24 juillet 2017

Principes de préparation & Listes de matériels (2)

=> Article proposé par John, rédacteur de Survivre au Chaos.

Deuxième partie de l'article de John, un lecteur du blog qui vit en Thaïlande, sur les principes de préparation à une situation d'urgence, ainsi que diverses listes de matériels à posséder en réserve.

Afin de respecter sa mise en page et faciliter l'impression pour les lecteurs qui le souhaiteraient, je le publie au format pdf. De cette manière, les liens de l'auteur qui renvoient aux équipements restent fonctionnels...






Les pages peuvent être ouvertes dans le navigateur et téléchargées au format pdf en cliquant sur l'icone en haut à droite de chacune d'elles (fenêtre externe).



page 4



page 5



page 6

70 commentaires:

  1. Super d'avoir résumé tout ça.
    Petite réserve sur la couvrante de survie: ca fait un bruit infernal, donc pas discret et sédatif moyen.Idem pour les tongs, préférer les chaussons de gym qui permettent d'évoluer sans bruit. Idéalement, virer ce qui contient des piles.
    Pour la toilette, la pierre d'alun est bien (petites coupures, déo), serviette Packtowl en microfibre (bien qu'il existe l'équivalent en plus grand et aussi compact). Ne pas oublier le sel qui, accessoirement, évite d'aller pisser toutes les deux minutes. Pour la voiture, un simple ResQ me fait le boulot de brise-vitres et de couple-sangles.Pour la bouffe, les soupes chinoises font le boulot, épaissies avec des céréales? sinon le bouillon cube est top. Préférer le riz aux pâtes (mieux assimilable, plus compact) conservé dans des bidons bleus de plusieurs litres.Sinon la charcuterie sèche ou le pemmican sont pas mal et les fruits en pâte séchée donnent de bons résultats. La marque Petromax fait des lampes à pétrole et des fours bien faits.
    Ne pas oublier de collecter: pubs papier, aiguilles pin, sciure et bois pour combustible ou isolant.
    Attention toutefois, certains matos sont susceptibles d'être pris par les zozotorités compétentes (voire check points charia compatibles), c'est peut-être pas prudent de se balader avec. Ne pas oubler quelques contenants susceptible de recevoir de la terre ou du sable qui, empilés à 1.3m, garantissent une protection.
    cc

    RépondreSupprimer
  2. Combien de fois il faudra répéter que ces kits d'évacuation sont des CONNERIES !!!!

    Soit vous déménager AUJOURD'HUI pour aller occuper votre refuge, de préférence équipé d'un donjon . Panic room je vois pas ce que cela peut être ! Une chambre où l'on panique ???

    Soit vous attendez le crash et vous finirez comme les réfugiés de Gaza , à crever de faim et servir de chair à canons pour des saigneurs de guerre . Je dit bien saigneurs et non pas seigneur!!!


    Le matos de survie cela tient dans les poches pour ne JAMAIS s'en séparer ! Opinel et briquet à essence en sont les deux mamelles !
    Le reste on le récolte au cours de la fuite !

    Léger rapide discret .

    C'est pas en trimballant 20 kg de matos que vous échapperez aux crèves la faim . C'est tellement facile de tendre une embuscade contre des couillons chargés comme des mules !!


    Et croyez moi , installez un refuge à partir de zéro c'est pas évident même en temps de paix. Même avec le rsa, même avec une liberté de circuler, de l'essence, des magasins qui fonctionnent, etc etc ....

    Et vous croyez que le jour où la merde va tomber dans le ventilateur, que les Limousins vont vous laissez squatter leur terres ??

    Limousin est un gars sympa ! Il a pris la peine de vous avertir dans un article de ce blog qu'il ne faudra pas aller les emmerder !!
    Ne révez pas, cela sera pareil ailleurs, peut être même pire !!

    Cela fait quinze ans que je campe dans une ruine achetée au coeur de la Bourgogne profonde, loin de tout sauf du réseau gsm qui couvre l'autoroute. Qu'est ce que je rigole en lisant certains commentaires !

    Vous imaginez la dépense d'énergie physique pour camper en hiver à côté d'une ruine qu'il faut dégager et reconstruire ??
    Et cela en paix s'en avoir à monter la garde contre des attaques d'Appaches !!
    Et cela en bénéficiant du rsa et de magasins qui fonctionnent.
    Alors si vous compter vous y mettre trop tard c'est votre affaire, mais avant réservez votre place au cimetière pour ne pas aller pourrir dans une fosse commune.

    Et de préférence choisissez le village de vos ancêtres, cela vous facilitera la vie. Internet fonctionne encore, vous gagnerez énormément de temps pour vos recherches!

    21000dijon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, il y a encore des gens réalistes qui ne vivent pas dans le virtuel ?
      Dijon, le fief de ma jeunesse...
      Petite variante personnelle, remplacez l’Opinel par un Leatherman avec un mini Bic coincé dans le même étui, et un P226 avec 2 chargeurs de 15.
      Bon, si vous êtes en France, ne tenez pas compte de ma remarque, de toute façon cela ne changera pas grand-chose…
      Serge

      Supprimer
    2. Absolument d'accord avec toi, dijon, sur le coup de l'opinel et du briquet à essence !
      Ainsi que le reste de ton commentaire, d'ailleurs.
      En tant qu'infirmière, et de manière plus générale, je rajouterai 2/3 trucs:
      - se former aux soins et gestes d'urgence (la base)
      - se former à de la chirurgie simple (anatomie, gestes et matos de base, à adapter selon la situation)
      - se former à accoucher, si besoin
      - apprendre +++ à reconnaitre les plantes médicinales et comestibles (ou posséder un bouquin, à garder précieusement).

      Nota Bene:
      a) Par se former, je veux dire apprendre, connaitre, savoir.
      Lors de cette formation, avoir à l'esprit que nous n'aurons probablement pas accès à tout le matériel nécessaire et donc s'adapter.
      Exemple: si pas de bistouri, utiliser un opinel ou autre lame coupante, préalablement stérilisée par le feu d'un briquet.
      b) Accepter l'idée de pertes d'êtres chers, de souffrances, de blessures et de morts.

      Merci pour ce site, qui est une mine d'or, associé à des commentaires pointus et non dénué d'humour.

      Que Dieu nous garde ...

      Supprimer
  3. bonjour Dijon,sur ce coup là je ne serais pas aussi catégorique,le mieux est effectivement d'habiter dans ce qui pourrait tenir lieu de refuge ,mais la conjoncture fait que beaucoup travaillent pour assurer le reste (dont ce refuge) dans des villes ,alors avoir un minimum en cas de catastrophe soudaine sans se charger comme un baudet et pouvoir ainsi rejoindre le lieu choisi , c'est réaliste ,tout le monde n'a pas la moëlle pour vivre en robinson au fin fond du Quercy en batissant sa" peut être demeure future".Ce qui use c'est de devoir vivre deux vies, une dans l'espace existant et l'autre dans celui qui va arriver , sans trop se disperser tant au niveau des moyens que du temps disponible ,alors garder à l'esprit que ce qui compte , c'est d'avoir une supériorité marginale sur la masse ,aussi minime soit elle c'est cela qui fera la différence

    RépondreSupprimer
  4. @Pierre Templar, tu as du faire une erreur d’inattention et oublier de mettre en pdf pour avoir accès aux liens ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, vous aviez raison. Une erreur de ma part que j'ai corrigée.

      Supprimer
  5. Et un sac pour le cas où il faut quitter la maison rapidos (incendie, inondation...) c pas négligeable. Surtout quand on a des enfants qui vous demandent après si on a pensé a un livre de coloriages ou a leurs petites voitures... Mieux vaut avoir prévu le coup et des rechanges aussi... (vécu)

    Trinity

    RépondreSupprimer
  6. Il n'est pas forcément question de partir mais juste de rester sur place en changeant de mode de vie. Le seul paquetage qui vaille est celui de patrouille.
    Pour moi le bob est ingérable (eau + muns = âne mort), néanmoins il mérite d'être mentionné.
    Il y a plein de sujets inapplicables mais qui méritent d'être connus.
    cc

    RépondreSupprimer
  7. A l opinel et au zippo, je rajouterai un filtre paille lifesrraw (ou gourde)....et mon coach...discret démontable.. et ayant un impact psychologique certain avec 2 9 grains....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas autant faire un sac minimaliste comme indiqué sur la liste en encadré. ça doit être compact et peser ou 3 ou 4 kg.

      Supprimer
  8. Bonjour,

    Quelques soient les innombrables livres, essais, articles, interventions que j'ai pu lire sur "LA" survie, ou "LE" survivalisme, j'ai a chaque fois été amusé par la place importante que le quidam survivant pourfendeur de zombis embabaouché attache à l'emport de son i-bidule et de tous les accessoirs permettant le fonctionnement sans faille de celui-ci...quelle franche rigolade. Merci les gars(et les filles)

    J'aime aussi la fameuse clef USB avec TOUS les papiers incluant les actes notariés...Si je suis un jour(peut-etre) en train de cavaler dans la foret, une horde de sauvages migro-mahometants au fesses, je me demande bien dans quel port USB je vais pouvoir fourrer le machin pour en extraire..quoi? mon permis de conduire?

    Heureusement que la probabilité d'un effondrement total n'est pas et ne sera certainement jamais d'actualité car beaucoup risqueraient de couiner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas ou l'auteur parle d’effondrement total ou de guerre civile... il suffit de lire, à un moment donné il donne l'exemple d'un incendie donc de mon point de vue c'est parfaitement pertinent d'avoir sauvegardé ses papiers importants. Non ?

      Supprimer
    2. Vous avez donc, en permanence une clef USB sur vous contenant l'ensemble de vos "papiers"....pour le cas ou...

      Outre le fait que cela soit extrêmement problématique en cas de vol de la sus-citée clef USB , à quoi peuvent donc bien servir les mairies, préfectures,notaires et autres services de l'état qui fonctionnent...

      Non mon ami, l'ensemble des pigistes ou des auteurs qui s'essaient sur la survie ou le survivalisme ecrivent bien dans le cadre de situations que nous pourrions qualifier d'extremes...sinon pour quoi vouloir faire des stocks de quoi que ce soit ou bien acheter le dernier talky a la mode..

      D'ou ma remarque sur l'i-bidule et son cortège de cables alakon et la fameuse clef usb que l'on va fourrer dans la poche cargo de son 5.11 ou l'emplacement"prevu pour" de son sac d'évacuation....

      Perso, mais je dois etre un sacré imbécile, je me vois assez mal téléphoner a des services d'urgence, des flics des amis galoper afin de me soustraire aux velléités belliqueuses d'une horde d'égorgeur dans un environnement ou l'ensemble des antennes relais aura fini d'émettre et que la dernière émission télé Hanounesque ne sera plus qu'un lointain et piètre souvenir.

      Sois vous avez un sac d'évacuation, soit c'est un sac de voyage...En ce qui me concerne, la différence est notable...

      Supprimer
    3. En effet, je n'ai pas sur moi une clé USB contenant tous mes documents. Grave lacune que je vais devoir combler, merci de me le rappeler.
      Je suis toujours surpris de constater que certains ne sont capables d'envisager que des situations extrêmes, donc peu courantes, en ignorant tous les emmerdes qui peuvent nous tomber dessus à tout moment. Une clé USB prend peu de place, ne pèse quasiment rien et peut rendre d'énormes services tant que la civilisation existe. Et quand elle se sera effondrée, c'est simple, j'aurai perdu une petite poignée d'euros, je m'en remettrai.
      En Afghanistan, à ma connaissance (d'autres ici y ont séjourné et sont donc mieux placés que moi pour confirmer ou non), les talibans font grand usage des téléphones portables, ils doivent donc avoir une petite utilité même dans des situations dégradées, non?

      Supprimer
  9. C'est ça oui, misez donc sur une clef USB avec tous vos papelards à la con au cas où, yak yak yak !

    Plus sérieusement, ce genre de doute semble trahir une double mécréance, rédhibitoire et mortelle, ce qui est plutôt un tantinet couillon pour tout "survivaliste".

    La première mécréance, débile au sens noble premier, est que les sociétés dites "modernes" pourries, matérialistes, corrompues, violant toutes les règles règles de fonctionnement intransgressibles de la Nature - à savoir celles la Vie créatrice elle-même, infinie, intelligente et holistique -, pourrait ne pas succomber à son auto-destruction en raison de son caractère pernicieux, éminemment inadapté et de sa monstrueuse vanité - j'entends par là être éradiquée à précisément 99,9 %.

    La seconde, encore plus stupide, découle également d'une totale méconnaisse du Cycle bien huilé de la Roue cosmique.

    La destruction engendre l’évolution. C'est le fameux "orbo ab chao" dont croient pouvoir se servir ces crétins d’élites satanistes afin de régner sans nulles limites sur des cheptels d'esclaves. Mais ces derniers crèveront tous sans exception, eussent-ils prévus des abris anti-apocalypses de luxe lovés au sein de la terre et un siècle de vivres de réserves.

    Car comparativement au lègue des antiques connaissances indiennes et asiatiques ( avant l’émergence des sectes religieuses), spirituellement, les occidentaux, les arabes sans parler des magrébins ou des noirs font figure aujourd’hui de mongoliens profonds, fussent-ils docteurs en théologie ou prix Nobel de mécanique quantique.

    Voici ce qui va arriver, inéluctablement.
    A la fin du Kali Yuga - et nous y sommes très précisément - la destruction de l'humanité sera telle que tout non-circonsis de cœur et d'esprit sera automatiquement balayé par les jugements mêmes qui l'ont animé et guidé ses actes.
    Tel est la signification du jugement dernier.

    La vie ne danse pas deux fois le même pas, et l'évolution est le process de la nature qui transforme par exemple les chenilles dévoreuses en papillon butinant.
    De même, le dessein original de l'homme, depuis longtemps parfaitement parachevé, est de lui permettre d'évoluer au cours d'une épiphanie afin de vivre en parfaite homéostasie avec la Vie.
    Il n'y aura plus strictement aucun rapport hiérarchique car l'homme libre ne se soumet à nul autre et l'homme sage n'en soumet aucun.

    Voilà pourquoi il y a deux mille ans les circoncis du pénis ont demandé la crucifixion de celui qui a annoncé la bonne nouvelle aux hommes de l'ancien temps, à savoir nous autres :
    " Moi et le Père ne faisons qu'un, et vous, vous êtes mes frères."
    Rien de moins que cela...













    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Riesling, puisque tu aimes tant la sagesse "antique", je vais te rappeler une métaphore du prince Siddartha.
      Pour traverser une rivière il me faut une barque. Arrivé de l'autre côté il serait stupide d'emmener la barque sur mon dos, il vaut mieux l'abandonner. Cependant, tant que la rivière n'est pas passée, il faut la garder.
      C'est pareil pour la clé USB et d'autres choses. Ce sera totalement inutile une fois dans le chaos total mais en attendant ça aidera bien et il serait stupide de la refuser sous prétexte qu'ensuite elle sera inutile.
      C'est de l'adaptation aux circonstances, une des qualités les plus essentielles à la survie.

      Supprimer
    2. Pour ce qui s'en vient je préfère de loin la dynamique Baghavad Gita aux spirituelles circonvolutions du Bouddha.

      Au reste, le très pragmatique Confucius a dit que l'homme qui sait nager n'a point besoin de porter de barque.

      Je vais te faire rire, le dit Prince t'aurais probablement donné raison car voici une petite anecdote rapporté par ses disciples :

      Précédé de ses disciples, le Douddha arriva sur la place d'une petite la ville.
      Comme toujours il drainait la foule ; les enfants jetaient devant ses pas quantité de pétales de fleurs, les femmes apportaient les offrandes et les vieillards brûlaient l‘encens.
      – Maître, lui dit un ancien réputé pour sa maîtrise et sa clairvoyance, tu es un homme droit et bon et tu conduis un langage de vérité de sorte que même les arbres se penchent sur ton passage. À ton avis qu’en est-il : Toutes les expériences humaines démontrent qu’en toute vérité Dieu existe et il n’y a que Lui qui puisse nous aider.
      – Oui, je suis bien d’accord avec toi, répondit le Douddha, je pense que tu n’as pas tort.

      Survint ensuite un ascète connu pour sa science ainsi que sa grande sagesse :
      – Maître, tu énonces le vrai et les étoiles du ciel te reconnaissent comme étant des leurs. Ton sentiment sur les mystères de la vie nous est précieux plus que tout autre. Tout dans la vie semble le démontrer : Il est primordial de s’aider et se soutenir soi-même plutôt que de s’affaisser dans le doute, car en réalité dieu n’existe pas.
      – Oui, je suis bien d’accord avec toi, approuva le Douddha, je pense que tu n’as pas tort.

      À ce moment-là un de ses disciples décontenancé pris le Bouddha à parti :
      – Mais enfin Maître ! Tu dis une chose et dans l’instant qui suit tu acquiesces au point du vue diamétralement opposé ! Ce n’est pourtant pas très compliqué : Soit Dieu existe, soit il n’existe pas !

      – Oui je suis bien d’accord avec toi, conclut le Douddha, je pense que tu n’as pas tort. 


      Supprimer
    3. Merci Riesling, j'aime beaucoup cette anecdote.
      Et je suis bien d'accord avec toi, je pense que tu n'as pas tort.

      Supprimer
    4. philosophie extrêmement bien résumé par le grand maître perceval: c est pas faux! 😊

      Supprimer
    5. Incendie, squat de votre maison, vol de votre porte feuille, entre autres.

      Bien avant le chaos total avoir un i-bidule nommé clé USB (chiffrée bien entendu) avec tous les documents prouvant qui vous êtes et ce que vous possédez peut vous sortir de situations délicates.

      Supprimer
  10. Bonjour Francois:

    "Je suis toujours surpris de constater que certains ne sont capables d'envisager que des situations extrêmes, donc peu courantes"

    Survivre au Chaos...tel est le titre du blog.
    Tout ce qui ne relève pas du chaos total est gérable sans BAD,BOB,Panic Room,Clef USB et autres i-bidule alakon...

    En dehors de toute situation extrême, un sac de voyage suffit, vos i-bidule et autre clef usb pourront ainsi vous rassurer.

    "En Afghanistan, à ma connaissance (d'autres ici y ont séjourné et sont donc mieux placés que moi pour confirmer ou non), les talibans font grand usage des téléphones portables, ils doivent donc avoir une petite utilité même dans des situations dégradées, non? "

    Toutes les "guerres" actuelles se deroulant sur le globe ne sont que des épiphénomènes...Rien a voir avec une situation de CHAOS...

    Vous pouvez toujours diner au restaurant a Damas et je pourrais meme vous emmener dans des hotels trois étoiles au fin fond du Mali...

    Sur le territoire français, toutes les administrations sont accessibles.
    Lorsque je lis que cette fameuse clef usb et les nombreux accessoires necessaires au fonctionnement de l'i-bidule font systématiquement partie intégrante de l'equipement d'un sac de SURVIE, je m'interroge sur l'utilité de la mesure et du niveau de perception de la realité du terrain de nombreux conseilleurs...

    Et je pourrais tenir les mêmes critiques sur d'autre aspects de ces "conseils", notamment en terme d'armement individuel...

    Je reste malgré tout persuadé que chacun fait bien comme il veut, je ne juge pas, je m'interroge.

    Honneur-Valeur-Patrie-Discipline









    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à toi,
      il n'était pas utile de confirmer ce que j'écrivais, merci.
      Tu me rappelles moi quand je commençais à me préparer, il y a une quarantaine d'années. Depuis, la vie m'a appris qu'il existe d'autres couleurs que le noir et le blanc, j'espère qu'il en ira de même pour toi.
      L'arrivée du chaos peut prendre de nombreuses formes, certaines imprévisibles. Donc ne se préparer qu'à son scénario préféré est l'un des meilleurs moyens d'être démuni devant ce qui nous tombera dessus.
      Le chaos lui même va évoluer.
      Tous les services ne vont pas s'arrêter de fonctionner en même temps, les ressources ne vont pas s'épuiser au même rythme. Les armes et munitions disponibles changeront au fil du temps, l'organisation et l'expérience des différents groupes aussi.
      Il faut donc énormément de souplesse et d'imagination, et ne surtout pas se restreindre à un scénario. D'ailleurs, comme le dit entre autres Janus, nous sommes déjà entrés dans le chaos, une chute lente que la plupart des gens ne voient pas parce que l'évolution est trop lente pour qu'ils y croient. Et pour survivre quand le chaos total sera là, il faudra déjà avoir traversé toutes les phases précédentes, y compris celles dans lesquelles l'administration et la paperasse existent toujours.
      Bonne chance.

      Supprimer
  11. En effet, le chaos est défini comme une rupture de normalité survenu de manière brutale. Aussi, nous sombrons dans le chaos depuis quelques années mais c'est tellement lent que c'en est indolore, je pense à ceux qui négligent leur santé faute de moyens.
    Aussi, on a tous une vision faussée de l'après et une conclusion à l'avenant. Une capitale en guerre n'est pas une ville privée d'énergie et d'administration et vivre dans les bois est bien différent d'un camping.
    La gestion de la violence peut se superposer sur tous les scenarii et constitue un chapitre à part.
    La raréfaction des ressources est aussi à part (on mangeait bien au Meurice en 1940 alors qu'aujourd'hui on va aux restos du coeur tout en habitant à côté d'un supermarché)et pas du tout uniforme.
    Le survivaliste se croit au-dessus de la mêlée alors qu'il aura la même place que maintenant: ceux qui pillent, violent, tuent seront les mêmes et nos zélites auront les moyens de se tirer au bon endroit au bon moment.
    Idem pour les grands groupes fraternels, copains de four solaire toussa, ça marche déjà pas en temps de paix alors en période troublée...
    Le sujet est si vaste qu'il conduit à des impasses. J'encourage vraiment le monde à vivre avec 50 Euros par semaine afin de se recentrer sur l'essentiel: pas de matos ultrachiadé qui fait mal quand on le perd; pas de sac à 1500 Euros qui pèse 3 tonnes,; pas de temps à perdre avec des techniques de combat delamorkitu inapplicables sans des heures et des heures d'entraînement...Si l'adversaire se laisse faire (tir et SD).
    J'ai dû pratiquer toutes ces erreurs en leur temps et j'en fais encore, tant dans la compréhension des choses que dans leur application.
    Tomber est permis, se relever est impératif.
    cc

    RépondreSupprimer
  12. La guerre civile se met doucement mais gentiment en placehttp://www.fdesouche.com/873233-tranche-de-vie-en-italie-des-migrants-bloquent-la-route

    Toujours les peuples qui morflent pour changer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le "bon peuple" morfle comme vous dites , c'est son affaire , parce qu'il l' a bien voulu et continue a prèter la main activement a sa propre destruction;précisément ce blog regroupe ceux qui sont bien décidés a ne pas se laisser détruire sans combattre violemment et comme grenouilles boiront l'eau de la casserole avant qu'elle ne chauffe pour y mettre a cuire à sec le cuisinier!!! Ceux qui ne se défendrons pas sont du consommable et ne méritent pas mieux

      Supprimer
  13. Heu quand on voit ce résumé on a plutôt interet a s inquieter et se préparerhttp://www.liesi-delacroix.com/vers-la-perestroika-du-systeme-capitaliste/126-la-fin-du-monde-dollar-.html

    Plus la pandémie qui va arriver sympa._._._

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la pandémie il est fort probable qu il y ait la variole ou autre merde....

      Supprimer
    2. C'est bien gentil la guerre civile, mais ça ne vaut que quand l'agressé se défend autrement qu'avec des marches blanches et des bisous, or la majorité des Frankaouis ne sont pas décidés à se défendre, voire à venger leurs disparus.
      En fait, nous sommes en zone occupée, ce qui est différent.
      cc

      Supprimer
  14. pour le kit véhicule l'idéal c'est d'avoir deux sacs ( 1 pour l'hiver et 1 pour l'été ) à savoir aussi qu'il existe des boissons thermo-chauffantes ( sous forme de canettes ) , d'autre part oubliez le marteau brise vitres....! il y a le brise vitre " rescue me " ou " resq me " avec une lame intégrer pour couper les ceintures de sécurité ce petit outil ce trouve dans les centres auto , pour l'eau des sachets " emergency water " pour la bouffe soit rations de combat ou autre ... , lampe tactique , et à la limite des bâtons chimiques " cyalume" rouleau de PQ ,poncho , couteau , une trousse de secours , bombe lacrymo et matraque télescopique voir un taser , à savoir aussi que si vous devez abandonner votre véhicule et que vous soyez seul ou deux ou en famille avec des enfants cela change la donne ...! et plus un sac est léger plus il est facile de déplacer ...! perso savoir que j'ai deux jerrican de 20 litres de carburant dans mon véhicule ben..! je ne serais pas trop rassurer ...! et en cas de bordel grave je me garderais bien de prendre la route

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général je n'aime pas les scies et je me demande pourquoi les survivalistes courent les bois avec des scies à élaguer?
      Je suis tombé sur une pub sur excalibur qui concerne la société SILKY ,fabriquant japonais de scies et autres.
      C'est vrai que c'est pas le même tarif que celle que j'utilise dans mon jardin!
      Mais pourquoi pas? Après tout un arbre peut tomber en travers de la route;ou on peut vouloir faire tomber un arbre en travers de la route.
      Pour ceux que cela intéresse,et qui ne connaissent pas.https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiD7pip8NTVAhVHtBoKHUagDvAQFggmMAA&url=https%3A%2F%2Fwww.silky-europe.com%2F&usg=AFQjCNFuoe1ofs8ADguTNTu2J5iOplldVA
      Cordialement H17

      Supprimer
  15. Bonjour,

    Survivre = continuer à vivre, n'est-ce pas ?

    Paradoxalement, je crois que les ''vrais'' survivalistes ne nous ressemblent en rien, et l'Histoire nous le prouve depuis longtemps.

    Juifs des années 30, iraniens des années 70, libanais des années 80, irakiens des années 90, syriens des années 2000...

    Ceux qui s'en sortent, ce sont les informés (diplômés, riches, malins).
    Ils disposent des connaissances, des compétences, des informations nécessaires pour fuir avant même que la situation n'explose... légalement, en avion, avec femmes et enfants et passeports en règle.

    Et ces gens choisissent presque toujours le Canada, les US, le UK, ou l'Australie.

    Pour les imbéciles qui ne comprennent la situation qu'avec un calibre dans la bouche: il leur reste la mort, l'esclavage, ou la France.

    Je loue néanmoins l'énorme travail du contributeur, qui ouvre des pistes de réflexion.
    J'ai personnellement choisi un petit sac de 20l dans lequel j'arrive à faire tenir toute ma vie, une vie c'est moins qu'on ne croit...

    À plus.
    AZ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceci restera vrai tant que le civilisation existera quelque part. C'est une possibilité dont nous devons tenir compte. Il y a longtemps que je vends mes compétences dans divers pays donc pour moi ce ne sera pas un grand changement.
      Mais si le chaos est vraiment total, les règles du jeu seront totalement différentes et je crains qu'aucun pays ne soit meilleur qu'un autre. Dans ce cas, il vaudra mieux se trouver dans le sien, celui qu'on connait bien et dans la population duquel on est intégré. Car ailleurs, quand chacun cherchera à se grouper avec ses semblables, malheur à ceux qui seront différents!

      Supprimer
    2. Voir dans la fuite une planche de salut imparable est faux. Les Juifs allemands qui ont fui vers la France ont été livrés à leurs bourreaux dès 1940. Idem pour les Japonais aux USA, parqués dès 1942 car espions potentiels. Pieds Noirs, boat peoples et Allemands de l'Est ont fui sans être accueillis de façon sympathiques. Les exemples sont nombreux ainsi que pour ceux qui ont décidé de rester.
      En effet, les vrais survivalistes ne nous ressemblent pas, ou plutôt nous ne voudrions pas leur ressembler, aussi bien moralement que physiquement.
      Ne compter que sur ses pétoires est un leurre pour mythomanes, à moins de prévoir en nombre des actions offensives, c'est à dire attaquer les autres pour leur piquer leurs ressources ou simplement les éliminer.
      Seule la pratique permet d'avoir un avis qui mérite d'être partagé, confronté, comparé avec d'autres expériences.
      Pour l'instant, un stashpack de 20l me permet de tenir un mois en milieu tropical et tempéré estival dans un monde qui marche bien. Mon vieux sac de campagne était beaucoup plus volumineux, mais l'environnement infiniment plus hostile.
      cc

      Supprimer
  16. Colonel de Guerlasse27 juillet 2017 à 19:28

    Ces listes de matériel, en version "évacuation civile" ou "combat" sont quand même utiles et à adapter en fonction du lieu de résidence d'où il faut partir et du lieu de recueil. La guerre sur le territoire national qui se profile (voir www.guerredefrance.fr), aura un déroulement progressif. Mais l'irruption de l'obligation de combattre ou de fuir sera inopinée et dépendra de l'adversaire (qui est très dépendant du système RSA, Allocs, CMU...). Le danger principal pour les civils, en ZUB comme en campagne viendra après le pillage des grandes surfaces. La cigale et la fourmi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai deux bonnes nouvelles, paradoxales : une bonne et une très bonne.

      Mais avant de vous les livrer, un petit préambule s'impose.

      J'ai en effet visé le lien par vous précité "guerredefrance", et si je puis me permettre, l'analyse dressée de la situation me parait très superficielle.

      La France à l'instar de la Belgique, de l'Allemagne, de l'Italie, du Portugal de l'Espagne ou encore de la Grèce, liste non exhaustive, sont depuis longtemps sous total contrôle au plus haut niveau de l’État.

      La situation actuelle n'est nullement issue d'une quelconque incompétence politique franco-française, mais elle s'inscrit dans le cadre d'un plan d'attaque global de dépopulation mondiale - les mahométans, cpf, gauchistes et autres idiots terribles de la révolution seront évidemment éradiqués également, avec tous les autres poux improductifs tels les députés, les évêques et autres salopes mondaines notoires.
      Plan suivant lequel les commanditaires supra milliardaires, cosmopolites et lucifériens, pensent pouvoir assoir définitivement la dictature absolue de leur N.O.M.éminemment sataniste.

      Dans ce paradigme là, apocalyptique, vous pensez bien que les ordres donnés aux fonctionnaires "des forces de l'ordre françaises", a fortiori aux armées des Etats depuis longtemps corrompus et fagocités, seront plutôt d'abattre les éventuels résistants, lesquels seront alors ouvertement désignés du vocable "terroristes fascistes" ou "anti républicains xénophobes", ou pire encore.

      Car en première et dernière analyse force est de constater que la situation actuelle a été minutieusement organisée depuis des décennies par les pouvoirs en place de tous bords et de tous pays que l'on ne peux même plus appeler "pays en raison du fait qu'ils n'ont plus de frontières, ni de monnaie, pas plus que d'armée souveraine non plus au reste.

      Ce n'est pas une guerre dont l'enjeu serait la charia qui arrive, ça c'est juste le carburant servant à cramer le vieux monde, en commençant par ce qui fut jadis la Fille ainée de l'église.

      La guerre ultime qui s'en vient est déjà engagée depuis fort longtemps, et les puissants stratèges orwelliens qui l'ont fomentée ont gagné quasiment toutes les batailles geo-politiques, économiques et surtout les plus destructrices, à savoir les grandes offensives "socio-culturelles" qui ont déjà tué la plupart des êtres humains devenus des zombis émasculés dénués de toute âme.
      De sorte que le génocide à venir ne tuera que des morts soulevant des cadavres, ça c'est la bonne nouvelle.

      Et la très bonne nouvelle est que ce ramassis occulte de rats dégénérés perdront la guerre finale, c'est une certitude mathématique absolue.

      Que ceux qui en doutent se préparent à crever...













      Supprimer
    2. Et que ceux qui n'en doutent pas se préparent à mourir...

      Supprimer
    3. En effet Riesling il ne peut absolument pas se faire d'alliance même temporaire avec les Fo , tant qu'il n'y aura pas de leur part un engagement explicite pour lutter contre l'ennemi commun que vous décrivez et des actes sans équivoque le moment venu,pour l'instant soeur Anne ne voit rien ,strictement rien venir,quant à l'armée ce n'est plus l'armée républicaine de conscription de la France pour le bien du peuple,mais une troupe mercenaire en partie gangrenée,donc s'en méfier comme de la peste,donc comme d'habitude comptez vous ...un

      Supprimer
    4. une fois n est pas coutume riesling et janus je suis pas d accord avec vous! La plupart des forces de l ordres ( hormis celles qui sont déjà gangrenees, encore minoritaires pour le moment...) ont déjà fait leurs choix, et désobéissance générale si ca claque, ils sont sur le terrain depuis longtemps et savent que trop comment ca va finir...

      Supprimer
    5. Bonjour Richard ,vous devez avoir des certitudes étayées que nous n'avons pas ,aussi dans le doute j'accepte vos augures , mais wait and see pour le moment,une chose est presque sûre ils préfèreront défendre leurs familles que les profiteurs du système , si celles-ci sont en danger comme tout un chacun.

      Supprimer
    6. je vous confirme janus! Nombreux sont ceux qui voient la dérive du bateau et s y prépare comme tout un chacun, encore plus même car au contact du terrain, ça ouvre les yeux encore plus fortement, et je sais de quoi je parle. Ne vous fiez pas au média, la grogne est partout, encore plus quand on voit l évolution des choses directement à son contact....

      Supprimer
    7. Richard mad et Janus, j'ai déjà tenté à plusieurs reprises de faire passer un message : le détournement des règles dans les administrations amène à ce que la "neutralité politique, philosophique et religieuse" de droit se résume en fait à l'autorisation de faire de la propagande gauchiste et au déchaînement hiérarchique contre ceux qui protestent contre ça.
      Mais, quand on brave cet état de fait, on voit venir des collègues qui se dévoilent en privé. Bien sûr, ils n'ont pas encore le cran de tenir tête ouvertement mais ça permet de se reconnaître entre nous.
      On a vu une parfaite illustration de ça dans les discussions dans les locaux de l'Etat lors des dernières élections.
      Comme le dit Riesling, ce n'est pas d'hier que le noyautage des administrations a commencé. Et ça se fait en récompensant les chefs pour qu'ils tiennent la bride sur le cou des subordonnés. C'est Darwin : celui qui n'est pas d'accord ne monte pas.
      Mais si ceux qui ne sont pas dans ces corps font un amalgame facile (haro sur tous les membres des FO) alors ça fera le jeu de l'ennemi. Et, sur un plan tactique, cela poussera ceux qui se préparaient à retrouver le droit chemin à devoir obéir même à contrecœur s'ils n'ont aucun espoir d'être admis par le reste de la population.
      Malheureusement certains rejettent par principe toute idée que puisse se trouver dans les FO autre chose que des "collabos". Leurs motivations peuvent être multiples : jalousie, incompréhension, rébellion adolescente non finie de purger, intelligence insuffisante, ... là n'est pas la question.
      Si nous nous déchirons entre nous, simplement parce que nous ne sommes pas au même endroit au même moment (maintenant, avant que chacun doive prendre officiellement position) alors nos ennemis peuvent commencer à rire de nous car, une fois que nous nous serons bien étripés, il ne leur restera qu'à finir les derniers.
      Un dernier rappel : décider de désobéir et traverser le carrefour avec l'armement pour se joindre à ceux qu'on aura l'ordre de réprimer ne sera pas facile. On y risquera une balle dans le dos et surtout de s'être trompé de jour car celui qui le fera trop tôt perdra tout ... pour rien si ceux qu'il rejoint se déballonnent dans les jours suivants. Et, désolé de devoir le rappeler, mais le risque de voir la plupart des Français baisser leur culotte après quelques émeutes est particulièrement élevé. Je ne dévoile pas là un secret d'Etat. Alors ça peut expliquer les hésitations de certains qui sont prêts, comme beaucoup, à rejoindre d'autres rangs mais seulement quand la partie sera déjà bien engagée.

      Supprimer
    8. Bonjour,
      je confirme les dires de Richard, une bonne partie des FO sont lucides sur la situation, ainsi que de nombreux SP...
      Cordialement
      Tompersonne

      Supprimer
    9. N'est pas résistant de juin juillet août 1940 qui veut !!!

      Lire : "Les mémoires d'un agent secret de la France libre" du colonel Rémy.

      Supprimer
    10. il est vrai qu'une certaine exaspération monte dans les rangs des FO.... La moindre bavure pourrait faire se lever certains... Dada.

      Supprimer
    11. sans dput Sapeurs Pompiers

      Supprimer
  17. Si les flics de base ouvraient une chasse aux sorcières contre les violeurs des articles 410 et 411 du code pénal. Ce serait le début de l'épuration Bis.
    Une bonne partie de leur hiérarchie, des juges, des merdias et de la classe politique serait au veld'hiv ou à Drancy en attente de leur procès.

    Vu les trous dans les effectifs cela provoquera obligatoirement des promotions selon le principe militaire :" le plus ancien dans le grade le plus élevé assure provisoirement le commandement".

    Si cette purge ne se fait pas avant le chaos, je ne donne pas cher de la peau des FO qui resteront à leur poste ...

    Article 35 de la ddh de 1789.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les articles du Code Pénal sont destinés à être appliqués (ou pas selon la décision de la juridiction de jugement) devant un tribunal ou une Cour.
      En ce qui concerne les agents, ils interpellent les auteurs d'infractions et les mettent à disposition de la Justice.
      Sans se lancer dans un cours de procédure pénale, il faut savoir que, dans les institutions actuelles,les juges des tribunaux et cours ne peuvent s'auto-saisir d'une affaire. C'est le Parquet qui leur transmet (ou pas) les affaires qu'il estime devoir être jugées. Le système est bien rodé.
      Tout le monde sait très bien qu'il ne suffit pas d'être coupable pour être condamné. Il faut aussi être mal vu du Système. Ce qui explique les classements sans suite pour les "Chances Pour la France", ça n'arrange pas le Système. On ose même dire parfois que les juger "troublerait l'ordre public", par exemple pour aller les interpeller dans les zones de non-droit.
      Evidemment, quand il s'agit des copains, c'est classé encore plus vite. D'ailleurs, pour les ministres, aucune Cour n'est compétente à part la Cour de Justice de la République (ex-Haute Cour de Justice) ... composée, sur 15 membres de 12 parlementaires; les loups ne se mangent pas entre eux.
      Pour les citoyens lambda, c'est beaucoup plus simple : l'article 537 du Code de Procédure Pénale prévoit que les rapports de contravention font foi jusqu'à preuve contraire. le citoyen est donc présumé coupable et c'est à lui de prouver qu'il n'a rien fait ... pas facile.
      Il faudra donc un profond changement provisoire du fonctionnement pénal pour faire cette épuration Bis. C'est pour ça que la dernière fois il y a eu plus d'exécutions extra-judiciaires que le nombre de celles prononcées par la justice.
      En tous cas, ce n'est pas avec les textes actuels qu'on peut changer les choses, c'est prévu pour

      Supprimer
    2. Merci I Mantilles ces précisions ne sont pas inutileset nous savon très bien que tant qu'il s'agit de droit commun ou plutôt de litiges entre particulier la loi s'applique encore a peu près correctement sauf si il y a en travers un cpf ou que cela va à l'encontre de la doctrine en cours .Pour le reste et mis à part le tribunal administratif encore a peu près respectueux du droit c'est le fait du prince avec lois rétroactives etc etc etc ,les fo en arrive par le biais de textes iniques a devoir faire exactement l'inverse de ce pourquoi ils ont voulu être c.a.d. au service de la nation et des plus faibles en poursuivant les délinquants,le peuple non plus n'est pas dupe,le moment venu le tri sera fait ,mais là il faudra vraiment et sans détour choisir son camp définitivement.Bien cordialement

      Supprimer
    3. De 29 juillet 13h33 pour mantilles et janus

      En fonction de vos précisions, on peut conclure que l'on va vers un bain de sang.
      Et que la seule façon de l'éviter c'est cette épuration Bis, appelons cela une mutinerie si vous voulez, mais entre un suicide en service vite oublié et une mutinerie , qu'est ce que l'honneur impose ?????

      Reste la démission pure et simple , avec le rsa pour survivre au fin fond de la cambrousse.
      Plus facile à dire qu'à faire direz vous , mais il y a 35 ans j'ai préférer sauver ma santé mentale en sacrifiant ma sécurité financière. Cinq ans d'armée m'ont largement suffit.

      Supprimer
    4. bonjour anonyme du 29 22h 24,ce ne sont pas des précisions juste des possibles étayés par ce qui se passe ailleurs et pas loin de chez nous en allemagne ;http://www.medias-presse.info/allemagne-le-vrai-visage-des-migrants/77775/ Vous ne pensez quand même pas que cela va se passer gentiment avec toutes ces associations de gauchistes soutenues pas les différents gouvernements obéissants tous aux mêmes directives.Hélas oui, l'air aura une forte teneur en plomb et les crises de saturnisme aigu sans thérapeutique aucune.Le suicide est une faute pour fuir son devoir de soldat

      Supprimer
    5. Le suicide en service ? Et puis quoi encore ? Il y a d'autres façons plus productives de sacrifier sa vie ...
      Le jour venu, refuser d'obéir confinera au suicide pour certains qui seront abattus pour les empêcher de passer du côté de la population. Mais ce sera un risque à prendre pour "sauver l'honneur". Je n'aime pas trop cette expression; je dirais plutôt "vivre selon ses convictions" ce qui peut amener à mourir pour ses convictions.
      Mais il ne faudra pas se tromper de jour car, parmi ceux qui crient haro sur les FO en leur reprochant leur situation et leur position, combien seront prêts à défendre ceux qui auront osé si le mouvement tourne court ? Très peu, les français sont comme ça; ils ne veulent jouer que si on leur assure de gagner. C'est un peuple d'assistés. C'est comme ça. C'est en ça que je vous rejoins pour dire qu'il y aura beaucoup de collègues qui feront passer en 1er la gamelle et la paie.
      Mais les grands mouvements de l'Histoire ne se font pas avec une majorité de veaux mais avec une minorité de gens qui acceptent le risque, FO ou pas.
      Volontaires pour la France commence à fédérer ce genre de citoyens en ayant besoin de toutes les bonnes volontés, chacun à son niveau, chacun selon ses possibilités, que ce soit sur le plan logistique ou autre. Le renseignement ne coûte pas cher. A chacun de pouvoir dire comment est son secteur : tenu par des séides du Système ? Ou par des gens ouverts au sens public ? Commune par commune, il va falloir une cartographie précise de l'état du pays. Et il n'y a rien d'illégal dans le fait de se renseigner sur le niveau de corruption ou de collaboration des responsables locaux.
      C'est nécessaire. Chacun peut contacter VPF pour demander comment se rendre utile

      Supprimer
    6. Contactez VPF ??
      Un piège à cons ! Oui !!!

      Je m'explique ou plutôt je laisse la parole au colonel Rémy, lisez le dernier chapitre de " réseaux d'ombres " aux éditions France empire .

      Supprimer
    7. E Mantilles de toutes les façons noue serons très peu,mais il vaut mieux être peu nombreux et disons bons qu'une bande de joyeux drilles qui s'évaporera comme une volée de moineaux,quant à anonymes du 31 a 16 03 l'invective ne suffit pas , tout le monde ne va pas se précipiter pour acheter ce bouquin alors donnez des détails précis SVP .

      Supprimer
    8. De 31 à 16h03

      C'est pas une invective mais un constat de bon sens .
      Difficile de résumer mais je vais essayer.

      Pièges à cons parceque l'utilisation d'agent provocateur est vieille comme le monde pour capturer les naïfs.
      Le colonel Rémy préconisait l'improvisation au gré des circonstances.

      Vu le flicage actuel d'Internet, il est possible que ce blog soit un moyen de repérer les futurs résistants soit parceque Pierre est un provocateur payé par le système, soit parceque son blog est surveillé par de grandes oreilles, surtout ceux qui laissent des commentaires ou ceux plus nombreux qui reviennent régulièrement en lecture.

      Mais passé un certain âge ou un niveau de santé on s'en bat les couilles.

      Voilà j'ai essayé de résumer en quelques lignes la pensée d'un héros de la résistance qui a survécu à quatre années de combats clandestins.

      Supprimer
    9. Merci anonyme du 31 1 011Alors nous ne nous faisons aucune illusion , que ce blog soit surveillé par des connards suppôts du système on s'en doute un peu,ça changera quoi au film ?pour l'instant ils ne peuvent rien faire à part des perquisitions ,pour trouver quoi ?il faudrait nous prendre pour des minus habens pour imaginer une seconde qu'ils trouveront quoi que ce soit à part un ordinateur et sous quel motif ?Le moment venu il sera trop tard,on ne peut mettre un flic derrière chaque supposé "terroriste"et ils auront fort a faire pour essayer de préserver ce qu'ils considèrent comme essentiel.Le parti communiste doublait ses cellules et ses rayons par une organisation parallèle,depuis il y a eu quelques améliorations.!!! et puis pour un qui disparait 10 prennent la relève et aussi "passé un certain age et niveau de santé" (sans se traumatiser les génitoires) on en a effectivement rien à foutre.bien cordialement

      Supprimer
  18. https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjwjsXwkq_VAhVHaFAKHZQPBLMQFggtMAA&url=http%3A%2F%2Flesobservateurs.ch%2F2017%2F07%2F29%2Faustralie-le-chef-de-la-certification-halal-veut-faire-feconder-les-femmes-blanches-par-des-musulmans%2F&usg=AFQjCNEcK6TMEWur-GRqXANn-Sksm3MIYw

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réponse est simple en ce qui me concerne, je prefere irradier le pays a des taux énormes, que leur laisser la france

      Supprimer
    2. Si vous voyez cet australien , dites lui de faire un tour par ici, la terre est pauvre et puisqu'il veut fertiliser ,c'est sans souci nous en ferons du compost

      Supprimer
  19. Je suis toujours "mdr" et en même temps désolé lorsque je lis les prises de bec stériles concernant les listes de matériel et autre BOB avec des mecs persuadés que "leur liste" est "La Liste" et que "leur BOB" est le seul "BOB" valable.
    Pas forcément.

    Votre matos, à emporter ou non, dépendra :
    1) du contexte ou vous évoluez,
    2) des contraintes que vous aurez,
    3) des objectifs que vous vous serez fixée.
    Bref : où, par où, quand, comment ?
    Le BOB répond a des questions simples.
    - Simple transit entre deux lieux de vie ou départ dans la verte ?
    - Durée d'utilisation.
    - Contexte géographique et climatique.

    Partir léger ou chargé sera un choix entre marcher vers son but sans se soucier de l'intendance ou accepter de perdre du temps pour assurer cette intendance.

    De même, une personne vivant à Palavas en bord de mer ne sera pas du tout dans le même contexte et avec les mêmes contraintes qu'un autre vivant sur le plateau du Larzac. Il sont pourtant dans le même département, ne sont séparés que de 100 kms mais avec 800 à 1000 mètres d'altitude de différence.

    C'est la différence qui fait toute la différence.

    Un couteaux et un briquet dans la poche seront peut-être suffisant à Palavas, sur le causse Méjan en hiver, j'ai des doutes.
    Une clé USB avec tous les documents importants ? Pourquoi pas si vous espérez une certaine forme de retour à la normalité.
    Les photos de famille scannés ? Une bonne idée pour se réchauffer le coeur si, bien entendus, vous avez gardé un téléphone portable et que vous avez un petit panneau solaire pour le recharger.
    Etc. Etc.

    Prenez ces listes pour ce qu'elles sont : des listes d'idées dans lesquels ont fait son marché pour faire "Son Sac" qui correspondra à vos besoins et pas aux besoins des autres.

    A titre d'exemple dans le choix du matériel, après trente de "bivouac infanterie", je reste fidèle au t-shirt en coton un peux épais (type marine russe) pour une simple raison. Tu peux le garder trois jours sur toi sans puer au bout de quelques heures comme avec les matières modernes dès qu'elles sèchent. Le soir, celui de rechange me sert de t-shirt pour dormir pendant que l'autre sèche dans le duvet à mes pieds parceque la lessive n'est pas forcément possible.
    Se "sentir" propre participe aussi à la survie.

    Au fils des ans j'ai constitué un fond de sac permanent quelque soit la mto. Ce fond de sac a évoluer vers plus ou moins de matos en fonction du retour d'expérience. Plus de PQ ! Les sachets de mouchoirs en papier sont multi-rôles.

    Les trucs dont je ne me sépare jamais :
    - un bonnet,
    - un chèche,
    - une paire de gants,
    - un vêtement chaud (type chemise F1 militaire),
    - un poncho,
    - un chapeau de brousse,
    - une mini trousse de secours (désinfectant, pansements, pince à échardes, anti-douleurs),
    - un couteau de poche pour le saucisson,
    - une petite cuillère,
    - des mouchoirs en papier,
    - une gourde.
    Le reste dépendra du lieu ou je vais, de la durée et de la Mto.

    Vous constaterez que la régulation thermique tient chez moi une place importante. Là, ce n'est pas que la fameuse phrase "on ne peut pas vivre plus de 3 heures sans régulation thermique." C'est l'expérience qui le confirme.


    Un BOB doit être constitué sur ce principe : où, par où, quand, comment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as déjà essayé d'allumer un feu sous la pluie avec du bois mouillé et avec seulement une allumette ??
      Et bien sans un couteau léger genre opinel c'est impossible.

      C'est un énorme travail de préparation pour ne pas rater la mise à feu . Vous n'avez qu'UNE allumette. Donc un briquet à essence qui ne se vide pas tout seul comme un bic au pire moment est bien préférable et tu trouvera toujours le dé à coudre d'essence pour le remplir.

      Sur le larzac en hiver, si tu peut pas allumer un feu t'est mort !!!
      Le matériel de survie c'est pas du matériel de camping !!

      Cela doit tenir dans les poches et jamais t'en séparer!

      21000dijon

      Supprimer
  20. SP veut dire Sapeur Pompier, je pense ...

    RépondreSupprimer
  21. Dijon nous sommes tous d'accord avec toi, je crois que personne ne se mélange la tête sur les Bob. Ils ont leur utilité et leurs limites et on ne leur demande rien d'autre.

    Mais pour beaucoup de citadins, rend toi bien compte que la mise en place d'un bon, aussi ridicule soit elle, est le premier chaînon menant à une plus grande prise en compte des réelles contraintes, etc.

    Autrement dit, tu peux pas tout résoudre d'un coup quand tu pars de rien, ni financièrement, ni intellectuellement (ça chauffe vite la haut !!) ni temporellement (à titre perso envisager de déménager me tâte énormément, mais du coup où ? Une fois qu'on se pose ce genre de questions, la boîte de pandore reste ouverte pour longtemps, c'est gratifiant mais chronophage...),faire un bon c'est une petite pièce rassurante, une sorte de gros edc mobile, j'aime bien ce concept. A chaque rando ou déplacement ou je crains des galères, j'ai adopté l'esprit d'anticiper un minimum ce qui pourrait me mettre en galère si j'étais coincé à 100km de chez moi etc. Ça a l'air de rien, mais tu prend l'habitude de changer ton sac et son conte u, rester alerte, puis plus tard, cette attitude s'étend à tout. Et la Dijon tu sera rassuré que les gens fassent comme tu le souhaite ;)

    Ender

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet de ce blog est de survivre au chaos , pas à une suite de galère sur le GR20.

      La phase la plus dangereuse est celle d'aujourd'hui qui précède LE chaos . Phase dans laquelle les FO et la ""justice"" représentent le plus gros danger pour l'honnête citoyen .

      Si il est évident qu'il faut survivre aux premiers jours et aux premières semaines de ce qui sera probablement des émeutes type Los Angelès. Le problème est de déterminer quand on passera aux premières semaines. Pour certains comme à Calais les premiers jours s'éternisent !!
      Et pas question de réagir , les FO ont leur pleines capacités de nuisances contre les citoyens .

      Je pense pas qu'Internet sera encore en état de fonctionnement ou alors avec un tels flicage que son utilisation en sera suicidaire.

      Faudra improvisé au gré des circonstances , mais comment reconnaître ceux qui ne seront pas "" des résistants de la 25eme heure "" ?????

      Comment fédérer pour reconstruire une armée française pour étrillé les mercenaires qui ne manqueront pas pour la curée ??

      Comment construire ou réparer ce qu'il faudra pour accueillir cette division Das reich qui va nous tomber dessus ???

      Comment traiter le cas des millions de collabos qui vont fricoter avec cette Division DR ????

      Je n'en suis plus à me préoccuper de bob d'edc et autres bisounourseries. Après 40 ans de galères dont 20 ans de rmi, je rigole devant les problèmes ou les solutions de certains .

      Pendant et après le chaos il faudra improviser avec ceux qui auront survécu, mais comment reconnaitre le bon grain de l'ivraie ?????

      Comment communiquer sans Internet ? Cibi ??

      Beaucoup d'entre nous ne survivront pas au chaos, à cause de l'âge, de la mauvaise santé ou de la malchance , moi je ne joue pas pour gagner mais pour que les cons d'en face PERDENT .

      Mort aux cons !!!
      21000dijon

      Supprimer
  22. Exellent Dijon, mais ce sera pas la dr qui nous tombera dessus mais la Handshar

    RépondreSupprimer
  23. bonjour à tous . dans l'Histoire de France, il apparait que les FO ont à plusieurs reprises choisi le camps adverse, la garde nationale a fraternisé avec les émeutiers, voire participé au carnage ultérieur. certaines unités mobile ont déserté avec bagages et surtout armes pour rejoindre la résistance entre 1940 et 1944, la préfecture de police parisienne, alors police municipale a changé de camps une fois le soulevement de Paris lancé. certaines CRS ont mis crosse en l'air contre des manifestations ouvrieres dans l'apres guerre.
    soit, mais comme les poissons volants, ce ne sont pas la majorité du genre .(Audiart).
    beaucoups ont des le départ obéi aux ordres de collaboration avec l'occuppant.
    mais l'histoire ne se repete pas elle bégaie meme si les memes causes produisent les memes effets.
    à Los Angeles, la police a cerné la zone et attendu que ça se calme faute de munitions , de vivres et de volonté de nuire; heureusement quands meme que certainscommerçants asiatiquesont protegé leurs biens les armes à la main.
    en nouvelle calédonie, de 1984 à 1986, la gendarmerie mobile a tres vite occuppé le terrain, puis réduit les points de rebellion, les CRS restant sur Nouméa pour calmer les manifs. ouvéa est un épiphénomene sur une ile de l'archipel des loyautés en 1988 (vite réglé).
    actuellement, la situation sur le territoire national est tres différente sauf en Corse ou tout est calme, sauf incendies douteux comme à Sisco, depuis que les indépendantistes ou nationalistes ont pris le pouvoir. pas d'installation de clandos à demeure et les allogenes ne la ramenent pas trops .
    comme il est écrit plus haut, en cas de chaos, les FO protegeront leur famille , quitte à se faire porter pale ou se contenteront de garder leur caserne, brigade ou commissariat sans en sortir.
    j'en vois mal décidés à mourir pour les revenus exonerés de la CSG des parlementaires ou les residences privées des ministres.
    ils ne sont pas si idiots que ça, depuis plus de 40 ans que la bienpensance, les partisans du chamelier pédophile, la racaille soixantehuitarde , les "humanistes" auto proclamés, infoutus de connaitre un mot de latin ou de grec les enquiquinent à longueur de temps, peut etre que l'envie de se lacher quelque peu les titillera, meme pour le fun
    je ne généraliserai donc pas.
    quands à l'armée en général, la haute hierarchie avide de galons et de colifichets à épingler restera inerte, si ça doit se faire, apres la grece des colonels et le portugal des capitaines, ce sera qui?
    à moins d'un sévere reglement de compte en interne au préalable, je vois pas trops.
    si échange de projectiles il doit y avoir (ultima ratio regis), "l'important n'est pas de mourir pour la patrie, mais que le salaud d'en face meure pour la sienne" (Patton)surtout si il est bi national. et proverbe du résistant survivaliste:"restes vivant ce soir, tu combattras demain" .
    bonne préparation à tous HERMAN STOSS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Herman,en effet tout est calme ici et le restera !,il y a toujours eu des incendiaires ,mais ça se passe dans du maquis de moyenne montagne loin des habitations le plus souvent,de moins en moins d'ailleurs les terrains brulés étant gelés pour la construction.Ayant vécus en autonomie pendant des siècles les Corses ne seraient pas dépaysés si cela devait refaire surface,vivre de sa terre est ici une tradition .Il est difficile dans une ile ou tout le monde se connait et compte sans erreur jusqu'au cousin 20ème(les petits parents) de passer inaperçu,les allogènes travaillent et c'est très bien,les échanges de projectiles ne sont pas pour demain.Carpe diem

      Supprimer
  24. janus2a bonjour, apres une quantité assez considerable de séjours en Corse, j'apprécie cette ile et la mentalité des habitants , surtout en tant que Breton. je connais la réalité des incendies ! mais à Sisco, je dirai qu'ils ne sont pas tous un effet de la tradition compte tenu de ce qui s'y est passé l'année derniere au cours de l'été. je soupçonne donc des allogenes. surtout que le village etait bien cerné par les flammes et je peux te dire que les canadair ne chomaient pas.
    la situation est calme, c'est l'été et les touristes débarquent des paquebots et des avions,il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or. autrefois, dans une autre vie, je travaillais dans le tourisme et la Corse etait une destination chere avec un accueil médiocre; ça c'est bien arrangé. par contre l'ambiance dans les petits villages de montagne était bien meilleure, comme quoi à Ajaccio, Calvi et Bastia, la mentalité Corse n'etait pas la plus exemplaire.
    ceci dit, j'ai essuyé plusieurs fois des tirs, mais ça remonte à loin.
    quands aux bandits d'honneur et leur légende, ce sont des Corses meme qui m'ont dit que c'etaient des dégonflés qui tiraient le plus souvent dans le dos de leur victime.
    je me souviens aussi des vaches d'hiver et des vaches d'été, pratique et rentable, sauf pour Bruxelles , mais la France est généreuse. bonne journée HERMAN STOSS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Herman ,les bandits"d'honneur " sont une invention littéraire genre Mérimée,Si certains ont distribué des biens volés a des nécessiteux c'était pour s'en acheter les bonnes grace,une chose cependant ils avaient une certaine parole .Ici l'ennemi se tire de face comme de dos, c'est un ennemi et un ennemi ça s'élimine,la chevalerie c'est pour le continent.Certains immams avaient prévus un voyage en Corse ,a leur descente de bateau un comité d'acceuil leur a fourni tout les éléments nécessaires a leur recherche ,ainsi ils ont pu repartir sans perdre un temps précieux par le bateau suivant.;les Corses sont des hommes comme les autres et n'ont pas la prétention de l'exemplarité loin s'en faut et un caractère marqué comme tout les habitants de régions âpres ou la vie est dure(bretagne,Morvan,Pyrénnées, etc et etc ) marquée par l'histoire,ce ne sont sûrement pas des allogènes qui ont mis le feu (mais probablement quelqu'un du village pour allumer autour)ils n'ont sûrement pas pris ce risque létal et ce n'est pas dans leur tradition,nous verrons les suites de l'enquète mais si ton hypothèse est exacte il y aura quelques crises de saturnisme aigu .Bonne journée à tous

      Supprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.