23 mars 2015

Les 10 plus grandes menaces des temps de chaos

Lorsqu'on se prépare en vue du chaos, il n'y a qu'une chose dont on puisse être vraiment sûr : notre survie seule sera un challenge bien plus grand que nous n'aurions jamais pu imaginer.

Même si l'on peut d'ores et déjà prendre certaines mesures pour se préparer à ce qui va être le plus grand défi de notre vie, il va sans dire que rien n'est joué d'avance et que les jeux restent ouverts, quel que soit notre degré de préparation.

Voici dix des plus grands périls auxquels vous pouvez vous attendre à être confronté lors du chaos à venir, dont certains que vous n'auriez peut-être pas soupçonnés...



Cet article se veut un récapitulatif des principaux périls qui vous menaceront vous et votre famille lorsque les lumières vont s'éteindre. Il est possible et même probable que d'autres s'y rajoutent le moment venu, suivant la nature du désastre. Dans tous les cas, vous pouvez d'ores et déjà compter sur ceux-là pour faire partie du lot. Ce sont en effet des constantes dans les situations d'effondrement prolongé, à toute époque et en tout lieu.

La majeure partie des points qui vont être abordés ont été traités de manière approfondie dans des articles précédents, et je n'ai donc pas estimé utile de les détailler ici davantage. Considérez cette liste comme un "pense-bête" destiné à vous donner un aperçu des réjouissances à venir.

Au-dessous de chaque paragraphe, après le signe "=>", se trouve les différents équipements ou compétences qu'il serait bon que vous possédiez ou que vous développiez dans le but de réduire leur impact sur vous-même et votre famille.

Le fait de réfléchir à chacun de ces paragraphes, et notamment aux diverses conséquences qu'ils entraînent, vous permettra de faire le point sur votre propre niveau de préparation, ainsi que sur les mesures susceptibles d'être mises en oeuvre pour vous protéger. Par exemple, je dis un peu plus loin que la réquisition des armes à feu légalement détenues par les citoyens serait de l'ordre du possible. A partir de là, placez-vous dans cette hypothèse et réfléchissez aux différentes stratégies que vous pourriez mettre en oeuvre pour éviter que les vôtres ne finissent dans les mains des forces gouvernementales...


En ce qui concerne l'application de la loi


1. L'absence de Loi


Dans un vrai scénario de chaos, il est plus que probable que l'application de la loi ainsi que les services d'urgence soient purement et simplement suspendus. Même lors de désastres mineurs, les agents des forces de l'ordre abandonnent souvent leur poste pour s'occuper de leur propre famille. Lorsque les choses tourneront au vinaigre (magasins vides, rupture des services publics, émeutes de masse, violence, etc.), vous allez très vraisemblablement avoir à vous défendre tout seul.

=> Armes de défense (armes à feu + armes blanches), munitions en quantité, équipements/dispositifs d'alerte et de piégeage...


2. Le faux représentant de la loi


En cas d'effondrement du système, vous devrez vous méfier de tout, y compris des gens agissant à la place des forces de l'ordre et celles des armées. C'est un grand classique des scénarios de type catastrophe naturelle. Vous verrez certainement des criminels abuser d'innocentes personnes en prétendant être des policiers, militaires ou pompiers. Vous devrez être capable de déterminer qui est qui, ou rester à l'écart des gens à tout prix.

En plus des faux représentants de la loi, nous aurons ceux qui s'autoproclameront justiciers, comme les FFI de la dernière guerre, les FTP, et autres milices dites "patriotiques" dont les documents médicaux de l’époque permettent de mesurer l’horreur des tortures qu'ils ont infligées lors de la Libération/épuration, ce régime d'abattoir. Soyez sûr que nous aurons les mêmes salopards à la prochaine guerre civile, qui n'hésiteront pas à violer et torturer des fillettes, massacrer tous ceux et celles jugés coupables à leurs yeux.

=> Connaissance de la psychologie des masses, lecture de témoignages vécus de situations de chaos, lecture de blogs spécialisés, connaissance des mesures OPSEC, savoir s'adapter, être conscient des dangers du déni...




3. La réquisition des armes à feu


Vous pensez que cela ne pourrait pas se produire ? Peut-être avez-vous raison, mais en tout cas, nous avons déjà des exemples de réquisitions venant de pays considérés comme "démocratiques". Lors de l'ouragan Katrina de la Nouvelle-Orléans, le surintendant de la police locale ordonna à tous les services concernés, y compris le bureau du shérif et les gardes nationaux, de saisir les armes des civils. Sans aucun mandat, les troupes de la Garde Nationale confisquèrent plus de mille armes à feu détenues légalement par des citoyens respectueux de la loi.

Une saisie à si grande échelle devrait servir de mise en garde sur la manière dont le gouvernement et les services officiels pourraient réagir en cas de désastre important. Il serait très possible que les armes soient réquisitionnées au tout début, avant que les événements ne prennent une tournure incontrôlable. On pourrait imaginer la même procédure à la suite d'un attentat d'envergure sous faux (ou vrai) drapeau. Un décret mettant en vigueur la loi martiale constituerait le motif idéal.

=> A bon entendeur...


En ce qui concerne la sécurité personnelle


4. Les gangs et les pillards


Si les choses tournent mal, il y aura certainement beaucoup plus de personnes qui auront l'intention de vous faire du mal que de celles qui se sont préparées. C'est une chose que nous devons accepter, et à laquelle nous devrons faire face. Le fait est que la plupart des gens n'ont aucune idée de ce que la survie demande vraiment, et sur ce qu'ils seraient eux-mêmes capables de faire pour survivre. Une fois que les filets de sécurité seront tombés, l'immense majorité deviendront de plus en plus désespérés et imprévisibles.

Regardons les choses en face, même lorsque tout va à peu près bien, nous avons une partie non négligeable de la population qui est juste carrément tarée. Depuis ceux qui deviennent fous et se battent après que leur équipe de foot ait perdu, jusqu'aux criminels et voyous qui terrorisent d'ores et déjà la population des grandes villes, il n'y a aucun doute qu'un désastre d'envergure mettraient les citoyens face à des challenges sécuritaires sans précédent.

=> Protection du domicile, protection du périmètre, défense de voisinage (articles à venir), mesures OPSEC...




5. Vous devez être en mesure de vous défendre vous-même


Dans une situation d'urgence extrême, des fous de toute espèce vont arpenter les rues à la recherche de cibles potentielles. Si vous êtes sérieux en ce qui concerne la survie, vous devriez vous entraîner à de multiples styles et techniques d'autodéfense. Cela signifie vous munir non seulement d'armes à feu, mais aussi de la connaissance permettant de vous défendre quand même en leur absence éventuelle.

Les pratiquants amateurs devront garder à l'esprit que les meilleures techniques ne pourront jamais remplacer une arme. J'entends déjà les critiques des aficionados du Krav, MMA et autres arts martiaux, mais je persiste : la capacité réelle à se défendre à main nue exige un sérieux entraînement au combat, et de la pratique en situation. Une arme à feu donne à son possesseur la possibilité de compenser cette carence éventuelle en permettant d'être efficace à distance.

A cet effet, je vous conseille de stocker des munitions, surtout du 12, dans des endroits cachés autres que ceux où vous gardez habituellement vos armes. Ceci de manière à ce qu'il vous reste quelque chose dans l'éventualité où des agents "réquisiteurs" soient passés par là. Je vous invite aussi à relire les deux articles de ce blog consacrés au calibre 12 artisanal. Un bon bricoleur peut ainsi se fabriquer un juxtaposé dans la journée. C'est archaïque, mais ça fonctionne très bien. Les philippins ont vaincu les japonais dans leurs confrontations au corps-à-corps grâce à de tels systèmes.

Enfin, et à quelque chose malheur est utile, on pourra toujours compter avec une prise "sur la bête", dans la mesure où quel que soit l'endroit où l'on vit, on ne sera jamais très loin d'un taré d'islamiste. Une excellente source d'approvisionnement, puisque vous savez que la possession d'armes, et souvent même le port, leur sont accordés de fait par les autorités dites françaises.

Vous pourrez lire à cet effet l'article d'un confrère, qui laisse rêveur. Ces macaques prétentieux sont décidément complètement à l'ouest, tant ils croient pouvoir s'emparer d'un pays comme la France. Quoi qu'ils essaient de faire, nous aurons toujours de notre côté l'intelligence, la planification, la tactique, et la stratégie, choses dont une génétique malicieuse les a cruellement dépourvus (Mère nature n'est pas tendre, mais prévoyante).

Et surtout, ne vous laissez pas embobiner par certains naïfs (ou idiots ?) de la dissidence qui exhortent ceux qui les écoutent à ne pas tomber dans le "panneau" du Choc des civilisations. Au motif que l'islam traditionnel (?), censé constituer le gros des troupes allogènes, serait gentil, respectueux, prompt à cohabiter, s'intégrer, blablabla... Comme si nous avions encore le choix ! Le Choc des civilisations n'est pas un concept théorique - ni une éventualité - mais une réalité future inéluctable à laquelle il n'est malheureusement plus possible d'échapper, à moins d'être disposé à se laisser submerger.

=> Armes à feu, arme de fortune, connaissance des techniques de base de défense avec armes blanches (si vous ne disposez que peu de temps ou de ressources, choisissez la double matraque télescopique)...




En ce qui concerne l'hygiène


6. Tout déchet va devenir un tueur


C'est un aspect dont on parle assez peu dans les colonnes consacrées à la survie, mais il n'empêche qu'il représente un réel problème dans une situation de chaos. Souvent, les gens qui s'entretiennent de survie urbaine se soucient en priorité de sujets comme les pillards ou les gangs itinérants. Mais le vrai danger pourrait bien venir de quelque chose que vous possédez chez vous, à savoir vos propres déchets...

=> Sacs plastiques en quantité, pelles pour enterrer les déchets, toilettes sèches, sciure, produits de désinfection, produits de purification de l'eau...


7. Vous devez stocker des articles d'hygiène et de soins


Dans le domaine de la préparation à la survie à toute situation de chaos durable, un sujet qui est souvent effleuré concerne les dangers associés au manque d'hygiène et de soins. Je sais que ce n'est pas un sujet des plus excitants, comparé à celui des armes et autres équipements, mais le fait est qu'il possède le potentiel pour tuer plus de gens que n'importe quel autre péril auquel nous pourrions être confrontés.

=> Savon en quantité, dentifrice, papier-toilette, chlorure de magnésium, argile verte, charbon actif, argent colloïdal, trousses de secours, voir les articles Médecine & Survie de notre spécialiste...


En ce qui concerne la santé physique et mentale


8. Maintenir une attitude mentale positive


La capacité à conserver une attitude positive dans une situation de survie est une chose qui ne devrait pas être considérée à la légère. C'est aussi une chose sur laquelle chacun devrait commencer à travailler dès à présent, avant même que les lumières ne commencent à décliner.

Dans un scénario de chaos, cela revient souvent à la manière dont on contrôle ses émotions. Garder un état d'esprit positif, même lorsqu'on est confronté à des périls inimaginables, vous aidera à maîtriser ce qui vous arrive et à y répondre de manière appropriée, sans pour autant succomber à la panique.

=> Capacités d'adaptation, prise de conscience préalable, un bon niveau général de préparation limite l'impact d'une situation de crise et aide à rester positif, travailler la patience et le renoncement...




9. Vous devez être prêt à affronter toute sorte de challenges physiques et mentaux


Depuis le manque de sommeil et la déshydratation, jusqu'aux affres de la faim et du reste, la survie peut avoir un impact extrême sur nos capacités physiques. L'une des premières choses pour endurer une situation de survie, ou tout autre du même genre, est de faire en sorte que notre esprit et notre corps soient aptes à supporter les tourments qu'elle implique. Cela signifie par exemple savoir se motiver pour se bouger le cul et retrouver la forme, avant qu'il ne soit trop tard.

Cela signifie aussi être capable de poursuivre ses objectifs en dépit de la souffrance, que celle-ci soit physique ou morale. Le stoïcisme est une vertu primordiale, et je pense personnellement que son absence sera la cause de la déchéance (jusqu'au suicide) d'un nombre extrêmement élevé de nos compatriotes, notamment chez les plus jeunes.

Les facilités et le confort que nous offrent les sociétés modernes ont laminé notre propension à serrer les dents. Aujourd'hui, on prend une pilule au moindre mal de gorge, de crainte que ça gratte un peu en avalant, et le plus petit dixième de fièvre envoie les gamins à l'hôpital. J'ose à peine imaginer le résultat d'un tel état d'esprit dans une situation de chaos généralisé...

=> "Abstine et Sustine" : Abstiens-toi et supporte ! Travailler sa capacité à la souffrance, arrêter de se plaindre et de gémir pour un rien, savoir relativiser, maîtriser ses instincts, apprendre à se priver volontairement...


En ce qui concerne la communication


10. Vous allez être coupé du reste du monde


Dans une situation de survie, la connaissance représente un facteur déterminant dans la nature de l'issue finale. La capacité à pouvoir prédire ce qui va se passer constitue une part importante de la préparation, et se résume souvent à notre propre capacité à recevoir et retourner l'information.

A un moment donné, les radios nationales et locales vont cesser de transmettre. Cependant, et ce même si le courant a cessé de circuler, il est fort à parier qu'il se trouvera toujours des individus mieux équipés que les autres qui émettront sur les fréquences traditionnellement réservées aux Cibistes et radios-amateurs.

Le fait de posséder une bonne station de radio multibande, ainsi qu'une source d'alimentation alternative, va vous permettre d'envoyer et de recevoir des messages d'urgence ou de nouer d'éventuels contacts. Ce sera aussi un excellent moyen pour obtenir des informations sur la situation dans nos pays voisins...

=> Systèmes de communication simples et bon marché (walkies-talkies), radio à dynamo ; Pour les plus riches : CB et matériel de radio-amateur + groupe électrogène avec convertisseur ou chargeurs solaires...

52 commentaires:

  1. Bonjour,
    encore un article très bon article, et qui est malheureusement pour nous, réaliste....
    Merci à pierre et aux autres rédacteurs pour leur travail.
    Cordialement
    Tom personne.

    RépondreSupprimer
  2. Très bon.
    Je crois aussi que l'on peut s'acheminer vers un Etat oppressif envers une seule catégorie de population (Au profit d'une autre). Ai-je dit Grand Remplacement?
    D'accord sur les vertus de la self toutes relatives en cas de chaos. Ca n'arrête pas les balles et ça se passe moins bien avec le ventre creux et des blessures diverses, mais faut pratiquer longtemps pour enfin le savoir.
    Ce n'est pas l'absence de loi qui me fait peur, mais des lois contre moi qui feront que je serai dépouillé par mon voisin en toute légalité. Là, tout le scénario tombe puisque vous serez victime de tous ceux qui sont mentionnés dans l'article. Pour les armes et le moral...Ben c'est pas gagné.
    C'est pourquoi je me place dans les salopards de la guerre civile, pas les résistants de la dernière heure, mais de ceux qui n'hésiteront pas à s'adapter à l'ennemi. J'ai pas dit que ce serait facile de dépecer quelqu'un devant sa famille, mais je me tiens prêt si la paix est à ce prix. On ne s'habitue jamais à la violence sinon on aimerait pas la paix, mais on finit par intégrer les codes qui nous environnent en agissant comme un pourri parmi des pourris.
    Pour l'hygiène et ses conséquences, c'est moins brutal qu'une attaque mais ça fait ses dégâts, principalement sur le moral. C'est pas pour rien que les dépressifs n'ont pas pour priorité l'hygiène.
    Pour la communication, j'ai toujours été épaté par la circulation du renseignement, même sans moyen moderne dans des situations merdiques. Ca veut aussi dire que le rens. est tellement important qu'il marche encore sans les moyens habituels.
    Je ne suis pas d'accord sur la fragilité des jeunes. Moi-même vis bien moins bien que mes parents issus des trentes glorieuses alors que je retrouve les gestes de mes grands-parents partis de rien. Le summum de la sauvagerie pour mes géniteurs est le camping car, pour cela je ne pense pas être plus fragile qu'eux. Ma descendance est encore plus rustique que moi, contexte oblige, et ils ne s'en plaignent pas car ils ne connaissent rien d'autre. Faisons confiance à la jeunesse, comme nous faisons confiance aux valeurs que nous leur enseignons. Construisons nos gosses plutôt qu'en faire nos clones idéalisés.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout a fait d' accord avec cette réponse.
      les problèmes d' hygiènes sont moins valorisant qu'une batterie d' armes mais très concret (exp perso)

      Supprimer
  3. très bon article comme d'habitude,un point retient mon attention il s'agit des pillards,dans toutes les reportages de scènes de chaos ,climatique politique ou autres ,nous pouvons voir des gens qui seraient en temps normaux respectueux des lois se transformer immédiatement en pillards:de grands magasins,de boutiques etc etc etc,nous pouvons nous attendre a ce qu'après c.a.d. dans les 8jours suivants si l'ordre n'est pas rétabli a ce que ces pillards se tournent vers les habitations.
    Un autre point est que 9 fois sur 10 les destructions qui suivent prennent pour cible les services de santé,déjà en temps dit normal l'attente aux urgences conduit a des débordements de sauvages,aussi il sera bon d'avoir un médecin au sein d'un groupe de survie.Le vrai danger ne sera pas les deux premiers jours(saufs a se faire prendre dans des émeutes) trops occupés au pillage le temps des agressions ne sera pas immédiat.
    Les deux causes du chaos principal seront d'abord économiques ,banque run entrainant le deuxième : le pillage et pour suite les luttes ethniques dans un troisième temps pour le controle des richesses restantes chaque communauté se regroupant autour d'intérets communs.Mais il est certain que pour l'instant , c'est la mise en place comme le dit cc d'un appareil d'état oppressif qui est le plus a redouter .Le plus pervers viens de ceux qui disent n'avoir rien a se reprocher,la question ne se pose pas en ces termes,vous pensez que vous n'avez rien a vous reprocher, donc rien à craindre , qui vous dit que les "autres" eux , ne décideront pas que vous êtes un individu a qui ils auront a reprocher des faits ou des idées que vous n'imaginez même pas ,voire créées pour la circonstance.Ce n'est pas vous qui décidez qui est ou sera votre ennemi,c'est pourquoi il faut refuser avec la dernière énergie tout ce qui touche a la surveillance des citoyens par l'état mise en place à l'occasion de circonstances dramatiques et instaurer en profitant de l'émotion du moment pour des faits très exeptionnels (attentats ou autres) ne justifiant , même par leur gravité ,des mesures attentatoires à la liberté.Les paiements interdits en cash de plus de mille euros en sont un exemple, à partir du moment ou les étrangers auront eux le droit a 10 000, sous le faux prétexte de lutter contre le terrorisme l'état veut au travers de vos achats vous pister un peu plus

    RépondreSupprimer
  4. salut Pierre. tu enfonce le clou comme d habitude,et ce d excellente manière .en lisant ce blog ,tu nous met dans des états ou le pire des paranos semble un babacoole peace end love ,du moins c est notre cas lol !!!! tu décris très bien le cauchemar potentiel a venir,et quand on voit agir en hypocrite ce gouvernement ainsi que ses prédécesseurs ,ya vraiment pas de quoi ce rassurer .quand a la population elle est en dessous de tout et dans le déni de toute réalité ,du genre nous sommes tous CHARLOT,de vrais moutons de Panurge tous prêts pour l Aid !!!! . et le cauchemar ultime dans le cauchemar est le désarmement prévisible du peuple ,déjà vue en 40 avec les résultats que l on sait ,Hitler,Sarkollande même combat !!!! les collabos ayant simplement abandonné les rives du Rhin ,pour celle de la Méditerranée,et les grands blonds ,pour les petits bruns .(pas les biscuits) LOL . prévoyant le coup de putes ,nous n avons qu un stock minimum mais suffisant d armes blanches hétéroclites ,la plupart sans fourreaux donc compliquées a portées sur soi et destinées qu a la défense statique ,ainsi que quelques pétoires dérisoires et obsolètes,avec peut de munitions .en cas de débarquement INTEMPESTIF de la GeStasi .ce pauvre matériel étant une sorte de trousse de premier secours tout juste suffisant en cas de kk et s il est saisie on est dans la merde .donc il semble IMPÉRATIF de prévoir dans un futur très proche,quelques armes blanches de meilleures factures et portables,ainsi que quelques armes a poudre noire soigneusement huilées,et graissées dans la nature(ami entend tu etc!!!) on fait ce qu on peut malheureusement et pas ce que l on veut.encore merci pour ce blog et bonne journée a tous . Z

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, bon petit article synthétisant,
    on se rend compte que les outils les pls nécessaires peuvent être achetés et stockés assez rapidement , quels que soient les budgets...
    - Même pour les plus petits budgets ! Vous pouvez tjrs trouver des juxtaposés d occasion pour 200 euro ou moins, chez des chasseurs ou dans des surplus spécifiques... suffit juste de ne pas se faire mettre sur l etat de l arme, à ce prix là vous pouvez vous permettre d en avoir plusieurs et d en modifier certains ..... Pour les munitions, (encore une fois pour les plus petits budgets) pas la peine de stocker trente six types de cartouches différentes SI VOUS NE POUVEZ pas, concentrez vous sur une cartouche la plus polyvalente possible, du plomb de 4 peut etre ... pas trop cher . Et surtout des competences et un minimum de matos pour ENTRETENIR ces armes... Je ne vois pas pourquoi tant de personnes se tournent vers la poudre noire alors que nous sommes dans le pays du 12... si polyvalent à bien des égards ....! Bien sur si on peut mieux vaut prendre des armes neuves et rustiques, mais quand c est pour le modifier mieux vaut prendre des occaz....
    - Pour les armes blanches : on a que deux bras !!! donc je ne vois pas l interet de stocker 15 poignards.... quelques poignards bowie de bonne facture suffisent, avec des opinels n 10, et un solide couteau suisse ( très utile souvent vraiment, on s en rend compte sur le terrrain pour tout et n importe quoi, tournevis, ciseaux, en particulier et tire bouchon bien sur hahaha )
    -Les produits d hygiène, en trois mois de salaire même les plus petits budgets peuvent stocker et acquérir le nécessaire ...
    -Effectivement cacher certaines armes pour ne pas se retrouver déémunis en cas de saisie ou de vol..
    -Je voudrais vous faire part d une réflexion que je me fait depuis un certain temps, dans ce blog un article parlait de l or et de l argent en cas de chaos, et c est vrai que dans des scénarios désastreux, ces métaux ne se mangeront pas .... MAIS en attendant le chaos et ne sachant pas de quoi il sera fait et combien de temps il mettra à s installer , je me dis une chose : beaucoup veulent encore épargner de l argent dans les banques ou placer de l argent dans des comptes de placement dans leurs entreprises par exemple , et bien je crois que le meilleur moyen de sauvegarder son argent de manière sure et REELLE et tangible serait de transformer 50 ou 100 euro par mois en piece d argent type hercule de 10 ou 50 fr ou des pieces d investissement 1 once, et les planquer , ce type d epargne ne connaitra pas le crash de l euro ou du dollars ou autre ... mais surtout achetez ça chez des numismates sans donner votre identité .... cela vous évitera des réquisitions par l etat (chose extremement possible ) renseignez vous sur les cours avant et n acceptez que de petites commissions du numismate, payez en liquide, les commissions seront tjrs moins grosses que sur des comptoirs où votre identité est notée ...
    - Pour finir je voudrais passer un message à l auteur du blog, MR Pierre : je me faisais la réflexion une nuit en faisant une ronde sur mon terrrain (manouche assez presents par chez moi) et je me disais, peut etre faudrait il faire un article, sur la lumière et l éclairage, je ne me souviens pas avoir vu un tel article , une lampe torche c est bien mais peut etre des projecteurs portables ou fixes seraient interessants, sans parler du fait que souvent les lampes fixées sous un juxta font rire et moi le premier ... mais au final ce n est peut etre pas si inutile .... loin de là meme .... c est sur le terrain qu on se rend compte des lacunes de nos équipements dans telles ou telles situations....

    Bien à vous tous, bonne continuation et merci pour le blog ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien le bonjour Mirador,

      Pour ce qui est de l'éclairage, il y est fait référence ( au moins au début ) dans la lettre d'info n°4. Mais il est vrai que si quelqu'un de compétent pouvait nous dire ce qu'il y a de mieux, dans notre optique ( fiabilité, simplicité, les batteries etc...), ce serait bien...
      Mais en même temps, de toutes façon, une bonne défense passe automatiquement par le nombre, que ce soit pour le nombre de bras ( et d'yeux / oreilles, de cerveaux... ) ou les moyens financiers. Ah les perspectives que cela ouvrirait que de créer une assos de permaculture ( ou autre ) pour fédérer des moyens et faire quelques achats qui pourraient bénéficier a tous. Acheter DES crow berkey, une/des jumelle(s) thermique (ect), ...

      Bien cordialement, B.

      P.S.: comme j'aimerais quand même tester certains trucs de la lettre d'infos de janvier ( sans faire appel a mon gendre, pour éviter que ça n'en vienne aux oreilles de ma dame et que je me fasse interner... ;-p ), si d'aventure il y a du monde, de par chez moi -67-, n'hésitez pas, hein...
      ( je commence a avoir "peur" de devenir une sorte de "Jean-Claude Dusse"! ;-p )

      Supprimer
    2. Salutations Brad Würscht !
      Je comprends bien ton envie de regroupement ! Mais ce qui est compliqué là dedans n est pas tant de trouver les gens, mais pour monter une structure en commun là ça devient la misère !! Il y en a tjrs un qui branle rien, un autre qui n a jamais de thune, un autre qui va faire tout le bricolage, un autre qui va passer tout son pognon, un autre qui va critiquer sans cesse, un autre qui va s embrouiller avec tout le monde, un autre qui va saouler tout le monde avec ses idées politiques de gaucho, un autre qui va voler du matos, un autre qui va mentir etc etc etc etc ...... !
      Le problème ici est la propriété ! Le mieux serait un immense terrain avec plusieurs fermes de gens de meme obédience qui s entraident, MAIS qui ont chacun leur chez soi et leur matos et leur espace, sinon ça fait une communauté de hippies qui , malgré leur apparente bonne volonté, sont les plus gros faux cul et égoistes de la sphere humaine, enfin y a pas qu eux...
      Soit ce modèle dont je parle plus haut, soit une structure/ ferme, achetée en bonne et due forme à plusieurs avec tous les papiers en règle , et les membres se réunissent sur cette structure tous les weekk end par exemple , pour la retaper, l améliorer, y faire un champs de tir (hangar insonorisé) un potager, etc etc etc , un genre de camp ou de base, avec des taches et des fonctions pour chacun, je ne peux pas concevoir une communauté qui marche sans chef, sans intendant, sans sergent, sans executant, sans hierarchie, bref je n y crois pas. Voilà les deux modèle qui pourraient fonctionner selon moi....
      Ensuite, Brad, tu as l air très bien comme personne, et cela ne me dérangerai pas de te rencontrer (chose rare :) ) mais tu vis à l opposé de moi en France... donc il faut rester réaliste et pratique..
      Bonne chance à toi camarade.

      Supprimer
    3. Bien le bonsoir Mirador,

      Un fonctionnement "anarchiste" ( au sens originel du terme ) ou "hippie" n'est je pense viable qu'en temps de paix. Et ça ne me parle pas. Non pas que j'aime commander ou être commander, mais c'est ainsi que ça fonctionne, avec une hiérarchie ( j'entend avec des gens compétents, "justes", pas simplement la loi du plus fort ou du plus vicelard ).

      Pour ce qui est d'être réaliste, je vois bien que même pour ne serait-ce que prendre contact avec quelqu'un de ma région, inscrit ici, c'est pas gagné (ou un autre qui a gentillement donné son nom, mais pas de suite...). Je commence a regarder aussi par le réseau "rsf", mais il n'est pas très vivace dans mon coin...

      Bien cordialement, B.

      P.S.: petite question hors-sujet, j'ai déjà lu sur un ou des forums que lorsque l'on arrêtait son adhésion a un club de tir, ou la chasse, il fallait revendre ses armes. Quelqu'un parmis vous saurait-il ce qu'il en est, est-ce faux, vrai ou seulement en partie? Merci par avance ^^

      Supprimer
    4. Brad, pour répondre à votre dernière question : non, vous n'êtes pas obligé de revendre vos armes si vous arrêtez votre adhésion à un club de tir, dans la mesure bien sûr où ces armes ne font pas l'objet de détentions. Autrement dit, on peut s'inscrire pour une seule année, le temps d'acquérir les armes nécessaires (cal 12, carabines de chasse...). De toute manière, la préfecture conserve vos coordonnées... Cordialement

      Supprimer
    5. Salutations Mr.Pierre notre maitre à tous, qui nous fait l honneur d une apparition hahaha (je plaisante hein)
      Brad Wurscht, je persiste et signe, si tu étais dans mon coin je tenterai le coup de te rencontrer, mais ce n est hélas pas le cas ... le reseau rsf de mon coin est plein de "bushcrafteurs" et de hippies, donc compliqué pour moi aussi, non je pense que le mieux n est pas de chercher des "survivalistes" mais de faire les choses avec des potes ou des collègues qui POURRAIENT etre intéressés, sans tout leur déballé, mais en les amenant sur le/les sujets pour divers motifs, on va au stand et on boit un coup apres, ça te dit un entrainement de boxe ce eek end, une sortie """bear grylls" (hahaha) , ou si tu as un pote chasseur ou adepte du potager etcetcetcetc jai rencontré plein de mecs bien, mais qui vont etre saoulé si tu leur parles de chaos d effondrement sociétal etc etc , mais qui , en parlant avec eux tu t en rends compte, ont des modes de vies ou des raisonnements qui tendent naturellement vers le ""survivalisme"" , donc faut etre fin psychologue et voir avec ces gens là, ou leur parler de chose tres terre à terre et qui les touche : à un chasseur des legislations restrictives qui arrivent, a un adepte du potager du traité transatlantique tafta et des graines h1 f1 et des lois sur la """biodiversité""" , à un artisan du rsi et de la retraite qu il faut se preparer soi meme , etc etc etc etc, tout le monde à une raison d etre ""survivaliste"" ou ""prévoyant"" aujourd hui... Donc on peut trouver ses partenaires parmi la ""populace"" il faut juste etre clairvoyant et un peu psy, (psychopathe ;) )

      Je crois en fait après étude, que le problème majeur des ""survivalistes"" est le "groupement" .... et oui du matos ça s achete, des armes ça s achete, mais des partenaires fiables ça ne s achete pas .......

      Sur ces paroles prophétiques ;) je vous souhaite une bonne soirée à tous, à Brad et à notre cher Mr Pierre, en le remerciant pour ce blog à part, bonne continuation !!
      Amicalement , Guillaume .

      Supprimer
    6. -Merci pour votre réponse Pierre Templar.

      -Mirador, rien redire (hormis merci^^) ... je relève quand j'entend qu'un copain de ma fille était engagé et a été en Afghanistan -maintenant de là a ce qu'il m'apprenne quelque chose, c'est une autre histoire-, surtout lorsqu'il s'installe dans l'immeuble d'en face^^, ou que le mari d'une de ses collègues est gendarme, et je n'ai pas oublié qu'un tel est tourneur-fraiseur dans mon bled d'origine, ainsi que j'espère que les gosses de la famille qui sont encore scolarisé s'orienteront vers un métier "utile"...etc

      J'arrête là, je me rend compte que je suis entrain de m'endormir (pas vu le temps passer! ^^)

      Bien la bonne nuit et a demain, B


      Supprimer
    7. Bien le bonjour,

      Petit addendum pour ce qui est des club de tirs & licence a Strasbourg:

      Hormis le plus proche de chez moi ou le plus grand de Strasbourg -les deux plus chers^^-, il est un peu fastidieux de trouver les infos ( coûts -surtout^^-, lieu, type de tir & distance....).
      Et quand on les trouve, elles ne sont pas forcément a jour ( adresse mail avec réponse "Delivery to the following recipients failed." ou "Delivery to the following recipient failed permanently:" ).

      Mais, Alléluia, après moult recherche j'ai une piste pour un club a 65 € ( mais que plomb et 22lr et stand 10 et 25 m)...
      Et un autre club dont j'ai même eu une réponse 50 mn après mon mail, très avenant ( stand 10 et 50 m, plomb et 22lr, FFT 61 €, FSGT 32 € !, carte membre 22 € et adhésion nouveau membre 40 € ) je devrais m'en "tirer" ( ;-p) pour 94 €, ça change la donne par rapport a 240 €! ^^. Et si je ne suis pas coincé ce soir, j'y fait un tour *croise les doigts et prie qu'il n'y pas de "crise" a la casa ce soir* ;-p

      Bien cordialement, B

      Supprimer
  6. Le choc des civilisations. Même M Onfray en parle :
    http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-mars-2015-n-118/

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. tres bon article,pensez vous qu'il faille cacher des armes declarées ou non?? et est-il bon d'acquerire des armes au marché noir (type 12 ou 9mm) meme avec license ??? je parle pas de type ak car en tant de chaos il serra tres facile d'en ramasser.cldt Le Bougnat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout ne cahez pas des armes non déclarées c'est interdit par la loi personne par ces temps de Nsa ,de patriot act à "la Française" n'a le droit de vous conseiller ces atteintes à la loa,na!

      Supprimer
    2. Euh Marina, question peut-etre indiscrete: est-ce vous qui venez de publier une autobiographie? Simple curiosite, ne repondez pas si vous ne desirez pas. Cdlt, Hugues

      Supprimer
    3. oui ,mais chut,ça reste entre nous

      Supprimer
  9. salut Mirador . une petite réponse concernant les ARMES BLANCHES: pourquoi plusieurs ??? :déjà un couteau de poche (si possible avec un tire bouchon ) des que l on sort ,ensuite un couteau ou autre du genre dans chaque pièces du logement, WC compris,couteau de plongé dans la baignoire ou douche depuis que je me suis retrouvé a poil nez a nez avec un individu heureusement pas malintentionné le seul jour d été ou les chiens étais absents .on a également prévue des dagues de chasse en cas de kk pour la défense extérieure (dans la propriété) sans avoir a sortir les armes cités plus haut,d autres armes blanches pour la défense mobile (patrouille) autour de de la propriété ainsi que quelques unes pour la première ligne défense collective éventuelle en liaison avec les voisins (il y a déjà u une émeute dans le coin qu il nous a fallut traverser en force a l époque ,et ce a la grande surprise de la gendarmerie mobile qui nous a pris pour des fous furieux inconscients, mais bon !! ) ceci explique le nombre d armes blanches,Evidemment si l on est tout seul ,ou que l option collectif est absente on n a pas besoin de tout cela .LA POUDRE NOIRE: elle est semble t il la seule qui tient la route sur la durée de conservation (survivre c est prévoir le plus loin possible ) les amorces sont facile a stockés en terme de volume a l abris de l humidité . ensuite tout le monde ne peut ou veut pas avoir un calibre 12 ou autre (hormis ceux d avant 1900 qui sont soit hors de prix ,soit en état dangereux pour l utilisateur,quand aux cartouches anciennes je ne m y risquerais pas après avoir vue par 3 fois en une trentaine d années des accidents d ont un grave aussi stupide que con (la poudre vieillit très très mal dans certain cas ) surtout celles de chasses de calibres 12 ,16,20 .de plus ceux qui achètes des fusils cal 12,16,autres d avant 1900 n ont pas accès légalement aux cartouches correspondantes me semble t il ?? sauf a déclarer l arme ,qui n est pas déclarable (collection) encore une subtilité de l administration et donc pas de cartouches !! d ou l intérêt de la PN qui peut encore avoir son mot a dire dans une situation postcartouches .je tient a préciser que je peut évidemment acheté des armes modernes,mais que faute d argent ,je préfère pour l instant récupérer dans la famille et proches des pétoires obsolètes mais qui ont le mérite d existé et leur redonné une deuxième vie( toujours le coté collectif ) si j était seul je ferais évidemment différemment mais les vielles 22 bosquettes ,6mm Flaubert, 9mm Flaubert etc ainsi que de vieux fusils a PN et autres peuvent encore s avérées utiles sur la durée !!! amicalement Z

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en nettoyant des canons de fusil à percussion je me suis rendue compte que la Pn fonctionnait encore bien après une centaine d'années ,après avoir vidé les canons de cette vieille pétoire ,elle avait perdu en vivacité mais à peine ,attention a ces vieux machins encore chargés et laissés dans un coin de cave(l'humidité ambiante n'avait pas touché la bourre assez pour mouiller la poudre)La détention de la pn est de deux kg par an pour ceux qui ne le savent pas

      Supprimer
    2. merci Marina,j 'ignorais ce détail (2 kgs).après il suffit de faire des cartouches papiers, (non contingentées elles ).fastidieux mais bon !! on est vraiment gouverné par des lécheurs de babouches pour pas dire plus !!!!!! Z

      Supprimer
    3. Salut Z, oui je comprends ton explication pour les armes blanches, tout à fait même, dans ce cas, comme je le dis quelques poignards bowie font l affaire, tu peux te déplacer avec, quand je suis sur ma terre, je porte mon poignard, mais je comprends et respecte ton point de vue que je comprends tout à fait, mais pour le 12 je reste sur ma position, k ai possédé plusieurs armes pn, mais mon propos est de dire que des douze on peut en trouver facilement pour très peu cher d occaz, meme sans les declarer, chez des chasseurs ou dans des surplus spécifiques pour une bouchée de pain , moins cher meme que des PN, puis les munitions sont pas chers non plus , pour parler franchement je connais un surplus où on trouve des juxta à 160 euro et des mono coup a 70 euro .... !! pourquoi s en priver ??? Quant aux 22 bosquet 6 flobert et 9 flobert .... en toute amitié , ces calibres sont vraiment anémiques pour le coup, jai vu un article où un jeune connard avait du tirer quatre balles de 9 mm flobert dans la tete d un chien à bout portant pour arriver à tuer celui ci ..... Bonne continuation et amitié ;)

      Supprimer
    4. a Mirador ,tout d abord merci pour ta réponse fort pertinente .mais chacun d entre nous a un vécu différent,et est dans des situations qui lui sont très particulière ,même si le problème potentiel général est commun .en ce qui me (nous) concerne au niveaux économique nous somme déjà dans la survie et ce a tout les niveaux( argent,logement,etc!!!) donc dans la catégorie la plus fragile de la population exemple :si les lumières s éteignes demains matin exit l eau,le chauffage,etc!!!)que l on a déjà un mal fou a payé en ce moment même nous n avons aucune possibilité de jardinage et autre .bref en cas de kk qui dure un peut on est dans la même situation que 99,99 pour cent de la population. la seule différence étant la conscience du problème et une préparation très difficile (les armes blanches ont été pour la plupart récupérer dans le cadre familial ou proche ,toujours par manque d argent ) idem pour les armes a feu d ou le caractère hétéroclite du tout.en ce qui concerne le coté anémique des 22 bosquettes,6 mm Flaubert ,c est évident et il faut en tenir compte mais elle peuvent s avérer encore utiles,quand aux 9 mm Flaubert même chose si utilisés d une façon adéquate que je ne peut (veut) dire ici .n oublions pas qu en cas de kk il sera difficile a tout le monde de ce pointé aux urgences du CHU local,la moindre blessure peut s avéré mortelle sur la durée et a tout le moins un handicap permanent .pour ces raisons cités plus haut nous n avons que 25 cartouches par armes de poing ( 2 pistolets a un coup 22 B , un 6 mm F ) 50 cartouches pour la carabine 22 B et 100 cartouches pour chacune des 9 F et une dizaine de balles pour chacun des 2 pistolets a un coup calibre 41 a poudre noire bref pas de quoi joué a Fort Alamo !!! juste une trousse de première urgence associé a un mois de réserves diverses !! .ceci étant le plan A 2012 nous somme en train de fignoler autant que faire ce peut une sorte de plan B 2013-- 2014 consistant a l évacuation éventuelle du domicile,et occupation d une ancienne ferme actuellement abandonné et improviser ensuite (et ce si la situation dégénère ) avant de passer a un plan C 2015 car on a pris énormément de retard (toujours le manque d argent )ceci implique d autres armes et une augmentation des réserves diverses .très amicalement Z

      Supprimer
    5. Ce message s'adresse à Mirador. Tu écris " je connais un surplus où on trouve des juxta à 160 euro et des mono coup a 70 euro ..." Je suis acheteur. Pourrais-tu indiquer ici de quel surplus il s'agit, ou bien si tu ne veux/peux pas le faire ici, me l'indiquer sur mon mail :
      anna.thomas-boxca907@yopmail.com
      Merci
      Amitiés
      Bob

      Supprimer
  10. Se regrouper...oui, se serait effectivement une bonne idée. Mais, quelles seront les "bases" et les règles? Il s'suffit de regarder le fonctionnement des associations pour ce rendre compte des difficultés.de fonctionnement. J'ai été membre d'une association pendant des années, je sais de quoi je parle. Tout repose en général, du moins, la plupart du temps sur quelques personnes. Et qui "dirigera". Un comité élus par l'ensemble des "membres" ou celui qui à le plus de connaissances? Si oui, quelles seront les connaissances ? Ou celui qui sera convaincu qu'il est normal qu'il devienne chef par ce qu'il le plus beau "12"?
    Mirador, à parfaitement compris le problème.
    Je crois que l'idéal est déjà que deux "survivalistes" se rencontre en terrain neutre, pas chez l'un d'entre d'eux et, qu'ils discutent de ce qui nous réuni ici, a savoir, le survivalisme. La discussion évitera de porter sur les tendances politiques et religieuses etc Bref, les sujets qui fâches! Evitons aussi de parler matériel sensible, du moins, lors des premières rencontres.
    Lors d'un premier "contact" on ne se connait pas et, un survivaliste qui se respecte ne prend pas de risque inutile!
    Se connaître, discuter, échanger des idées oui, mais se regrouper dans une structure du genre ferme, ne devient possible que si l'on dispose de moyens financiers appropriés. Ensuite, les problèmes d'organisation liés au fonctionnement devront être mis en place.
    Je crois que l'idéal est de se connaître, et de se fédérer quand l'urgence se précisera.
    Le besoin de se fédérer face au danger fera en sorte que les divergences d'opinions et d'égos seront absents!
    En attendant, une rencontre autour d'une bière ou café serait déjà un bon départ.
    Qu'en pensez-vous?

    Christian Mastio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Christian Mastio, la meilleure option semble etre la votre, dans le sens où se rencontrer et apprendre à se connaitre en territoire neutre en mettant de l eau dans son vin est un bon départ, puis si cela colle, mettre en place des plans d urgence, qui seront activés en cas de chaos, soit chez l un soit chez l autre soit ailleurs, selon les circonstances, et selon les plans élaborés, au moins comme ça pas de prise de gueule dan une communauté, MAIS pour ma part je me vois mal dans l idéal, collaborer avec des hippies ou des gaucho navré, je sais très très bien mettre de l eau dans mon vin et faire passer l interet commun avant mes convictions ou mon ego, mais il y a toujours quelqu un pour provoquer et pousser à bout .... Bonne continuation , amitié ;)

      Supprimer
    2. très bonne vision des choses mais il faut une identité de pensée et de valeurs pour former des groupes capables de durer,on ne peut manger longtemps avec le diable même avec une longue cuillère de bois et précisément il ne doit pas y avoir de sujet qui fondamentalement "fachent" ou le groupe ne tiendra pas , même devant l'adversité,les temps troublés refusent les compromis ,il faut être forts ensemble alors mieux vaut chercher de prime abord ceux qui vous ressemblent,pour la bière ou le café no-problèmes

      Supprimer
    3. Bonsoir Christian Mastio,

      Je ne sais plus dans quel post cela était, probablement dans l'un de vos premiers ( où vous disiez venir du nord de Strasbourg ), je vous avais proposé de me joindre soit par yopmail (voir onglet géolocalisation), soit par mon compte google gmail.
      Je vous aurais bien contacté, mais comme vous êtes en anonyme... et je ne vais pas me permettre de vous contacter directement, irl ...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    4. Bonsoir Marina Weingarten,

      Je pense que ce que vous dîtes est surtout valable de nos jours, mais si par malheur le chaos devrait s'abattre sur nous, je pense qu'après avoir creuser une tranchée toute la journée, fait du bois, combattu etc, si l'on met un type d'extrême gauche et un de droite ensemble, et qu'ils sont assez gaillards ("con" ^^) pour se foutre dessus, c'est qu'ils peuvent continuer a faire des corvées.. ;-p

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    5. totalement d'accord avec vous,c'est pour ça que nous avons besoin d'hommes qui soient capables d'autres activités que des corvées,il faudra éliminer les cons,ce que nous aurions du faire depuis longtemps,les temps ne seront plus au demi mesures;autant partir avec de bonnes bases et des de vrais humains faisant passer l'humanité au dessus des querelles de clocher ,ça s'appelle l'intelligence.amicalement votre.M

      Supprimer
  11. Bonjour Amis Survivalistes.
    Je pense sincèrement que les divergences d'opinions seront vite oubliées face au péril et cela, quel qu'il soit.
    Quand à l'identité de pensée Marina, ne vous inquiétez pas, face au péril, nous auront autre chose à faire que de nous engueuler.
    Ce que j'écrivais plus haut, a savoir les difficultés d'un regroupement, sont surtout vrai en situation normale, c'est à dire, en se moment.
    Mon cher Brad Würscht, je ne vous ai pas oublié, je suis actuellement très occupé et je n'ai pas trop le temps de me déplacer, mais je vais prendre contact avec vous.
    Sur la toile, je suis anonyme contre ma volonté, je ne maitrise pas internet comme je le souhaiterais, mais je signe avec mon vrai nom et de mon vrai prénom. Je vous expliquerais tout ça..
    Je pense sincèrement que les survivalistes d'une région auraient effectivement intérêt a se connaitre, au moins un peu.
    Mais pour des raisons de sécurité nous devons impérativement faire en sorte de ne pas nous faire trop repérer.. Nous savons tous que les gens au caractère fort dérangent tous les pouvoirs, de gauche comme de droite, religieux ou profane. Ne prenons pas cela à la légère, le prix à payer pourrait, dans certaines conditions être élevé et cela dans tous les sens du terme.
    Les moyens actuels permettent une surveillance encore jamais égalée dans l'histoire.
    Le survivaliste doit être discret. Je ne pense pas que ce soit de la paranoïa de ma part.
    Je pense qu'une "nébuleuse" de personnes partageant des idées et des intérêts pourra rapidement en temps de chaos, se regrouper en petits groupes. Les petits groupes pouvant en fonction des besoins se regroupés, ou simplement se soutenir mutuellement.
    Une discussion de vive voix entre survivalistes doit être enrichissante. Je vais tenter de prendre contact avec vous Brad Würscht, peut-être dès la semaine prochaine. C'est pas toujours évident, l'informatique pour moi.

    Christian Mastio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien le bonjour M. Mastio,

      Je me suis permit de vous envoyer un mail comme vous dites avoir des "soucis" avec l'informatique ( si je ne suis pas tombé sur un homonyme^^) et être très occupé.
      Quant a vous déplacer, et bien je le peux aussi, d'autant qu'avec le temps qu'il fait il pourrait être sympa de faire un tour en forêt et peut-être trouver quelques champignons chemin faisant, tout en dissertant^^.

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
  12. Bonjour Brad Würscht.

    J'ai eu votre mail. Je vous ai envoyé une réponse..

    Bon week end Brad Würscht et à vous aussi Amis Survivalistes.

    Christian Mastio.

    Merci à Pierre de me permettre ce petit hors sujet.

    RépondreSupprimer
  13. bonjour
    encore un article tres interessant ..
    bravo a pierre!
    depuis la decouverte de son blog, je me suis rapproché des armes a feu.
    g maintenant des potes dans ce monde la aussi...
    meme si c eté pas trop ma tasse de thé, pierre et mirador m ont convaincus de l utilité d etre equipé.
    meme pour un ignorant, (mais ça va mieux)il est tres facile de se procurer pour pas cher (100e) un fap et avec 25 cartouches pour 15 e....
    develloppez votre potager et vendez vos surplus pour financer vos achats, c ce que g fait...
    je propose l organisation d un café/biere rencontre des survivalistes tous les premiers samedis du mois dans un bar de chaque prefecture. si un expert en informatique/internet pouvait s y coller...
    je lui offrirai une cagette de pomme ou de salade...
    merci a pierre
    le bellovaque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut à toi,le Bellovaque,ton idée de café"survivaliste"est pas mal,je pense qu'on est quelques uns qui comprenons l'intéret de se regrouper,d'échanger et de partager,il y a Brad,CC,Christian mastio,ma gueule et bien d'autres à mon avis que cela va intéresser,cependant,faudrait trouver un moyen de se rencarder sans passer par l'internet car je vois bien le plan du style: on arrive tous,on s'attable,on blague et à la sortie,surprise!!y'a les RG ou d'autres balerines du genre qui nous tirent le portrait et emballé c'est pesé,t'es fiché mon con!!!(je parle pas de toi,quand je dis mon con,tu l'as compris);pour ma part,je suis dans la drome provencale et je suis op(sous réserve du boulot,les cultures n'attendent pas);aller,encore une fois je me répète mais fédérons nouscamarades car à un,on est rien,à deux tout va mieux,alors à un régiment...!!!!bien à toi et à vous tous en espérant que l'on puisse faire germer quelques choses!!LPN26

      Supprimer
    2. Bon Jour LPN26 et le bellovaque
      Tu as raison d'être prudent LPN26, et de ne pas te tromper d'ennemi.
      Une solution = unseen.is
      vous vous inscrivez tous avec un compte yopmail qui ne sert qu'à unseen.is, vous utilisez Firefox, et enfin vous codez entre vous les lieux, noms et dates.
      C'est comme çà que notre petit réseau est né et se rencontre pas trop loin de chez toi d'ailleurs ; )

      Nous avons tous un surnom, un nom "dit" qui n'a rien à voir avec notre nom connu localement pour les voisins du village et la boite aux lettres, et nous avons aussi bien sûr un nom administratif de naissance pour la police.
      Telephone fixe pas de mobile, que des taiseux dans le groupe !
      Thomas

      Supprimer
    3. Bonjour LPN26,

      Pour ce qui est des "hergé" et autres curieux assermentés, j'ai l'audace de croire qu'ils ont d'autres chats a fouetter que de s'intéresser a ma petite personne, d'autant que de nos jours, ils n'ont même pas besoin de quitter leurs bureaux ( ex utiliser un tel portable comme micro etc...).

      Si j'apparais devant vous avec un pseudo, c'est pour éviter que par hasard un ou des pékins de mon voisinage tombant sur ce site, ne s'imaginent que j'ai des stocks pour 150 ans et qu'en cas de "kk" ils ne viennent débarquer chez moi ( en suppliant, avec violence... non pas que je ne veuille pas aider, mais comme dit, "charité bien ordonnée..." ). Et aussi pour éviter de me prendre la tête avec ceux de mon entourage qui ne veulent pas voir...

      Pour ce qui est des rencontres ( 2 premiers contacts en ce sens pour ma part ), il n'est pas forcément évident déjà de trouver des contacts, ensuite il faut être dispo au même moment -et plus on est nombreux, et plus il faut composer avec différents emplois du temps-, alors des rencontres au niveau national...
      Je ne dis pas non a l'idée, hein, bien sympa, mais elle serait valable dans quelle optique? Perso, par mes moyens, je trouve que ça ferait cher l'amer-bière , ^^, une rencontre "amicale" a Paris ou ailleurs...
      Personnellement les rencontres locales seront déjà satisfaisantes si on peut simplement confronter du concret-pratique, s'informer etc ...

      Bien cordialement, B.

      Supprimer
    4. Salut à toutes et à tous,je viens de lire vos coms,alors parlons peu,parlons bien,on s'y met sérieusement?Thomas,tu ne précises pas si toi et tes compagnons êtes prêts à rencontrer d'autres personnes,cependant, c'est pas mal si on est pas loin!le Bellovaque,tu en es,si je t'ai bien suivi;par contre c'est vrai que,comme dit Brad, faudrait que l'on puisse se démerder à ce que chacun soit libre et faire en sorte de se rencontrer en un lieu qui arrangerait tout le monde géographiquement parlant,pas évident tout ça!?!ou alors,se cantonner à se rencontrer par juste par proximité géo mais c'est con,j'aurais bien aimé en rencontrer d'autres comme Brad,ou,Mirador,notre chère Babette et bien d'autres encore ne serai ce que pour échanger,partager nos expériences respectives...bref,je vais sauter le pas et tenter d'essayer yop mail,on verra ce que ça donne!!!bien à vous toutes et tous,en espérant de plus en plus que cela se concrétise. LPN26

      Supprimer
    5. Des rencontres au niveau national ne m' interessent pas. Le combat politique je n'y crois pas. Je veux rester hors du système, avec le moins de compromission possible avec les différents pouvoirs. Mes compagnons ne votent plus non plus, pas de télé chez nous, certains n'ont déjà plus de compte en banque. Nous sommes disposés à rencontrer des esprits "maquisards" ou mieux encore "camisards" mais localement seulement. Local pour nous c'est la région de Mandrin, élargie Rhône-Alpes maximun. Pour la Drôme on fera un effort.
      Thomas

      31 mars 2015 21:05

      Supprimer
    6. moi g proposé un café rencontre dans chaque préfectures...
      bref , du tres local donc!
      et des rencontre a paris?
      beurk ; trop de pollution et de parisiens!
      le bellovaque

      Supprimer
    7. Salut à toi le Bellovaque,et alors ce café rencontre,on en est où?pour ma part,ça y est;j'ouvert une adresse yopmail(trouvable ici mm au rayon géolocalisation)donc si tu veux m'en dire plus...Thomas,cela s'adresse également à toi,si tu est toujours chaud,je suis prêt à vous rencontrer,camarades"camisards".A très bientôt,j'espère;bien cordialement à vous tous LPN26

      Supprimer
    8. Oui LPN26 à bientôt si tu veux. D'abord sur unseen.is
      Yopmail te sert pour ouvrir un compte unseen.is ensuite tu communique en crypté. On t'attends camarade. Sois discret les temps se durcissent ...
      Thomas

      Supprimer
    9. Salut à toi Thomas,j'ai pas bien compris l'histoire d'unseen.is,comment ca marche parce "yopmail"c'est une boîte mail et je peux pas envoyer un mail à unseen is,faut il le télécharger cette affaire ou s'inscrire?en tapant unseen is sur google(malheureusement car ma ptite femme ne veut pas de linux...)et bien ca me demande un" passeword" et j'arrive pas à trouver comment m'inscrire;éclaire ma lanterne,s'il te plait,camarade, car je lutte mais l'envie de vous rencontrer est toujours là et mm de +en + présente dans ma ptite tête de bille!!!merci d'avance et t'en fais,je fais "méfie",c'est clair,ca sent le boudin de + en + et internet commence à me plaire de moins en moins ,c'est, encore une fois, une des raisons pour lesquelles je préférais que l'on se rencontre plutôt que d'échanger numériquement. mais sinon et si tu le veux bien explique moi ça sur mon yopmail,cela évitera de faire "polluer" le blog.bien cordialement à toi et en espérant se voir bientôt. LPN26

      Supprimer
  14. bonjour
    g pas d bol.
    a chaque fois que je rencontre un survivaliste, il est encore plus a droite que moi. c pas peux dire!
    j aimerais bien rencontrer un survivaliste de gôôôche pour lui mettre le nez dans son ...
    je suis sur que les rg et autres , sont deja au fait de nos identités, parce que comme vous, j imagine, tous les matins je fais ma tite revue de presse sur f d s, euro j; et fawkes news.
    alors , allez prendre un verre avec d autres comme moi, ne me posera pas de soucis!
    le bellovaque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ne pas chercher des gens de bon sens et pas orientés politiquement? La droite de la droite est remplie de mythos et de malhonnêtes qui sont de gros attentistes: en gros ils attendent qu'on fasse le taf pour s'en approprier les mérites.
      Les paysans ne sont pas les meilleurs alliés. Le mieux est le citadin qui part à la campagne et qui crée tout de A à Z: il a fui quelque chose et reconstruit tout avec le plus d'indépendance possible.
      De manière générale, rapprochez-vous ce quelqu'un qui vous apportera un plus si toutefois vous avez aussi un plus à lui transmettre.
      cc

      Supprimer
  15. ""Le mieux est le citadin qui part à la campagne et qui crée tout de A à Z: il a fui quelque chose et reconstruit tout avec le plus d'indépendance possible.""
    mais, mais, c moi ça!
    le bellovaque

    RépondreSupprimer
  16. Parfait ! Il manque juste un point crucial ! l'évocation et condamnation à mort de ceux qui ont fait venir les envahisseurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce 'n'est pas crucial,c'est un détail,il faut d'abord survivre avant de penser a mettre devant leurs responsabilités ceux qui ont participé,organisé cette gabegie ,et il y en a un paquet !!!! le fait de vendre Alsthom aux Us et mettre Arabelle dans le package (turbines nucléaires des centrales ,sous marins d'attaque,et porte avions) est tout simplement de la haute trahison y rajouter la division sattellite de surveillance ajoute a la catastrophe! alors avant de régler des comptes, plus prosaïquement il faut s'en donner les moyens et là on est très loin ,mais alors très loin du sujet principal de ce site :survie d'abord

      Supprimer
    2. survie d'abord ? ok !!
      mais cela n'empeche pas les plus belliqueux de monter des dossiers d'accusation contre les traitres et les collabos, et de stocker de la corde pour les pendre !

      et que les collabos ne rėvent pas, mes dossiers sont en multiples exemplaires !
      j'ai pris mes precautions au cas ou !

      et si je tombe un ami sortira de l'ombre à ma place !!

      Supprimer
    3. Ouais, je veux bien qu'on monte des tribunaux et, pourquoi pas, que l'on batte notre propre monnaie, sauf que:
      on cherche à se tirer du circuit actuel.
      Autant dire que nous sommes chassés sur nos terres.
      Tout est fait pour faire de nous des citoyens de seconde zone.
      Et surtout, pour les plus ivres de justice, elle se fait maintenant et pas plus tard, sans attendre qu'un autre le fasse.
      Bref les grandes envolées, c'est mignon mais y a rien de concret.
      cc

      Supprimer
    4. bien des choses ne sont possibles qu'une fois le chaos installé !
      l'épuration des traitres et des collabos en fait partie !

      Supprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.