessaire.Cordialement

      Supprimer
  31. Etre trés fort en tout en faisant 3 repas par jour ,c'est une chose,être toujours trés fort avec un rat dans la semaine ,c'en est une autre...Je peux en parler, pourtant j'ai seulement subi 4 jours.En tout cas je croquerais bien la fille de la photo.

    ement subi 4 jours.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.