21 août 2017

Combien de munitions pour le chaos ?

Une question classique en matière de survie, lorsqu'on commence à accumuler des réserves, porte sur la quantité de munitions qu'il faudrait stocker en prévision du chaos à venir.

Nous avions déjà discuté de ce problème au tout début, et cet article a pour but de dresser un récapitulatif en fonction des besoins estimés, des armes que l'on possède, et des dernières dispositions légales en vigueur.

Même si nous Français ne sommes pas les plus mal lotis comparés à nos voisins de la Communauté (Suisses mis à part), il existe tout de même certaines règles que chaque survivaliste se doit de connaître...



Ceux qui ne veulent pas se munir d'armes à feu, quelles que soient leur(s) raison(s), pourront zapper cet article et se concentrer sur la permaculture, en espérant que les événements leur donnent la possibilité de profiter de leurs récoltes.

Pour tous les autres, ceux qui peuvent se permettre d'acquérir des armes sans que cela leur cause de traumatismes particuliers d'ordre moral ou intellectuel, ce sera l'occasion de discuter ensemble des recommandations de chacun en la matière.

Le scénario dont il est fait allusion dans cet article est un vrai scénario de chaos dans lequel, pour quelque raison que ce soit, toute sorte de " normalité " aurait disparu, où la nouvelle règle de droit serait justement l'absence de règles, laissant l'ordre public sérieusement compromis. Un effondrement économique, une crise bancaire, un virus mutant, des zombies débarquant de mars, la fin du versement du RSA ou des APL, à vous de choisir...

Le point où je veux en venir est le suivant : dans l'hypothèse où il ne soit plus possible d'aller faire ses courses à l'armurerie du coin, de combien de munitions aurions-nous besoin d'avoir en stock avant l'effondrement ?

Il est bien entendu que les situations de chacun sont différentes, et qu'il n'existe probablement pas de standards définitifs. Les chiffres qui vont suivre représentent donc, à mon sens, des quantités acceptables dans tous les cas de figure. Chacun pourra adapter en fonction de son environnement, de ses objectifs, ses effectifs, et commenter utilement à ce sujet.

D'autre part, nous n'allons pas non plus envisager l'hypothèse de l'évacuation vers un lieu quelconque. Si c'était le cas, certains n'hésiteraient pas à me demander comment il serait possible de charrier les quantités préconisées ci-dessous. Bien entendu, le but n'est pas d'emporter ces munitions sur le dos ! Nous dirons donc que ces recommandations vaudraient pour qui projette de rester à son domicile, et non pas de prendre la verte (du moins pas à pied).

D'autres pourraient aussi me demander à quoi servirait d'avoir toutes ces munitions si l'on est forcé d'évacuer ou que l'on est tué, puisque ce seraient alors les crapules qui en profiteraient. Certes, la chose est possible, mais on pourrait tout aussi bien y passer en tombant dans les escaliers ou en mangeant de mauvais raviolis, et nos ennemis les auraient de toute façon. Les plans que nous faisons en tant que survivalistes sont censés servir la vie, et non pas l'idée de la mort. Laissons ceux qui nous enterreront s'inquiéter de cet éventuel problème...



Donc revenons-en à la question première : de combien de munitions avons-nous besoin ?

Les quantités qui suivent s'entendent pour les différents types d'armes à feu qui sont accessible aux survivalistes travaillant dans la légalité, à savoir : un fusil de chasse en calibre 12 style " Shotgun ", une arme de combat semi-automatique (AR-15 ou autre), une carabine pour le tir à longue distance, une arme courte (type pistolet ou revolver), et une arme de petit calibre (carabine 22 LR), soit cinq au total. Pour toutes ces armes, je recommande personnellement les quantités suivantes :

Shotgun
- Chevrotines 9 ou 12 grains : 500
- Plomb de 6 : 500
Le quota légal de 1000 cartouches par arme devrait suffire pour un shotgun ou fusil de chasse.

Arme de combat (AR, AK...) : 1000 (l'idéal serait de pouvoir détenir le double, soit 2000)

Le décret 2017-909 du 9 mai 2017 (circulaire NOR: INTA1713707C) a apporté une modification importante pour ce qui est des quotas d'acquisition de munitions de catégorie B. En gros, il limite la possibilité d'achat à 2000 munitions par arme détenue par période de 12 mois à compter de la date de délivrance de l'autorisation, dans la limite de détention au domicile de 1000 cartouches par arme (ce qui ne change pas).

Les achats de ces munitions dans les armurerie sont désormais comptabilisés. Un survivaliste qui voudrait conserver un stock permanent de 1000 cartouches à la maison devra donc se contenter de 1000 autres pour l'entrainement sur toute une année. Pour quelqu'un qui pratique le tir sportif ou de défense, cela veut dire aller au stand une fois tous les 2 ou 3 mois seulement...

Pour ceux qui ne s'entraînent pas, cette loi ne change pas grand chose, et ils pourront toujours acheter leur quota complet de 2000 cartouches. Dans ce cas, la loi ne dit pas ce qu'ils devront faire du supplément de 1000 qu'elle interdit de garder à la maison. Je vous laisse le soin d'y réfléchir, en ne doutant pas que vous saurez trouver une solution...

Soit dit au passage, c'est le genre de loi parfaitement stupide, et inutile, qui pénalise une fois de plus les tireurs licenciés et les empêche ni plus ni moins que de pratiquer à loisir leur activité favorite. Ceux qui l'ont pondue vous diront probablement qu'elle est destinée à limiter le trafic de munitions. Ben voyons, comme si les tireurs sportifs étaient les responsables d'un tel trafic !

Remarquez que son autre effet pervers est d'inciter ouvertement les tireurs à entrer dans l'illégalité. En effet, qui ne serait pas tenté d'acheter le quota complet de 2000 cartouches chaque année, sachant qu'il n'a pas consommé celui de l'année précédente, et de constituer ainsi des stocks supérieurs à ceux permis par la loi ?



Nous continuons pour ce qui est des quantités recommandées...

Carabine pour le TLD (308, etc.) : 500 cartouches

Arme de poing :
- Défense (expansives / Hollow point) : 500 (idéalement le double, soit 1000).
Note : certains PA ne fonctionnent pas avec certaines marques de balles expansives (problème de chambrage). Avant d'acquérir des stocks importants, il est impératif de tester les balles avec les armes auxquelles elles sont destinées. Bien entendu, les revolvers ne sont pas concernés par ces restrictions.
- FMJ, semi-blindées ou autres : 500 (idéalement le double, soit 1000)

Ceci pour respecter les quotas, une fois de plus. Inutile de dire que ceux qui auraient prévu de s'entraîner de manière un tant soit peu sérieuse, comme tout survivaliste devrait le faire, auront intérêt à recharger eux-mêmes s'ils veulent conserver un stock optimum permanent. Donc et dans tous les cas : gardez vos douilles vides ! Et cela, même si vous ne disposez pas encore de matériel de rechargement.

Je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que les douilles vides ainsi que les ogives sont classées en catégorie B et ne peuvent donc pas être achetées sans l'autorisation de détention correspondante. Les amorces sont en vente libre. La poudre peut s'acheter avec une licence de tir mais le stock permanent ne peut excéder les deux kilos.

Ce pourrait être une bonne idée que d'investir à terme dans une presse avec les outils adaptés à vos calibres. Là aussi, il revient à chacun de voir en fonction de son budget et de ses objectifs. Pour le survivaliste citadin, l'intérêt ne me semble pas évident. Par contre, les communautés installées en BAD ou ayant prévu de le faire devraient sérieusement envisager une telle facilité.

Petit gibier (22 LR) :
- 500 à haute vitesse
- 500 subsoniques
Là aussi, pouvoir stocker le double de chaque serait l'idéal.



Ces quantités étant données, voyons à présent les raisons qui président à ces chiffres. Comme il est mentionné plus haut, ce sont des évaluations personnelles ; n'hésitez pas à partager votre sentiment à ce sujet.

Shotgun :

Cette arme a une double utilisation, donc les quantités préconisées s'accordent en conséquence. Que ce soit pour la chasse ou la défense personnelle, 500 cartouches de chaque devraient durer un certain temps.

Arme de combat (type AR ou AK) :

C'est à mon avis l'arme de choix dans un scénario de chaos, particulièrement bien adaptée à l'urbain. Aussi, les chargeurs de ce type d'arme peuvent contenir plus que tout autre dans les autres calibres. Une dotation de combat classique est de 8 à 10 chargeurs de 30, soit 250 cartouches environ. Cela représente un poids qu'un combattant peut charrier confortablement dans une veste ou des brêlages.

Dans un scénario de guerre conventionnelle, la limite de 1000 imposée par la loi représente moins d'une semaine de combat, en faisant durer. Autant dire que suivant les circonstances, cela ne représente pas grand chose. Mais bon, nous ne sommes pas tous des soldats frustrés impatients d'en découdre, et une dotation dans la limite autorisée devrait durer quelque temps chez la plupart des survivalistes.

Arme de TLD :

Comme le shotgun, c'est une arme à double usage. Une carabine dans la gamme des calibres 30 équipée d'une lunette bien réglée peut toucher beaucoup de choses à une distance respectable, pour peu que l'on sache la manier correctement. Une arme de TLD pourra abattre un sanglier pour le dîner, ou un zombie jusqu'à 600 mètres et plus.

Arme courte (pistolet ou revolver) :

Ce n'est pas une arme très puissante sur le champ de bataille, mais elle sera à vos côtés plus souvent que vous ne pourriez l'imaginer. Le principal avantage est sa petite taille, qui permet de la garder sur soi en permanence, et donc de pouvoir se défendre dans toutes les situations. Les munitions peuvent aussi s'échanger facilement, à condition d'en avoir suffisamment. Donc la aussi, dotation maximale autorisée par la loi.

Carabine en 22 LR :

Pour le petit gibier, et le reste... Pour la pratique également, dans la mesure où la munition est extrêmement bon marché comparée aux autres calibres.



Par où commencer ?

Si j'avais toutes ces armes, et aucune munition, je commencerais par stocker un peu de chaque, à mesure que les finances le permettent, mais sans oublier le reste des réserves et équipements.

Pour ceux qui ne voudraient posséder qu'un type d'arme ou deux dans le lot (par exemple un shotgun + une arme courte), je ferais en sorte d'acquérir les quantités préconisées le plus rapidement possible, avant que de passer aux autres fournitures et équipements. Les munitions se conservent au sec des dizaines d'années ; une fois les stocks constitués, il n'est plus besoin d'y revenir.

La législation ne pouvant que se durcir au fil du temps, il importe d'acquérir dès maintenant tout ce qu'il est permis, avant que de nouvelles directives toujours plus restrictives viennent limiter encore plus nos possibilités. Sans parler bien entendu de l'importance fondamentale d'avoir une arme (ou plusieurs) pour se défendre compte tenu des perspectives futures et de la nature des tribulations qui s'annoncent.

Combien de chargeurs pour chaque arme ?

C'est une autre bonne question. Pour les armes de combat, 10 chargeurs de 30 coups me parait être une quantité correcte, 4 pour une arme courte (de 8 à 15/17 cps suivant le calibre), 4 chargeurs de 5 ou 10 coups pour une arme de tir à longue distance, idem pour la 22 LR.

Bien entendu, ces chiffres représentent les minimums vitaux, et rien n'empêche, si vous en avez les moyens et que vos autres préparatifs sont terminés, d'acquérir des quantités plus importantes...

83 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je n'intervient que très rarement sur ce blog mais j'aprécie la pertinence des articles, dont celui-ci. Il correspond parfaitement aux préparatifs tout en restant dans le domaine légal.
    J'ajouterai 2 précisions :
    - la première concerne le rechargement, si la quantité d'étuis vides non amorcés n'est pas limité, le nombre d'amorces, de balles par arme et la quantité de poudre le sont me semble-t-il ! Je n'ai pas trouvé la quantité concernant les amorces et les balles mais seulement la détention de 2kg de poudre par propriétaire d'arme, cela limite aussi les possibilités de rechargement quand on multiplie le nombre d'armes !
    - la seconde concerne le nombre d'armes au foyer. L'idéal est d'avoir une famille de tireurs sportifs car on peut alors soit spécialiser certaines personnes avec certaines armes (ce qui n'est pas forcément l'idéal) si les capacités d'investissement sont limitées, soit multiplier chaque type d'arme par le nombre de tireurs. Dans ce cas on peut alors multiplier d'autant le stock de munitions manufacturées et les ingrédients pour le rechargement.

    A mon avis si on doit un jour s'en servir dans une situation telle que le chaos, il est peu probable que le stock y passe totalement si on est plus nombreux, à moins d'être confronté à la menace dès le début (villes, banlieues) ou qu'un groupe important se présente à proximité de la BAD ! Là, c'est l'organisation du clan et les autres systèmes de défense passive et acive qui devront permettre d'économiser les munitions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alex. Merci de votre intervention. J'ai rajouté quelques précisions pour répondre à vos questions concernant les quotas autorisés pour ce qui est des composants de rechargement.

      Supprimer
    2. Je n ai pas d avis à donner sur la question, puisque l auteur a précisé, à juste titre, que ce topic ne concernait que ceux qui voulaient défendre leur lopin de terre.
      Personnelement, j ai déjà choisi la fuite et l exil.
      Toutefois, pour ceux qui restent, je pose une question:
      En cas de chaos conventionnel, la loi martiale sera immédiatement instaurée et les forces de police et de gendarmerie ne seront pas envoyées pour s opposer aux bandes de voyous, terroristes ou autres malfaisants, pas plus qu ils ne le font aujourd hui, mais pour réquisitionner les armes, munitions, stocks d or, nourriture, carburant chez ceux qui les auront préalablement déclarés.
      Aux dernières nouvelles, la police a quand meme réussi à saisir un lance roquette anti chars....
      A priori, je n ai pas connaissance d un club de tir de la FFT qui pratique le tir au lance roquette anti char...
      Cela pour dire que si la gendarmerie ne vous dépouille pas, les voyous disposent déjà d armes plus convaincantes que celles d un citoyen ordinaire...

      Supprimer
    3. Je pense que ces voyous, situés majoritairement dans des cités de banlieue, utiliseront rapidement leur stock de gros matériel pour l'attaque des banques, des magasins de luxe et divers orfèvres, ainsi que pour se défendre contre les forces de l'ordre lorsque celle-ci seront déployées pour essayer d'enrayer la descente vers l'enfer !
      Une fois le système effondré, la seule monnaie d'échange seront certainement les métaux précieux. Sans cela, leur ravitaillement risque d'être aussi compromis que le notre :-(
      La fuite, l'exil ou un choix de vie à la campagne permettent seulement de retarder l'échéance et d'anticiper.
      Pour ce qui est de la réquisition, voir la réponse faite plus bas.

      Supprimer
    4. Petite précision sur les 2 kg de poudre autorisés : ce ne sont pas 2 kg de poudre en vrac + 1000 munitions par arme.
      C'est 2 kg TOUT INCLUS, y compris la poudre des cartouches chargées.
      A titre d'exemples :
      1000 cartouches de 7,62x39, c'est déjà 1,5 kg
      1000 cartouches de 9 Para chargées en Ba9, c'est 165 grammes
      Comme la plupart des bidons sont de 500 grammes, avec le reste du bidon entamé, on est vite aux 2 kg.
      Ceci dit, pas pour faire la morale (ce serait hypocrite, à chacun de prendre ses responsabilités pour se préparer) mais cela m'évoque 2 réflexions, ou conseils si vous me permettez de les présenter ainsi :
      1- faites vos petits calculs au cas où les bleu clair (vous savez, la police des campagnes, les autres sont en bleu marine) vous poseraient des questions sur votre stock.
      Hésiter à répondre serait déjà louche, donner une mauvaise réponse ne serait pas bien. Alors le mieux est d'avoir une réponse qui ne dépasse pas 2 kg
      2-votre assurance du domicile s'inscrit dans le cadre des lois actuelles. En cas d'incendie fortement aggravé par un stock de poudre manifestement excessif, votre assureur serait en droit de refuser de couvrir, en tout ou partie, un risque anormal et non déclaré (vous n'êtes pas armurier). Donc, si par une malencontreuse erreur de calcul (une grosse), vous vous trouviez en très large dépassement, il pourrait être sensé de stocker l'excédent dans une caisse plastique enterrée dans le jardin.
      Bien conditionnées (film plastique scellé, cire, autres ...) avec un sachet d'absorbeur d'humidité et un joint silicone avant de fermer la caisse, vos petits-enfants pourront s'en servir encore. Eviter de faire du feu au-dessus, ça n'aime pas.
      Et, en plus, au cas où vous auriez une visite-surprise bleu clair à 06.00, il vous resterait au moins une monnaie d'échange précieuse en période dégradée.
      Evidemment, si vous habitez en appartement ... Mais en appartement vous ne pourrez pas y rester trop longtemps donc la question ne va pas vraiment se poser. Vous n'auriez pas le temps d'en utiliser beaucoup et le poids serait dissuasif lors d'une évacuation

      Supprimer
    5. Je ne suis pas d'accord concernant le début du message car si on possède 1 shotgun, 1 AR15, 1 fusil à lunette et 1 arme de poing, chacune avec son lot de cartouches réglementaires manufacturées, soit 1000 par arme, on dépasse alors largement les 2kg de poudre !
      C'est incohérent avec ce que vous annoncez, d'autant qu'à ce que j'ai pu lire sur les vendeurs en ligne ni les amorces, les balles (ogives) et la poudre ne sont soumis à déclaration ! Une simple présentation de la CNI et d'une licence de tir ou de chasse suffisent pour acquerir ces éléments, non soumis à quotas !
      Que l'on me corrige si je me trompe, je n'ai rien trouvé dans les textes de loi concernant ces éléments.
      Pour le reste du message, j'approuve. A chacun de décider de faire ce que bon lui semble, surtout quand la descente sera amorcée.

      Supprimer
    6. Alex vous faites erreur. Les ogives des cartouches de catégorie B (9mm, 45, 357, etc) appartiennent à cette catégorie et vous ne pourrez pas les acheter sans l'autorisation de détention correspondante. Celles dont vous parlez sont les ogives des munitions de catégorie C, entre autre (308, 222, etc).
      Les particuliers peuvent détenir 2Kg de poudre, mais pas plus. Art L2457-7 du Code de la Défense : "Est puni d'un emprisonnement de deux ans le fait de fabriquer, de débiter ou de distribuer de la poudre ou le fait de détenir une quantité quelconque de poudre à usage militaire, ou plus de 2 kilogrammes de toute autre poudre, sans autorisation légale."
      Quant au début du message de E-mantilles, je crois effectivement qu'il s'agit d'une erreur, sauf à me donner le texte de loi qui le confirmerait.

      Supprimer
    7. Pierre, le texte de loi est justement celui cité. Il n'interdit pas de détenir 2 kg de poudre seule en plus de celle contenue dans les cartouches. Il est interdit de détenir plus de 2 kg de poudre.
      Un texte pénal est d'interprétation stricte et la jurisprudence est constante en ce domaine, considérant que si le législateur avait voulu dire autre chose que le texte, il l'aurait dit.
      Donc qu'elle soit dans les cartouches ou en bidon, la poudre est détenue et on la compte.
      A côté de ça, comme dans tout texte de droit français, un flou artistique est maintenu sur la "poudre à usage militaire" puisque cela pourrait donc nous interdire les munitions de surplus qui sont bien chargées avec une "poudre à usage militaire". Pour l'instant, il ne semble pas qu'on aille jusque là mais patience ...
      Les problèmes de législation sur les armes ont toujours donné lieu à des batailles épiques, d'experts parfois devant les tribunaux.
      Et, depuis la législation de Septembre 2013, des décrets sont parus pour éclairer certaines âneries de la première mouture.
      Je ne cherche pas à avoir raison à tout prix mais je dis que c'est l'interprétation qui en est faite actuellement lors des perquisitions. Libre à chacun d'aller le contester devant les tribunaux après à ses frais ... sachant que la saisie (y compris tout autre arme même de catégorie libre par la même occasion) se sera faite sous le contrôle du Parquet. Bonne chance et patience seront de mise.
      Voilà pourquoi ce n'est pas le premier message que je poste pour mettre en garde les lecteurs. La démocratie n'est plus qu'un paravent, dès le matin nous sommes tous sous le coup de textes multiples et à géométrie variable. Gare à celui qui prête le flanc.
      Maintenant, chacun fait comme il veut et reste libre de se croire ... libre

      Supprimer
    8. Je veux bien vous croire, mais cela entre en contradiction avec les textes légaux qui disent qu'un tireur sportif peut détenir 12 armes de catégorie B, autant d'armes de catégorie C qu'il veut, et 1000 cartouches par arme...
      Si les deux kilos de poudre comprennent celle des munitions, autant dire que la presque totalité des tireurs sportifs sont hors-la-loi...

      Supprimer
    9. Mais, Pierre, tous ces textes contradictoires ne sont-ils pas justement là pour permettre de persécuter ceux qui gênent tout en ignorant les autres? La latitude d'interprétation est suffisante pour des interprétations arbitraires, non?

      Supprimer
    10. Entièrement d'accord E Mantilles,le droit Français depuis deux décénies a pris de mauvais travers en violation des grands principes de ce même droit , comme l'interdiction de la rétroactivité de la loi qui est bafouée régulièrement les règles du jeu changeant au gré du vent.Face a cet immense bordel organisé le citoyen se doit pour s'en sortir d'avoir deux faces,l'officielle et l'autre,la première avec vue panoramique sur la mer et l'autre dans les catacombes.Quand une loi n'est pas respectable et n'est pas respectée,donc officiellemnt soyez blanc comme.... transparent "on ne peut casser un oeuf dur"(proverbe bantou) et pour le reste chi campemu

      Supprimer
    11. C'est exact Pierre. Et c'est une caractéristique de notre droit français : on autorise d'un côté tout en se permettant de sortir d'autres textes qui l'interdisent le moment venu.
      Nous avons le droit à 12 armes de catégorie B + éventuellement les armes sous "volet 13" (armes classées en 5ème catégorie avant 1995 et surclassées 4ème en 1995 et donc devenues catégorie B ensuite) dont le titre de détention intitulé "volet n°13" est permanent mais personnel.
      On a le droit de d'acquérir autant d'armes blanches qu'on veut.
      Mais il est interdit de constituer un "dépôt d'armes" ... qui commence où ? C'est le juge qui décidera
      Il est interdit de transporter des armes "sans motif légitime". Le seul point qui soit clair et fixé par les textes est que la licence de tir vaut motif légitime. Pour le reste (transport vers une bourse aux armes, a/r chez l'armurier, etc ...) c'est le juge qui décidera.
      On nous donne le droit de détenir 1000 cartouches par armes. Celui qui croit qu'il peut avoir 30 armes de catégorie C avec 30 000 cartouches oublie qu'il est interdit de constituer un "dépôt de munitions".
      Le droit français est un non-droit puisqu'il dit tout et son contraire (quand il n'y a pas de radar pour vous faire tomber sous le coup "d'infraction à la réglementation sur la limitation des vitesses", on vous fait tomber sous le coup de "l'inadaptation de la vitesse aux circonstances").
      C'est comme ça dans l'application de tout le droit français.
      Et, quand on soulève ces sujets avec les intéressés (ceux qui décident de vous laisser ou pas vos biens et votre liberté), dès qu'il s'agit d'armes on vous dit "ah oui, mais là, c'est pas pareil, ce sont des armes ..."
      L'arbitraire est la règle. La législation est taillée sur mesure. Malheur à celui qui ne l'a pas intégré

      Supprimer
    12. Bonjour Emantilles,tes interventions sont toujours très bien documentées;il n'empêche que le premier niveau de contrôle est fait par les forces de l'ordre.
      Il y a quand même une forme de logique,même si elle peut sembler arbitraire.La décision de contrôler tel véhicule ou telle personne peut sembler arbitraire.
      Un chasseur qui détient 3 fusils et 1000 cartouches cela peut sembler logique...la même chose avec un curé,ou un imam qui ne chasse pas?
      Un cuisinier ou un boucher qui détient ou transporte une dizaine de couteaux semble normal,mais un lycéen?
      Si mon voisin a 10 000 cartouches et 30 bouteilles de gaz est ce normal,s'il stocke 500 cimeterres pour collection ?
      Il m'est arrivé de croiser les gendarmes en ville avec mon fusil,dans son étuis,pour aller chez l'armurier.
      Ils m'ont fait bonjour.
      Imagine que tu saches que ton voisin détient 12 Sks et 1000 cartouches pour chacune .Tu ne vas pas te demander ce qu'il en fait?
      J'ai tendance à penser que dans ces cas on frôle l'abus de droit et plus il y a d'abus de droit plus le législateur fou
      nous supprime de droit.
      En ce qui me concerne,j'achète mes armes et mes munitions chez pratiquement un seul armurier,qui fait l'entretien de mes armes.Il m'arrive de payer mes achats un peu plus cher qu'ailleurs,mais c'est pour un loisir et c'est un copain.
      Je ne pense pas alors pouvoir tomber un jour en panne sèche.
      Je préfère privilégier les liens humains au stock.
      68% des français n'ont pas d'arme à feu,n'y comprennent rien
      est-ce utile de les affoler?
      La législation est à l'image de la plupart des saisies d'armes :destinée à rassurer les 68%.
      Le délit de sale gueule frappe aussi les armes.
      Le propriétaire d'AR15,va rejoindre celui de l'AK47,du pitbull et du couteau à ouverture automatique.Par contre j'ai un vieux juxta,un berger allemand et un couteau suisse...
      cdt

      Supprimer
    13. Bonjour Pierre,
      j’apprécie beaucoup la lecture de vos rubriques sans jamais intervenir mais j'ai un petite question sans importance a vous poser. Vous préconisez pour le shotgun en calibre 12 le stockage de chevro 9 ou 12 grains. Mais qu'en est-il de la chevro 16 grains, 21/27 grains, 4/0 voire des slugs. Je serai intéressé de connaitre votre point de vue sur ces munitions. Bien cordialement, O 66

      Supprimer
    14. @ Anonyme 09:18
      J'ai déjà parlé dans d'autres articles des munitions auxquelles vous faites allusion. Je n'ai pas jugé utile d'y revenir dans celui-ci. Les chevrotines au-delà du 9 ou 12 grains n'apportent rien de plus en termes de défense. N'oubliez pas qu'au plus vous augmentez le nombre de grains, au plus vous diminuez l'énergie cinétique de chacun d'eux.
      Pour ce qui est des slugs, il est facile de les faire soi-même en cas de besoin à partir de plombs de 6, voire de cartouches de trap, beaucoup moins chère à l'achat. Pour ce qui est de la chevro 4/0 ou 2/0, j'ai déjà conseillé dans d'autres articles d'en avoir une ou deux boites. Mais ces munitions sont accessoires.

      Supprimer
    15. Bonsoir,attention aux chokes avec les slugs. La majeure partie des munitions de type brenneke sont faites pour être tirées avec des chokes cylindriques ou lisses.Pour les 1/2,3/4,ou full chokes mieux vaut choisir des balles sous calibrées de type sauvestre sinon au mieux on invente le tromblon.
      Le choix de sous calibrées est plus onéreux mais plus sûr.
      Avant tout il faut connaître le choke qui comme le calibre et la longueur du canon participe à l'utilisation à laquelle est dédiée le fusil.
      Il y a déjà un super article je crois sur ces munitions.
      Je me permets d'ajouter à l'attention des ex-militaires de la part d'un ex-chasseur,c'est qu'il faut prendre pleinement en considération la notion de gerbe de plombs.Même si c'est du "petit" imaginez une gerbe de 40cm à 40m,qui arrive dans une fenêtre à partir de laquelle vous vouliez tirer.
      Cordialement
      H17

      Supprimer
  2. Loin de moi l'idée de rentrer dans l'illégalité mais la police va t-elle vraiment vérifier que vous ne possédez pas 1001 cartouches lors des futurs problèmes sociaux? Quelle est la peine encourue?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour anonyme du 21 a 14.13,l'éventualité de controle de police a déjà été évoquée très largement dans ce site,avec deux réponses qui se sont dégagées des commentaires soit le chaos arrive lentement et il pourrait y avoir controle ,(très difficile et bien expliqué lors du débat sur ce sujet) soit et c'est l'hypothèse de l'article que nous propose Pierre,c'est le bazar total et quasi immédiat et la réponse est évidente,les fo auront bien d'autres chats a fouetter que de venir ou vous convoquer pour récupérer les pétoires du grand père ou vos Faps,réponse aussi déjà bien évoquée ici ,ce n'est qu'une opinion générale et vous n'êtes pas obligé d'être d'accord

      Supprimer
    2. Dans TOUS les cas de figure l’avènement d'une loi interdisant toute détention d'arme et de munitions est évidemment inéluctable.

      Tout comme l'est la criminalisation de tout lamda prétendant survivre au projet dictatorial du NOM.
      Le simple fait de détenir des stocks de vivres et du matos de survie nous fera au reste passer de du statut de « complotiste » parano à celui de "terroriste" en puissance.( Probablement que le simple fait de visiter ces pages conduira mécaniquement au fichage S - il faudrait être un peu naïf pour ne pas y avoir pensé.)

      Et seuls ceux qui savent que le NOM projeté par les ordures qui gouvernent très provisoirement cette planète n'adviendra jamais s'expriment ici librement et avec esprit, car la vraie liberté ne connaît nulles chaînes ni la maladie mentale peur.
      Tant il est patent qu'il n'y a que les homo sapiens et leurs animaux domestiques par eux infectés qui connaissent la peur. Les animaux dits sauvages sont sains. Ils pratiquent la vigilance et le détachement, c'est la plus belle source d'exemplarité et de discipline qui soit pour nous autres.

      Alors passons à ta question : "Quelle sera la peine encourue ?"

      Ben dans le paradigme où le pouvoir pyramidal est aux mains de lâches obéissants à des corrompus sous tutelle de criminels eux-mêmes tenus par des élites lucifériens, la question se pose uniquement dans l'autre sens.

      Ceux qui ne seront pas armés seront victimes de la famine, des pandémies, razzias, vols, viols, tortures et enfin égorgement halal, si ce n'est esclavage – sans parler des affres possibles dus à des cataclysmes majeurs.

      Chier dans son froc devant des "lois" présentes ou futures, ineptes ou scélérates, n'est donc pas une option.

      Pfhh...

      A vrai dire, plus je lis les commentaires et plus je ne cesse de constater que l'ensemble patauge dans les vieux schémas récessifs, éculés, obsolètes, sérieux ou lourdingues, c'est à dire empreints d'un dénuement d'originalité récessif.

      Ne jamais oublier que « l'expérience » n'est qu'une chose souvent trompeuse et toujours dangereusement réductrice.

      Car la Vie qui nous a tous crée a plus d'un tour dans son sac et se déploie sur les ailes de l'originalité. Jamais, jamais, jamais elle ne rejoue deux fois la même partition.

      La Vie s'expurgera de toutes les vieilleries mortifères aussi vrai que le jour suit la nuit.

      Ne survivront que les élus.
      Leur nom figure déjà dans le petit Livre Blanc.

      Et les élites kabbalistes sont au courant de l'immémorial secret. C'est pourquoi elles entraînent sans faute le chaos en misant le tout pour le tout sur le néant.

      Mais tout est déjà réglé depuis bien longtemps. La Vie est en charge d'Elle même. Avec une perfection absolue. Seuls les sots et les vaniteux croient pouvoir la juger en mal. Ils croient cela. Car paradoxalement et bien qu'ils veuillent s'en défendre les athées ont toujours été des crétins de croyants fanatiques tout comme les religieux ont toujours été des impies hypocrites tout aussi décérébrés.

      Qu'importe. Nul ne pourra échapper à la Loi qui régie l'univers infini tout entier, la Loi d'action - réaction, intemporelle, neutre, indicible, holistique et omnipotente.
      Ni caché dans une caverne garnie de matériel de guerre, ni vautré dans un abris anti-atomique luxueux fût-il pourvu pour mille ans de vivres. Encore moins expatrié en Crête ou encabané en Norvège. Car les disciples de Mamon vont crever jusqu'au dernier, et leur pognon avec eux, définitivement.

      Vous connaissez l'adage berbère ? :
      " Dans la nuit noire, sur la pierre noire, la fourmi noire, Dieu la voit."

      Ceux qui savent tout cela dans le tréfonds de leur cœur ne trembleront pas, ils n'en ont rien à faire du sort inéluctable de leur petit ego de passage ; ils n'abandonneront pas les leurs, ne rendront jamais leurs armes aussi vrai qu'ils ne quitteront jamais la seule forteresse totalement sûre en ce monde en devenir : la foi ultime.

      Supprimer
  3. Très bon comme d'habitude. Les munitions représentent aussi un volume et une masse et leur conditionnement est un problème: 1000 balles en .308 dans la même boîte, faut acheter les bras qui vont avec. la dotation (semi-annuelle désormais) en 9 para pèse 13 kg et tient dans 2/3 de boîte à chaussures. 200 slugs en 12 tiennent dans 1.5 ramette de papier A4 et 1000 .308 dans deux boîtes larges à munitions standard OTAN.
    Attention donc à ne pas ranger tout ça en haut de la penderie...
    En effet, compter sur ses armes en cas de merde est un peu court, par contre, ceux qui courront après de quoi se défendre seront légion, surtout lorsqu'il sera trop tard. Attention donc, car ce qui devient rare devient cher...Et envié.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour CC,intéressant ces précisions ,si méchants il y a en face en prenant comme base ennemie en face un ak47 ,l'heureux possesseur de cette machine devra pour vous opposer une minute de feu (600cps minutes a 16.6gr le coup) porter en plus de l'engin de 4kg un poids de mun de 9.7kg plus 20 chargeurs soit 6.6kg de mieux avec un classe IV de protection ça s'alourdit encore un peu,je le vois mal monter en courant une pente de 35% vers les francs archers aux créneaux!!! donc les combats si il y a combats seront brefs , si il n'y a pas l'intendance derrière,le premier choc sera décisif

      Supprimer
    2. Encore un excellent article Pierre! N ayant pas la place, le temps et les moyens de m équiper du matériel pour le rechargement, en attendant je stocke, et si la législation pour les mun est de 1000 par armes, on peut quand même en commencer 2000 par an, mais pas en stocker plus de 1000 bien sûr😅 perso j hésites encore pour le fusils d assault, possédant déjà un pm ( en 9mm soit avec mon pistolet 2000 mun de stockage) et une arme à verrou en 308 win, a part me faire plaisir je ne vois pas l intérêt! Par contre Pierre je crois que la législation a changer sur le fait de pouvoir rentrer 2000 mun par an et par arme, on a toujours le droit que 1000 de stock, donc il faut avoir tiré les autres ( ou dire que😊) a ces risque et péril ( ca rentre dans la détention de munition non autorisé et je crois que ca peut coûter cher, sans parler du retrait de license et donc de détention)

      Supprimer
    3. Oula, je ne réduirais pas à de simples calculs une telle rencontre, je verrais plutôt n gugusses armés de façon diverses ayant utilisé d'abord la ruse puis l'intimidation. Ensuite c'est le harcèlement jour et nuit jusqu'à reddition, enfin mise à mort.
      les calculs, c'est bien quand on est au chaud. Sur le terrain c'est un peu différent. J'ignore si vous avez déjà combattu ces véroles mais perso, j'ai récupéré leurs tactiques et m'en porte bien jusqu'ici.
      cc

      Supprimer
    4. bonjour CC ce calcul simplement pour montrer que nous ne subirons pas de déferlement type viet sur Eliane,bien sûr votre vue de cette éventuelle situation est juste,un point cependant , pour assièger il faut avoir un minimum de bases arrière,l'assiègeant doit être capable de tenir ce siège et si vous êtes en ville c'est jouable pour lui,à la campagne ce sera une autre paire de manches,les armes ne sont pas tout ,il faut aussi manger,combien d'armées ont du lever des sièges par maladie , manque de nourriture ou de cantonnements viables

      Supprimer
  4. J'ai rationalisé en tournant autour de 2 calibres principaux :
    - Trois armes longues en 308 ( 1xTLD, 1 Ruger Scout pour sa maniabilité et un L1A1) + chargeurs.
    - Trois armes courtes semi-auto en 9mm utilisant toutes les trois les mêmes chargeurs de 10 à 29 coups allant donc de l'une à l'autre....
    - 1 Baïkal mono-coup basique full choc pour manger ou autre
    - 1x 17HMR dont ma compagne se sert admirablement bien au stand et qui servirait pour le petit gibier.
    Je peux avoir en permanence un fond de stock de cartouches de 3000 en 308 et autant en 9mm. (en théorie car la pratique financière est autre chose !)
    Je prévois, en cas de chaos, d'utiliser éventuellement mon stock de 12 comme monnaie d'échange, comme d'autres articles indispensables et peu coûteux aujourd'hui (briquets tempête, à gaz, petites bougies, etc...)
    Je suis tireur sportif depuis plusieurs décennies, j'ai toujours détenu mes armes légalement, et utilisé d'autres lors de mes 8 années en forêt guyanaise.
    Mon soucis premier : le poids armes/munitions qui viendrait s'ajouter à celui du minimum pour le dodo et le manger ! Des choix s'imposeront selon les évènements (que j'espère encore "éventuels")

    RépondreSupprimer
  5. Salut. Pour le calibre 12, quelques slugs seraient sympa à stocker aussi.
    Donc, en gros, il faut trouver un pote qui a son permis de chasse mais qui ne pratique plus ou très peu pour lui faire acheter les cartouches, et enterrer le stock en trop dans des bidons étanches pas loin de la cabane de chasse ? Ho merde, fallait pas le dire ? :D

    RépondreSupprimer
  6. bonjour à tous, excellent article au demeurant qui permet de voir le volume que toutes ces munitions prennent ainsi que la qualité du stockage. il apparait que les calibres européens (308 winchester, 9 parabellum, 22 LR, 12) font d'une certaine maniere , un bon choix pour des facilités d'approvisionnement.
    le fait d'avoir un bon stock fournira éventuellement une bonne monnaie d'échange à l'instar du métal précieux, recherché par l'état et les CPF en cas de chaos plus ou moins controlé (chauffage d'orteils et plus si affinité.
    le rechargement est evidemment une bonne solution mais nécessite argent,local, savoir faire, concentration, temps. il faudra bien que je m'y mette mais pour le moment c'est tres difficile.
    dans la mesure ou on ne dispose de rien d'autre, les calibres de chasse courant en france font l'affaire mais leur tarif est decidement rédhibitoire (270 winchester, 7x64, 280 remington, 222 remington). ces munitions se feront vite rares sans rechargement en cas de chaos.
    quands au comportement des forces de l'ordre, les infos remontent surtout à 1940; le radical socialiste daladier avait instauré le recensement forcé , ainsi qu'une legislation draconienne depuis 1935 . l'occuppant n'a plus eu qu'à se servir au moyen des registres saisis. heureusement , tous n'obeirent pas.
    si ça tourne au vinaigre, les FDO se protegeront elle meme, soit leur casernement, soit des batiments administratifs tres précieux, soit plus prosaiquement leur domicile. rafler les armes prendra un temps considerable et des effectifs pour les trouver (ou? quands? comment? meme si c'est en apparence plus facile que pour nos CPF qui stockent le materiel en fraude de Libye, Bosnie, syrie , etc etc dans des endroits divers (suivez mon regard sur les points de rassemblement de nos CPF).
    à la limite, prendre tout ce qui vient, c'est toujours mieux que rien du tout et ça permet d'acquérir sur le terrain du matériel plus sérieux en fonction des circonstances.
    meme enragé, le CPF n'a pas démontré encore des qualités invasives déterminantes une fois la ville quittée. à condition que le village visé sache se defendre et ça n'est pas gagné pour le moment.
    pour le reste comme me le signalait mon grand pere qui etait plutot impliqué "soyez discrets, des oreilles ennemies nous écoutent" .
    bonne preparation à tous HERMAN STOSS.

    RépondreSupprimer
  7. Et les autres, ceux qui ne peuvent pas s’équiper de cette manière ?
    Ils se font tirer comme des lapins ou ils utilisent d’autres solutions non évoqués, ou railler ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont tout intérêt à trouver une autre stratégie viable, de préférence avant d'en avoir besoin. Par exemple disparaitre de la surface de la terre le temps que ça se tasse. Mais ça aussi demande des moyens...
      Ou entrer au service d'un groupe équipé et organisé, si ils ont des compétences à proposer.
      Autrement, ils risquent en effet de se faire tirer comme des lapins, voire de finir en civet si la situation est vraiment très grave.

      Supprimer
  8. Quelques remarques.

    Comme pour le reste, c’est le type de survie que l’on veut adopter qui décidera de dont ce nous avons besoin et en quelle quantité.
    Donc les quantités données par Pierre sont des limites basses si l’on envisage autre chose que simplement « survivre » dans un monde chaotique face à de simples pillards comme par exemple appartenir à une Cie de francs archers en première ligne durant le siège de Lugdunum.

    D’expérience vécus, un chargeur peut partir très vite lorsque cela tir dans tous les coins. Cela rassure à défaut d’être efficace. La discipline de feu, compliqué... Ceux qui voudront donc rejouer Eliane 2 devront effectivement avoir de gros stocks, des camions pour les ravitailler et des fournisseurs extérieurs.
    CC, Eliane 2 ou harcèlement dans la durée, on est d’accord, c’est effectivement au final une histoire de stock.
    On en revient au choix du scénario : guerre civile limitée à la France, effondrement planétaire, entre les deux ?

    Les stocks initiaux seront donc primordiaux et dans la durée, les possesseurs de « calibres exotiques » du genre 408 Cheytac ou S-Rubin K 31 en 7.5x55 seront bien ennuyés. Il est primordial de rester sur des calibres répandus.
    En cas de guerre civile, la France ne produisant plus de munitions de petit calibre à vocation militaire, nous dépendrons complètement de ce qui arrivera de l’étranger par voies légales ou non. Pour les calibres de chasse genre 308 et même le 22 Lr, ce n’est pas mieux. Reste quelques fabriquants pour le calibre 12 mais les usines sont elles en France ?
    Ainsi, si durant longtemps il fallait penser 5.56, standard occidental, pourquoi maintenant ne pas penser en 7.62x39 standard CPF qui devient plus que courant désormais dans nos contrées ? Un SKS (cat B4) à 400 E, cela fait le boulot et qui sait si nous ne pourrons pas récupérer des munitions d’une manière ou d’une autre si vous êtes un franc archer.

    Pour les chargeurs, en avoir deux de plus en réserve me semble une bonne idée pour :
    - avoir du rab en cas de perte ou détérioration,
    - faire tourner régulièrement les chargeurs pour éviter que les ressorts ne fatiguent, cause certaine d’incidents de tir.
    Lorsque l’on parle armement, ne pas oublier :
    - d’avoir du matériel de nettoyage (chiffons calibrés, cordons de nettoyage, huile d’arme) car une arme doit être entretenue, même et surtout sur le terrain,
    - d’avoir un peu d’outillage adapté pour effectuer des petits gestes techniques comme resserrer une lunette, extraire un étui coincé dans la chambre, remettre une goupille en place, etc…

    Maurice P, pour les autres, arc, lance, fronde. Tout ce qui peut vous aidez à survivre et/ou à récupérer sur le terrain du matériel plus sérieux.

    RépondreSupprimer
  9. Serait-il possible de consacrer une rubrique aux armes de "pauvres" (hors cal. 12 façon Sarajevo dans tuyau d'acier) sans poudre ... parmi ceux d'entres vous qui sont des guerriers professionnels, donnez des exemples personnels ou historiques de gens qui se sont défendu avec succès alors qu'ils n'avaient plus de munitions ...
    Comme le suggère Mr Von Pikk. lances, frondes etc... pistolet à eau avec acide ? Par exemple en situation du siège d'une ferme fortifiée!
    Merci d'avance ... Ano de Nîmes

    RépondreSupprimer
  10. bonsoir Ano de nîmes ,intéressante suggestion ,si Pierre le veut ce sera à vos plumes ou plutôt claviers!cela ça c'est en général mal terminé,,( quand l'adversaire, lui était armé avec autres choses que des presses purée !)

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Ano,
    y a-t-il du monde dans ta ferme fortifiée? Car pour compenser la rusticité de l'armement vous aurez certainement besoin d'huile de coude.
    Puisqu'il s'agit d'une position fixe, piégez tous les accès. L'armée de l'empire romain est une référence dans ce domaine.
    Ensuite, contre des armes à tir tendu, les fortifications du type Vauban sont une excellente source d'inspiration.
    Regardez de près les techniques du moyen-âge, chaque détail était étudié.
    Pour de l'armement fixe, il me semble que l'arbalète et ses variantes de différentes tailles ont leur place, de même que le canon à vapeur de l'armée romaine, de plus grande portée que les catapultes mais à cadence plus faible.
    Lances, frondes, à mon avis, sont plus utiles pour du combat mobile, par exemple des coups de main contre le camp ennemi ou des embuscades. Et, bien sûr, armes de contact, couteau, sabre, épée, masse d'arme, etc...
    Je rappelle que la puissance de tir de l'armée romaine n'a plus été égalée jusqu'à la période napoléonienne et pourtant ils ne connaissaient pas la poudre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le canon à vapeur de l'armée romaine?Je savais même pas que ce truc ait pu exister.
      Sinon tu as les panzerfaust et autre roquettes artisanales,les flammenwerfer,bombinettes avec ou sans clous,arbalètes à répétition,pièges à cons divers et variés.
      Je pense que sur la base de drones on peut même envisager des bombardements.
      Pour terminer,il y a les armes chimiques et bactériologiques déjà utilisées au moyen âge (charognes diverses)pour empoisonner un point d'eau,ou comme projectile,ou pour empoisonner les projectiles.
      Il faut noter que dans le cadre de rechargements de cal 12,on peut utiliser de la poudre noire,et également n'importe quoi comme projectile ,bouts de verres,verres pilés macérés dans du jus de carcasses(porc ou autres),ne pas se blesser en remplissant.
      Il ne faut pas non plus oublier les animaux vipères par exemple qui en plus d'être dangereuse correspondent à de réelles phobies comme les araignée et autres insectes grouillants.
      On peut ainsi voir des colosses péter les plombs et agir de manière complètement désorganisée(juste pour une petite araignée de rien du tout).
      Il me semble néanmoins plus simple d'avoir,une bonne arme de type cal 12 et tld comme précisé dans le post.
      L'arme de poing me semble également indispensable,juste pour gâcher la surprise....
      Je relisais un post sur les matraques télescopiques qui disais depuis que j'ai celle en alu elle ne ma quitte plus.Je crois que c'est le principe.
      Que celui qui n'a pas d'arme vende son manteau pour en acheter une ,sinon qu'il assume il aura été prévenu.
      Cld h17

      Supprimer
  12. Bonjour Ano.
    Dur mission mais qui n'est pas irréalisable.

    Il va vous falloir recourir à toutes les techniques utilisées au moyen-âge avec un paramètre important à prendre en compte la protection balistique face à des armes à feu.
    La configuration de votre ferme et de ses environs sera primordiale pour décider du type de défense.
    Mettez-vous à la place de l’ennemi pour savoir par ou ils peuvent passer pour vous attaquer. Cela vous donnera des idées sur les distances d’engagement. Cela vous permettra aussi de voir les points forts et les faiblesses de votre ferme. Faiblesses qu’il faudra combler.

    Peut-être serait-il souhaitable que vous les engagiez par embuscades avant qu’ils n’arrivent à vue de votre ferme si cela vous est possible, assez nombreux, etc.

    Au moyen-âge, les abords des places fortifiées étaient vides pour avoir des vues dégagées et pouvoir tirer loin avec arcs et arbalètes. Cela mettra vos murs à découvert mais vous permettra aussi de tirer loin alors que l’ennemi devra s’avancer à découvert pour passer vos murs.
    Dans ce cas, vos postes de tir devront être renforcés pour vous permettre de tenir malgré les tirs tendus. Pierre avait dans un article parlé de l’intérêt du sable pour arrêter les tirs tendus si l’on construisait un poste de combat. Le « TTA150 T11 Organisation du terrain dissimulation » de l’armée française (téléchargeable en pdf) vous donnera des indications sur les matériaux à utiliser pour ce protéger des tirs.

    Vous pouvez aussi envisager de combattre avec une végétation dense autour de votre ferme qui obligera l’ennemi à venir très près en suivant des cheminements piégés que vous aurez créé en annulant l’allonge de ses fusils.

    Dans tous les cas, piégez le terrain (fosses type vietcong). La aussi je vous renvois aux divers lettres d’information éditées par Pierre sur le sujet ou sur la défense de périmètre.

    Enfin, pensez à la sortie discrète qui vous permettra de vous échapper ou de mener une contre attaque. On appelait cela une poterne.

    Pour le matériel : arc pour la cadence de tir. Arbalètes pour la précision et la puissance. Lance, sabre pour le combat rapproché.

    Et une grosse paire de C… Mais comme vous n’aurez rien à perdre, vous avez toutes vos chances.

    RépondreSupprimer
  13. Merci Janus, François et Von Pikkendoff, sans oublier "Boutros" (Pierre) que des bons conseils, je pense cependant que creuser le sujet serai utile à beaucoup ...
    Un exemple, j'ai une rivière pleine de bon sable à une cinquantaine de mètres mais ou trouver des sacs? j'ai essayé les sacs poubelles, ils éclatent.( les barriques aussi ...)
    et je suis presque sur que l'un d'entre les habitués de ce "Club" connait une ou plusieurs solutions.
    Amicalement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut des sacs qui ne cuisent pas sous l'action du soleil.
      Le polyéthylène tissé des sacs agricoles ne tient que trois ou quatre ans, il se se déchire sous la traction des doigts.
      Reste les pneus usagés.

      Supprimer
    2. Pour fortifier votre ferme installez des postes de combat bien visibles où les cons d'en face concentreront leurs feux . Donc solide le poste mais donc l'apparence sera fragile.
      De plus il faudra intégrer une ""erreur de conception"" qui permettra aux ennemis d'approcher à portée de tir en restant à couvert MAIS une fois en place ils seront sous le feux de postes de tirs parfaitements camouflés et dans des ""couverts"" qui auront été préalablement piégés.

      21000dijon

      Supprimer
    3. Perso,j'utilise une chariot à roulette de garagiste pour me déplacer dans les combles,au moyen d'un câble.
      C'est très rapide et je suis au ras du sol.(à l'origine je me servais de ce moyen pour transporter divers matériaux et je me suis dit...)sinon il est impossible seul de couvrir une grande surface et l'adversaire a toujours l'avantage de la surprise.
      Il faut couper les routes d'accès et rendre le chemin très dangereux(pièges à mâchoires etc...)
      h17

      Supprimer
  14. Sinon il y a la solution de se rapprocher d autres survivalistes qui pourront assurer le soutien balistique en échange d un lieu de repli sur...

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Ano.
    Pierre parlait de fabriquer des caisses en bois à remplir de sable (le lien de l’article : https://survivreauchaos.blogspot.fr/2016/03/le-sable-pour-la-protection-ballistique.html).

    Vous pouvez aussi acheter sur le net des « sac de sable en polypropylène tissé vert uv et imputrescible ».
    C’est le plus souple d’emploi. Ne pas les prendre trop grand car ils seront alors lourds à manipuler.

    Le lien pour le TTA d’organisation du terrain : https://2000p82p1.files.wordpress.com/2011/08/tta150_11_2008.pdf
    Téléchargez les autres aussi, ils vous apprendront les bases théoriques dans plusieurs domaines (secourisme, etc.). En particulier celui-ci sur le combat des petits échelons, cad le groupe ou l’équipe survivaliste. Cela ne vous transformera pas en Rambo mais vous permettra de ne pas oublier une composante de base : http://ekladata.com/SBWHziZjprnoTchHabuHMrdnTD0.pdf

    En tout état de cause, prenez le temps de réfléchir, étudier, vous mettre à la place de l’eni, faire des éssais, etc. avant de vous lancer dans les travaux d’Hercule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien des "sacs" ... et celui des bases théoriques,
      qui est clair et sera utile à tout mes voisins ... et commensaux .
      Ano de Nîmes

      Supprimer
  16. salut à tous, je vous aime bien
    mais je vais faire un peu de provoc...

    A priori, le topic ne me concerne pas, car j ai résolu le problème à ma manière:
    -je vis en Crète depuis 1 an
    -la mosquée la plus proche est ...en Turquie
    -Aucun immigré ou réfugié ( à l inverse des iles des Sporades...qui sont des points de passage entre la Turquie et la Grèce continentale )
    -Aucune bande organisée de voyous, dealers ou autres guignols
    -Défense réduite à ...un nunchaku en bois d entrainement et un Katana, avec une pratique du Karaté de quelques dizaines d années
    ( Toutes les agressions que j ai vécues dans ma vie ont été faites de nuit et par surprise. Je n ai jamais vu venir les agresseurs à 500m...J ai relaté une agression sur le blog: J avais une arme de poing dans mon coffre, les munitions et chargeurs dans un autre coffre...et pas le temps de chercher les clés..Il a fallu faire avec les moyens du bord )

    Pour ceux qui ont choisi de rester et se défendre sur place:
    A situation exceptionnelle , il faut trouver des solutions exceptionnelles et non conventionnelles.
    La loi martiale sera décrétée immédiatement, avec les réquisitions , notamment d armes et munitions déclarées.
    Vous aurez besoin d une Kalashnikoff et d une arme de poing.
    A mon avis, le survivaliste réaliste, achète ces armes avec leur munitions sur le marché noir ( A Marseille ou ailleurs, ça doit bien etre possible ) et les enterre à moins de 10 km de chez lui dans une foret domaniale par exemple.
    Il n est juridiquement detenteur de rien du tout et il n y aura recours qu en cas de Chaos avéré ou il n y aura plus de lois...

    De la meme manière,( cela peut arriver à tout le monde ), se retrouver SDF, sans ressources , ni RSI, RSA...blabla
    Pourquoi ne pas acheter un billet de train pour Oslo, un pistolet à granaille , un couteau suisse...et braquer une banque Norvégienne, en attendant tranquillement l arrivée de la police ???
    Et choisir l avocat le plus nul en droit pénal de tout le royaume de Norvège ?
    Avec un peu de chance, on prends au moins 10 ans de prison...en prison Norvégienne:
    cellule individuelle
    3 repas par jour
    internet et tv
    piscine couverte
    salle de sports
    ballade en foret
    linge et accessoires de toilettes fournis
    visite des associations humanitaires et des droits de l homme, de la réinsertion.. et avec un peu de chance, une gentille Norvégienne compatissante...

    Le survivaliste qui se prepare à une situation de chaos ne doit pas se preparer dans la normalité ou le conventionnel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu et approuvé.
      Pour les armes, je vois les choses de la même façon.
      Quant à la Norvège, c'est à étudier.
      Merci pour l'humour.

      Supprimer
    2. N'oubliez pas les stages de poney.
      cc

      Supprimer
    3. Désolé,mais j'ai peur de ne pas saisir le rapport entre la norvégienne compatissante et le stage de poney.Elles sont si imposante que ça?

      Supprimer
    4. et avec de la vaseline salafiste version Norvégienne aussi ? puis ensuite un trucidage maquillé en suicide ??
      Arretez...
      Lorsque ça va péter, car c'est inéluctable, la situation sera proche de celle de la Bosnie,
      à savoir très très dure, et avec en face des fous furieux enragés, et persuadés que combattre en intégriste et mourir en martyr les amènera au paradis salafiste, donc ils seront déterminés et n'auront aucune limite dans l'horreur pour nous faire la peau à nous les (gentils) "Kouffars infidèles",
      et parralèllement d'autres plus "café-frappé" voudront se faire des blanches et trucider des blancs
      (histoire de venger l'esclavage de leurs ancetres dont nous ne sommes pas responsables),
      et eux aussi, ils sont déjà dans les starting-blocks...

      Supprimer
  17. Et dans une chouette prison Norvégienne, on ne risque , à priori, pas d etre cambriolé ....!!!!!!

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir a tous....

    Les armes à feu ont un fort pouvoir de défense et d'attaque certes mais il y a une arme d'autant plus dangereuse et difficile à maîtriser " LE FEU "

    Je l'avais cité il y a fort longtemps ici même sur un autre sujet.
    (On m’avait pris pour un cinglé)

    Soyez certain que dans les citées comme dans les campagnes vous rencontrerez forcément ce genre d’attaque et vous seraient pour la plus part ( Impuissant ).. Et je ne vous vois pas l’éteindre avec votre stock d’eau bien précieux. Voyez comment on sort un gibier de son terrier ( on l’enfume ) vous ferais face aux voitures bélier embrasser, cocktail Molotov, flèches enflammée et j’en passe….
    Alors ouais je suis dur dans mes propos mais j’essaye d’être réaliste.
    Dans les guerres antiques, les indiens n’avaient que des flèches face aux cowboys. Les vikings attaquer les villages et les bateaux avec des flèches de feu. Ce n’est pas pour rien que les combattants avaient des boucliers. Les spartiates ne craignaient rien mais il savait que seul les flèches auraient raison face à leurs détermination…

    En gros, LE FEU à toujours exister dans les conflits et quel qu’il soit…

    Cordialement TEZ@K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tez,le feu en effet , vous aviez évoqué cette éventualité qui n'était pas trop adaptée au sujet de l'époque , mais vous avez raison le feu est une arme depuis toujours.Le feu Grègeois (mélange de poix ,de bitumes et de......) a longtemps terrorisé les marins de l'antiquité et les défenseurs des cités.Les sacs de sable sont assez efficaces pour lutter contre ,mais c'est une arme a double tranchant :quel intéret de cramer une bad par exemple ? toutes les réserves détruites ,ça n'a aucun interet ,quant aux flèches enflammées ... essayez (pas dans le lubéron en ce moment) c'est pas évident du tout qu'elles portent le feu sur la cible s'en s'éteindre en route!! Le feu c'est du définitif et ça risque aussi de vous revenir pleine face avec des sautes de vent !!!Par contre le cocktail molotov de Marie Curie inventé à la libération de Paris (pas celui des Suèdois) dont la composition est de 2/3 et 1/3 avec étiquette collée c'est très efficace sur les véhicules en combat urbain;(il faut une surface dure pour que la bouteille casse) d'une portée certes limitée , mais dont l'effet distrayant sur l'attaqué a tendance a lui faire oublier qu'il a en plus un adversaire pas loin.Bref le feu pour couvrir une fuite à bon vent est peut être le moyen de s'en tirer si il prend très vite un volume important,limité sur une place donnée il peut aussi interdire un passage ou stoper une attaque,a manier avec précaution son abus peut nuire à la santé.

      Supprimer
    2. feu suite j'ai fait une erreur c'est pas les Suèdois mais les Finlandais!! et c'est pas Marie Mais Irène Jolliot Curie ou avais-je la tête!! ça doit être l'age!!

      Supprimer
  19. ... et n'oubliez pas que chaque jour on vous y sert des omelettes !
    Ano de Nîmes

    RépondreSupprimer
  20. Le feu est une arme intéressante qu’il faut manœuvrer avec précaution.
    Surtout lorsque l’on habite à Nimes !
    Ce n’est pas pour rien qu’il a été abandonné avec le temps et les progrès en armement. Trop difficile à maitriser une fois déclenché.
    Mais ce n’est pas une raison pour ne pas étudier son utilisation éventuelle et au moins en envisager les conséquences sur son leu de vie et la manière préventive de s’en prémunir.
    Et rien de mieux pour faire cuire une bonne omelette !

    Le survivaliste qui se prépare à une situation de chaos doit être inventif et sortir de la normalité. Et comme certains nous trouve déjà anormaux, ne boudons pas notre plaisir.

    RépondreSupprimer
  21. Abandonné, le feu?
    Napalm, phosphore blanc...

    RépondreSupprimer
  22. Le feu est intéressant dans une situation précise :
    Allumé par le dernier survivant du site pour détruire tout ce qui pourrait servir à l'ennemi . Il aura laissé des plumes dans l'attaque, perdu des hommes et des ressources et tout cela pour rien.

    Le feu est aussi utile pour camoufler la fuite en milieu souterrain type tunnels Viets de CuChee.
    Depuis la nuit des temps nos anciens ont creusé des caches et des souterrains refuges pour survivre aux invasions et aux pillages. Si vous n'habitez pas sûr une nappe phréatique vous pouvez commencer à creuser votre terrier à partir de votre cave . Seul le temps et la patience vous sont indispensable, voyez l'exemple des camps de prisonniers pendant la ww2 !!!
    Le plus dur est de camoufler l'entrée de votre refuge et surtout de prévoir une destruction efficace limité à l'accès principal sans nuire au refuge et à ses entrées secondaires type poterne.

    21000dijon

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour a tous ...

    Alors oui, on peut ironisé sur le sujet c'est pas le problème au cas ou la pluie ferais son apparition pendant des mois voir des années ce qui retirerais tout risque d'embrasement mais bon, a force d'embellir toutes les situations on fini par se mentir a soit-même et moi je ne fait pas partie de ces gens la...

    Quand on sonde une situation,
    on envisage toujours le pire pour tout au mieux en récupérer le meilleurs...

    Bien a vous , TEZ@K

    RépondreSupprimer
  24. François.
    Je me suis mal exprimé.
    Je parlais d’une utilisation aux temps jadis souvent mal contrôlée que les progrès de la chimie moderne ont permis de mieux maitriser.

    RépondreSupprimer
  25. Le réchauffement climatique étant aussi une bonne source d'incendies non maitrisés, deux articles intéressants :
    1)Lorsque Y Cochet nous donne un calendrier de l’effondrement :
    http://www.liberation.fr/debats/2017/08/23/de-la-fin-d-un-monde-a-la-renaissance-en-2050_1591503

    2)La problématique du réchauffement pour les insulaires. Le cas Corse :
    http://www.corsematin.com/article/derniere-minute/%C2%AB-le-changement-climatique-il-a-deja-commence-%C2%BB

    3)Enfin, la date par pays du jour ou nous vivons à crédit sur les ressources de la terre. C’est beaucoup plus parlant que la date globale :
    http://www.overshootday.org/about-earth-overshoot-day/country-overshoot-days/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand un gauchiste analyse la situation correctement, ça devient inquiétant. Il finira même peut-être par aboutir à des conclusions logiques, qui sait...

      Supprimer
    2. C'est pas un gauchiste ,c'est un vrai survivaliste,souple comme une anguille,discret (on l'a pas entendu au gouvernement) choisissant les bons coup((ministre),prèt a tout pour nourrir sa famille,ayant de bonnes connaissances des vents dominants(girouette)courageux mais pas téméraire (se barre quand ça sent mauvais) et qualité essentielle opportuniste!!!

      Supprimer
  26. bonjour Von Pikkendorf, ,vaste sujet que vous abordez là ,et à la mode et politiquement correct :le réchauffement climatique ,pour les survivalistes cela fait partie des aléas de la planète ,il faudra s'adapter comme d'habitude.pour ce que je vois de mon petit coin de Corse les barrages sont pleins (ce que dit l'article) je me demande d'ou vient toute cette flotte ?,il fait ni plus ni moins chaud qu'au cours des 20 dernières années et depuis 15 ans nous n'avions pas connu d'incendie important, ceux de cette année étant considérés comme moyens.La manie des médias a tout monter en épingle fait que les chochottes en costard qui découvrent que l'eau ça mouille pousse des cris d'orfraies.Les girelles paon ,poissons magnifiques de couleur avaient disparu depuis 15 ans ,la température de l'eau revenant a son niveau antérieur a vu leur réapparition ainsi que les bécunes (nom local du barracuda) et les mérous,quant aux 27° du lac de Nino cela relève du fantasme et non de la mesure , à moins d'avoir pri cette température au zénith et dans les 5 premiers centimètres de la surface!!! là on rigole vraiment.N'oubliez pas il faut que ce pauvre co2 (nécessaire à notre survie) soit présent pour faire du fric une fois de plus,ce qui ne veut pas dire qu'il ya peut être un réchauffement qu'il faudra prouver quand les marchants se seront désaisis de cette poule aux oeufs d'or,réchauffement qui n'est que le cours "normal" de la planète dans sa course à travers le temps.J'aime beaucoup ces gens qui nous donnent des chiffres pour d'en 20ans et qui ne sont pas foutus de dire le temps avec certitude qu'il fera au fin fond de la Creuse dans 8 jours!!

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour;


    -Les chargeurs sont limités a 10 par arme

    Code de la sécurité intérieure : articles L311-1 à L311-4

    Dispositions générales sur les armes

    Code de la sécurité intérieure : articles R312-9 à R312-12

    Décision de l'administration

    Code de la sécurité intérieure : articles R312-4 à R312-8

    Dépôt et instruction des demandes

    Code de la sécurité intérieure : articles R312-9 à R312-12

    Décision

    Code de la sécurité intérieure : articles R312-13 à R312-19

    Validité de l'autorisation

    Code de la sécurité intérieure : articles R314-1 à R314-4

    Conservation

    Décret n°2014-1294 du 23 octobre 2014 relatif aux exceptions à l'application du principe "silence vaut acceptation"

    Si nous sommes limités en FRANCE a 12 armes de cat B, il n' existe aucune limitation en nombre d'arme que l'on peut detenir dans les Cat C et D et donc des mun qui vont avec...

    Le budget armement devrait etre LA priorité du survivaliste...le reste c'est du confort.

    Bonne preparation à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces informations de fonctionnaire.
      Sauf que la semaine prochaine, il peut y avoir une demi douzaine de décrets qui changeront tout. Si ce n est à nouveau l état d urgence ou la loi martiale.
      En tant que survivaliste dans une société qui part en sucette, mon dernier souci, ce sont ce genre d informations destinées à nous faire rentrer dans le rang.
      Personnellement, mon budget armement, c est un Nunchaku en bois et un Katana qui coupe bien , mais qui est un objet de décoration.
      Le survivalisme n est pas un jeu avec des règles du jeu.
      Pour ceux qui restent en France, il faudra faire face à des adversaires qui , depuis longtemps, ne respectent pas les règles du jeu.
      Il faudrait revenir les pieds sur terre et arreter la play station du survivalisme civiquement et politiquement correct.

      Supprimer
  28. bonjour a tous,la difficulté ce n'est pas les textes ,c'est leur interprétation (sauf si sils sont de droit strict) donc quel sera au tribunal le résultat des courses ? celui du politiquement correct grace au syndicat de la majistrature puisque "le juge interprète la loi "à ce sujet les armes comme les idées seront controlées dans le même sens et le mois d'aout pas avare en coup tordus nous en a pondu un de taille qui fait que l'avenir de ce blog risque fort malheureusement d'être compromis jugez plutôt; "Depuis la loi Pleven de 1972 poursuivant « l’incitation à la haine raciale », la législation n‘a cessé de s’étoffer et il ne se passe guère d’années sans que nos (((maîtres))) n’inventent de nouveaux prétextes de poursuites.

    Macron, le président « jupitérien » semble déterminer à en rajouter une couche dans ce domaine. Cela ne doit pas nous surprendre quant on voit qu’elles ont été ses (((soutiens))) durant la campagne…

    Le gouvernement a profité de la torpeur estivale pour prendre le 3 août un décret, publié le 5 au JO qui renforce encore l’arsenal répressif contre le racisme et les « phobies » en tout genre. En lisant ce décret, j’ai appris ainsi qu’il existait un délit de « handiphobie » (sic)…

    Désormais, les propos racistes et « phobiques » en tout genre tenus lors de « conversations non publiques » (j’adore la capacité des législateurs à inventer des euphémismes) seront passibles de poursuites… Jusqu’à présent, la justice relaxait en général les prévenus quand ceux-ci étaient poursuivis pour des propos racistes tenus à l’occasion de conversations privées, même si celles-ci avaient été prononcées à voix haute.

    Désormais, tolérance zéro. A l’issue d’un repas bien arrosé, vous sortez une mauvaise blague blague à caractère racial, vous risquez de vous retrouvez devant le tribunal de police. Le tarif : 1500 euros d’amende, 3000 en cas de récidive, sans oublier l’inévitable « stage de citoyenneté ».

    On peut être sûr qu’il se trouvera toujours des délateurs et autres sycophantes pour dénoncer leurs voisins, leurs collègues de travail, et pourquoi pas les membres de leur famille." autrement dit " suivant que vous serez puissants ou misérables les jugements de cour vous rendront blancs ou noirs" (proverbe Bantou ,à moins que ce soit quelqu'un d'autre ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jugements de cour vous rendront blancs ou noir:c'est raciste ça non?On va dénoncer ce Bantou,ça va lui faire les pieds.
      Je suis bleu quand je lis ça.certain vont en faire une jaunisse ou vont être vert de rage.On va se fâcher tout rouge.
      Si tu sort une mauvaise blague après un repas très arrosé,c'est que tu es noir (au sens argotique du terme).
      Tout ça c'est raciste?Pourtant c'est mauvais.
      Moi je m'en fous je ne suis pas raciste.Au contraire je voudrais que toutes les racailles qui agressent une victime d'une autre race,d'un autre sexe,d'une autre catégorie sociale,d'une autre opinion politique qu'eux voient leur peines aggravées :exemple de jeunes blancs qui harcèlent des jeunes femmes noires dans la rue,ou un président noir qui dit que les meurtriers de fermiers blancs ne seront pas poursuivis.
      En théorie grâce à ce texte on verra si l'on peut poursuivre certains propos tenus lors de prêches haineux ,qu'il soient laïcs ou religieux.
      Le "gros con blanc hétéro quinqua" va pouvoir devenir procédurier.
      Quant aux blagues sur les kwassa-kwassa on peut se demander si rétroactivement les comoriens ne seraient pas fondés....en plus le chef de l'état,et sobre et plus.
      C'est honteux;moi j'ai honte d'être français quand j'entends des blagues comme ça.
      Heureusement on n'est pas comme ça nous.
      cdt
      H17

      Supprimer
  29. Bonjour,

    Il n'ya aucune interpretation des textes possible.
    Les articles ci dessus mentionnés vous precisent bien ce que vous pouvez détenir ou pas. Point.

    Qu'il soit aisé ou pas de respecter ces textes, quelques soit notre avis et nos ressentiment sur le sujet, il est clair, SI vous voulez coller aux textes comme un bon petit citoyen(que les truands et autres CPF soient enfouraillés jusqu'a la moelle sans qu'aucune misere juridique leur soit imposé est un phénomène connu sur lequel je ne perdrais meme pas une seconde a débattre),qu'il existe deux moyen d'augmenter votre capacité de feu:

    -stocker des éléments de rechargement dans le ou les calibres qui vous interressent, sachant que les balles, les etuis et les amorces ne sont pas limité en quantité. Seule la poudre l'est.
    Vos deux kilo vous permettent en 38 et 9 para la confection d'environ 4000 mun, en 308 ce sera sensiblement 800...De quoi relever un peu le stock.

    -Augmenter votre stock d'arme cat C et D, cherchez en occase, on trouve parfois des fusils a vraiment pas cher dont l'investissement vaut le cout au regard du tarif de 1000 mun..on se fout comme de la vérole que votre tromblon puisse servir ou pas, au pire cela fera un reservoir de pieces détachées...

    Tout ceci pour respecter en citoyen responsable la loi française(je ne connais pas la legislation des autre pays), a moins, et c'est votre droit le plus stricte, de vous en battre la rondelle et de vous affranchir des textes.

    Je me répète, le seul budget sur lequel un survivaliste ne devrait JAMAIS faire d'impasse, c'est celui de l'armement.
    Vous ne defendrez jamais votre boite de conserve a coup de marche blanche, de bougie de fleur et de gentil dessins. Les "on a pas peur" sont des imbéciles qui n'ont encore rien compris et qui acceptent implicitement de laisser crever leur gosses et par la meme occasion les votres..

    Si l'arme ne comptait pas, aucun dictateur ne désarmerait son peuple et je me demande ce qu'il serait advenu de David sans sa fronde face a Goliath

    Bonne preparation à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les lois actuelles vous rendent vulnérables à n importe quelle attaque de voyou qualifié.
      Contre une attaque à la Kalashnikoff et au lance roquette, il sera inutile de dire: C est contraire à la législation !!!
      Une bonne paire de baskets et évacuation immédiate.

      Supprimer
  30. Très bon film sur l'évacuation d'une ville en guerre:
    https://www.youtube.com/watch?v=dt8DzipoYqM

    bon courage, faites attention aux snipers

    L.

    RépondreSupprimer
  31. Etre survivaliste, ce n est pas d apprendre à respecter des règles de jeu.
    En cas de chaos, il n y aura plus aucune règle.
    Les règles du jeu:
    Elles sont pourries depuis longtemps.
    Vos adversaires futurs sont déjà rodés à les surpasser.
    C est juste un confort de petit bourgeois qui veut se rassurer.
    Si je veux hacker le Pentagone ( dont je me fous comme de ma première chemise...) je vais hacker un hacker qui hack le Pentagon...en toute légalité.
    A Los Angeles, voler une portion de pizza, c est 1 an de prison ferme.
    Mais voler 100 millions de dollars à un réseau de criminels...c est sans suite , car personne ne va porter plainte !
    En cas de chaos, vous n aurez pas affaire à des marchands de pizza, mais à des criminels aguerris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, il y a des règles, qu'on le veuille ou non, et des services chargés de les faire respecter par la force si besoin est. Et lorsque ces règles auront disparu, il faudra en respecter d'autres, même la jungle a sa loi...

      Supprimer
  32. voui, voui
    bénies soient les règles...qui assurent la dominance des élites sur la masse qui a besoin de règles pour se rassurer.
    maintenant, passer d un pays avec des règles à un pays sans règles, il faudra faire le grand écart d un seul coup
    Et, je suis bien placé pour le savoir, le grand écart, ça demande quelques années d entrainement...

    RépondreSupprimer
  33. Le jour ou tu pourras traverser en dehors des passages cloutés et que tu oseras traverser la rue 10m à coté parce que tu auras une meilleure visibilité et moins de risque de te faire renverser...on pourra commencer à discuter.
    Maintenant , si la DDTE a mis un passage clouté à un endroit très dangereux...Meme si c est la loi, je traverse ailleurs...LOL

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour,

    Je suis surpris par la faible dotation proposée en 22 LR ! Etant donné le coût, le volume et la masse dérisoire que cela représente, je tablerai plus sur 10'000 cps réparti sur 2 ou 3 sites. Egalement une valeur intéressante pour le troc.
    DP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le texte"Bien entendu, ces chiffres représentent les minimums vitaux, et rien n'empêche, si vous en avez les moyens et que vos autres préparatifs sont terminés, d'acquérir des quantités plus importantes..."

      Supprimer
    2. Pierre indique un quota réservé à une utilisation accessoire (petit gibier) quand on a déjà le reste, et il n'exclut pas de doubler la mise.
      Il est évident que celui qui n'aura que ça devra tenir compte de la nécessité de multiplier les impacts pour être efficace.
      Le 22lr reste mortel, surtout en situation où il y aura peu de soins, mais, en coup par coup a peu de pouvoir d'arrêt pour stopper l'agresseur qui vous aura bien touché avant de se replier blessé.
      Par contre, il y a longtemps (je précise pour les oreilles ennemies "en temps prescrit") j'avais eu l'occasion de faire reculer des bûches sur un tas de bois avec un engin en 22 tirant par rafales. Je n'aurais pas voulu être en face.
      En effet, le tir par rafales a un effet particulier, comme les chevrotines, c'est que les ondes de choc des premiers projectiles n'ont pas le temps de s'atténuer avant l'arrivée des suivants. Et ça fait beaucoup plus d'effets que l'addition du nombre de coups séparés.
      Il y en a ici qui ont tout fait, tout vu, sont fort diplômes et m'expliqueront qu'en théorie ... patati, patata, ... moi je m'en tiens à ce que je vois et expérimente.
      Il y a un bon moment, j'avais proposé à Pierre de publier un article sur les modifications à apporter pour qu'une semi-auto se mette à tousser, pas tout le temps, quand c'est nécessaire, avec un sélecteur ou selon la course de détente.
      Malheureusement, il a dû écarter ma suggestion afin d'éviter les représailles administratives sur le site. Et je le comprends tout-à-fait, nous n'aurions probablement plus ce lieu d'échange depuis.
      Je n'aurais pas proposé d'expérimenter cela dans notre beau pays épris de libertés mais de réserver ça aux pays libres (vous les trouverez facilement sur les cartes, il n'y en a plus beaucoup).
      C'est un peu frustrant quand on pense à tous ces engins, parfois avec des chargeurs à grande capacité (AP-80, réplique de Kalash et AP-84, réplique de Galil à chargeurs de 29 coups) qu'on achetait librement en grande surface et que certains ont même oublié de dénoncer en 1995 (ce n'est pas une erreur, j'utilise le mot "dénoncer" au lieu de "déclarer" si je veux) Et quand on sait qu'avec un outillage ... mais enfin, n'en parlons plus.
      Et puis, quand on voit la simplicité du ... non, non, on a dit qu'on n'en parlait plus.
      Bonne chance à tous, soyez un peu malins.

      Supprimer
    3. E-mantilles, oui faible pouvoir d'arrêt mais je voyais plus la chose à "l'israélienne" face aux lanceurs de pierre. Ils utilisent le 22LR avec silencieux pour toucher furtivement les leaders. Dans notre hypothèse d'un déploiement d'une douzaine de barbare dans la rue, bien motivés a piller toutes les vitrines voir plus, un "sniping" tout en douceur depuis le 2ème étage, au fond d'une chambre, risque de faire disparaitre la horde assez rapidement. 2 ou 3 blessés dans un groupe, sans en comprendre l'origine, ça doit méchamment calmer les projets, non ?
      DP

      Supprimer
    4. Bein ... La .22 à pointe creuse on peut la "farcir" avec de quoi provoquer une bonne septicemie.
      Voir avec de quoi contaminer leur bande de pillards.

      Si le chaos est aussi apocalyptique que nous le prévoyons, il serait bon de prévoir une résistance isolé de un contre cent mille ...
      Foutu pour foutu autant prévoir le pire ...

      La pointe creuse est l'outil pour blesser et contaminer. La dissuasion du très faible au fort .

      Je crois que risquons de vivre le scénario "Simon du fleuve" la bd de Auclair publiée en 1976 .

      Supprimer
  35. Bonsoir,

    Il semble que certains points soient encore obscurs:

    -Les mun de cat C8 (22 rem, 22LR) ne sont soumise a AUCUN quota...
    -Les deux kilo de poudre max, c'est poudre en vrac, les munitions en sont exclues...

    Donc, vous pouvez detenir autant de C8 que vous voulez

    ET autant de mun C6 et C7 que vous voulez tant que vous pouvez mettre une arme dans le calibre pour 1000 mun.Les deux kilo de poudre viennent en sus.

    Pour les C6 et C7, c'est 1000 a l'instant T, vous pouvez tres bien en acheter 1000 par jour si vous en tirez 1000 par jour

    Pour les mun de CAT B, un decret vient de limiter l'acquisition a 2000 par an, pas de recomplement possible(1000 plus 1000)

    Les mitrailleuses semi auto type MG viennent de passer en CAT A, les proprietaires seront dessaisit et les armes détruites

    Pour les Cat B, c'est 12 armes(donc potentiellement 12000 mun)
    (La police et la gendarmerie ont cedé leurs manurhin F1, vous pouvez en acquerir pour 195 euro....ces armes sont des buldozer et elles n'ont pratiquement pas tirées)


    Les elements de munitions ne sont soumis a aucun quota (mais je l'avais déja précisé)

    Les systemes d'alimentation c'est 10 max PAR ARME

    Pour amusement il existe des kit pour recharger du 22LR

    Les réponses de fonctionnaire ont l'énorme avantage de coller a la réalité du terrain français et sont sufisement pertinentes en ces temps de NON Chaos

    Je ne suis pas encore capable de hacker un hacker qui hackera le Pentagone par contre j'essaie de respecter la loi, c'est ce qui me différencie des CPF que vous denoncez tous a tour de fil...

    Pour rejoindre E mantilles, je prefere etre evité par une 44 que touché par une 22...Cette mun, c'est le couteau suisse du" survivaliste", énorméments d'avantages, tres peu d'inconvénients

    Voila, il existe, dans le cadre de la loi française des moyens de se perfectionner dans le tir et d'apprivoiser l'arme(au sens large)
    il faut pour cela savoir raison garder et arreter les délires de guerilla urbaine. Aucun d'entre ceux que j'ai lu ne saura la mener...
    Pour les fans de la Metrogolwin Mayer, apprenez donc d'abord a charger, armer et viser sans vous coller une balle dans le pied ou flinguer votre copain de droite...apres vous pourrez peut etre prétendre a vouloir vous déplacer en tirant..la guerilla urbaine ca vient longtemps apres, bien longtemps...


    Encore une info en vrac, la poudre noire est considérée comme explosif, pas la poudre vive(ca c'est pour les assurances)

    Bonne préparation à tous




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Juste une petite précision. Le quota est effectivement de 2000 cartouches par armes catégorie B et par an avec le droit d'en posséder 1000 à mon domicile, pareil pour les catégories C. Attention toutefois, si je possède par exemple 2 PA en 9 para, je pourrais acheter 4000 cartouches en tout sur 12 mois mais n'en posséder toujours que 1000 et non 2 fois 1000. La nuance est de taille. Autre chose aussi, mais à vérifier, il me semble que les 22LR ne sont pas soumises au quotat ni d'achat (c'est sûr) ni de détention (à vérifier). Sinon, pour le reste, très pertinent comme toujours. Ma liste est la même que la vôtre (concrètement réalisée) sauf pour les 22LR. Quelques cartons de 5000 ne tiennent pas de place et sont encore abordables et constituent une excellente monnaie d'échange (cartouches à l'unité, il y a de quoi faire).
      Cordialement
      Xavier

      Supprimer
    2. pour les b, détention 1000 mun par armes, possibilité d achat de 2000 mun par an à la date de la détention hormis demande de dérogation.
      catégorie c ( dont le 22) nombre d achat illimité mais toujours 1000 mun par arme en stockage ( sinon considéré dépôt de munition il me semble).

      Supprimer
  36. Oui, je voulais simplement préciser que lorsqu'on a plusieurs armes d'un même calibre, on multiplie les quotas d'achat mais pas de détention. Il ne faut pas croire que si on a 4 armes d'un même calibre on peut stocker 4000 munitions de ce calibre.
    Xavier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Vous avez le droit de stocker 1000 munition par arme détenue
      Article 39 alinéa 2 du

      Décret n° 2013-700 du 30 juillet 2013 portant application de la loi n° 2012-304 du 6 mars 2012 relative à l'établissement d'un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif

      Je vous ais mis tous les articles un peu plus haut.

      Je vous répète donc:

      1-En cat B vous avez droit a douze armes, donc vous avez le droit de détenir 1000 mun PAR ARME. Si vous en possédez 12 en 9 para par exemple, vous avez le droit de detenir 12000 mun de 9 para...(c'est un exemple)
      Si vous possedez 12 armes dans douzes calibre différents(ca va etre dur) et bien vous avez droit a 12000 mun(12 fois un calibre different)
      Le dernier decret precise que vous ne pouvez plus qu'acheter 2000 mun (manufacturé) par an. Il n'y a plus la procedure de recomplémement de stock..c'est terminé. Avant vous pouviez faire une demande de recomplement de stock tous les mois si cela vous chantait a partir du moment ou a l'instant "t" votre stock etait de 1000maxi

      Mainatenant c'est 2000 max par an par détention..(donc 2 fois 1000)
      Pour ceux qui tirent enormement, le rechargement deviens un exercice obligatoire

      La detention d'arme de CAT C et D n'est pas limité en quantité...
      vous pourrez en déduire aisément ce que vous pouvez détenir ou pas...

      Tout ceci est réglementaire et permet de s'équiper et de pratiquer le tir sans trop de limite...

      J'espère avoir pu apporter un eclairage suplémentaire.

      Bonne préparation à tous


      Supprimer
  37. bonjour
    contrairement a ce qui est écrit par certains la Loi est claire surtout en ce qui concerne les quotas de munitions !

    1 - mun cat B : 1000 détenu PAR ARMES ! (2000 par armes en achat sur une année) 6 armes de 9mm = 6000 cartouches en détentions et 12000 par ans à l'achat...etc ..point bar.

    2 - La poudre autorisée est aussi en effet celle en VRAC.
    (imaginez 1000 cartouches de 5.56 chargé en moyenne a 1.46g (pour des ogives HPBT de 77 grains) de poudre vita N140 ce qui donne déjà 1.46 kg !! alors faut pas exagérer, calculez si vous avez 6 armes de catégorie B avec 1000 cartouche les 2 kilo sont largement dépassés sans memes avoir de VRAC. Faut pas interpréter n'importe comment. Le rester relève du fantasme donc 2 kilo en VRAC max. La poudre des cartouches n'est évidement pas comptabilisable (faudrait en plus qu'ils les désassemblent pour savoir quel poudre et combien de quantité ?...)

    3 - astuces
    la poudre suisse :
    - RS 12 couvre 5 calibres trés courants(9mm 45ACP 357 (et 38sp) 40 S&W
    - La RS 24 couvre 6 calibres
    9 mm Major .38 Super Auto 9mm luger .40 S&W à projectiles lourds
    .357 Magnum 44 Rem.
    Mag.https://www.reload-swiss.com/fr/reload_swiss/produkte/rs20_pistol_powder/rs12_pistol_powder/index.php

    - LA RS 40 (arme longue) pour le 223 (5.56) et 308 entre autres

    Enfin remarque s'agissant des composants ils dépendent de leur utilisation finale exemple :
    9mm si vous avez un fusil 9mm Flaubert l'ogive est en C pas en B idem pour les ogives .223 qui sont les mêmes que les .222.

    Enfin n'oublions pas non plus le conditionnement du stockage dans des boites étanche si possible surtout pour les calbre 12 et les slug en particulier.

    enfin les quotas de mun .22 ne sont pas limité ! donc perso en avoir 5000 c'est un minium surtout quand on sait leur poids et leur utilité en mode silencieux et leur cout.
    3000 en winchester max42 (42 grains)excellent pour la chasse petit/moyen gibier et élimination ultra silencieuse.
    2000 grande vitesse trés perforante jusqu’à 100 mètres.

    La loi prévoit de réduire la capacité des chargeur de .223 et 7.62x39 (AK) à 10 au delà ils seront en catégorie A (débattu avec le parlement européen comme d'hab!)

    Perso j'ai opté pour un MP5 (B2) qui augmente la portée a 100 mètre du 9 mm sans probleme.
    Pour ceux qui peuvent prévoir l’acquisition de ce type d'arme (B2) sorpio, MP5 (7) autres... ces armes sont trés efficace et maniable en milieu urbain a courte porté (maisons) et moyenne portée (rue) tout en restant léger et dans le meme calibre que la plupart des armes de poing.

    PS certains pourront suivre l'exemple de saint martin dont une grande partie de l'info est gardée sous silence (comme d'hab)
    attaque en bande organisées de maison avec les familles à l’intérieur ce n'est pas que des magasins vides qui sont pillé.
    ...il ne s’agit pas non plus de la nourriture alors imaginez quand ils auront vraiment faim. La nature humaine n'est pas si belle qu'on voudrait nous le faire croire alors soyons prêt au pire et tant mieux si on se trompe.


    Bien à tous


    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.