25 septembre 2017

Rubrique emploi : mercenaire en temps de chaos

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce que vous pourriez faire comme travail après le chaos ?

Il existe de nombreux scénarios, et la plupart partent du principe qu'il y aura un effondrement total des circuits de distribution. Lorsque cela arrivera, l'anarchie régnera en maître durant un temps qu'il est impossible d'estimer.

Une fois le chaos terminé, nous serons retournés trois siècles en arrière ou presque, sans plus de règles ni d'autorité pour les appliquer. Dans ce genre de monde où toutes nos avancées technologiques auraient disparu, que feriez-vous ?



La plupart des survivalistes ont leur propre idée quant aux compétences recherchées dans une société post-chaos. Certains recommandent d'être forgeron ou de travailler le cuir, qui seraient sans aucun doute d'excellents choix pour quiconque possèderait le savoir-faire et les équipements. Les chirurgiens, pharmaciens, et sages-femmes seront toujours nécessaires et certainement à l'honneur, tout comme les gens qui savent faire pousser la nourriture, ceux qui peuvent réparer tout ce qui se casse, et construire tout ce qui a besoin de l'être.

Quiconque saura se servir de ses mains et possède un brin de créativité sera probablement capable d'offrir quelque chose de valeur à l'aube de cette nouvelle terre telle que nous l'imaginons, en échange de quelque paiement. Et j'imagine que l'une des plus vieilles professions au monde trouvera aussi le moyen de survivre, même (et surtout), dans un monde apocalyptique.

Les chefs de marketing, travailleurs sociaux ou comptable se retrouveront probablement dans une situation difficile, à moins qu'ils n'aient d'autres compétences plus pratiques à offrir. Un boulot auquel j'ai pensé serait celui de mercenaire. Si vous n'avez rien d'autre qu'un entraînement tactique et les "outils" pour aller avec, je vois personnellement un fort potentiel dans cette activité...


Qui pourrait avoir besoin d'un mercenaire ?


Mercenaire est une profession qui ne date pas d'hier. La Bible elle-même parle d'Amatsia louant "Cent milles vaillants guerriers", on peut donc supposer sans se tromper qu'une telle pratique n'était pas nouvelle, même à l'époque. Les Dix milles étaient un groupe de Grecs pour la plupart, réunis par Cyrus le Jeune pour tenter de ravir le trône de l'empire Perse à son frère, Artaxerxès II. Les gardes Suisses font aussi partie intégrante de l'histoire de notre pays, tandis qu'ils passaient pour être les meilleures troupes de choc que l'on pouvait s'offrir alors.

En ce qui vous concerne, comment vous voyez-vous dans le rôle d'un mercenaire ?



A travers le temps, les gens ont toujours eu besoin de protection ou de muscle pour mener leurs guerres. La forme et le montant de cette force ou de cette protection sembleraient dépendre d'un certain nombre de facteurs, mais le principe est que dans ce domaine, on obtient généralement ce que l'on est en mesure de payer. Dans une société post-apocalypse, ce paiement pourrait être simplement 3 repas par jour et un abri.

Beaucoup de survivalistes parlent de "s'enterrer" au domicile ou dans sa BAD avec ses réserves et de laisser passer le chaos qui suivra inévitablement tout véritable scénario d'effondrement, mais peu disposent d'une force suffisante pour les garder en sécurité, eux et leurs réserves, s'ils sont attaqués par un ennemi supérieur en nombre. Cela ne demanderait sans doute pas beaucoup de personnel ni d'entraînement pour "sortir" une famille déjà effrayée, stressée et privée de sommeil, de sa douce illusion de sécurité donnée par les quatre murs de sa maison, cette dernière devenant alors la propriété des envahisseurs.

Personnellement, je verrais parfaitement l'intérêt de rétribuer des gens de confiance, entraînés et dotés de principes, pour m'aider à défendre ma maison et mes possessions, si j'avais les moyens de le faire. Qu'en est-il de vous ?


Les qualités nécessaires pour être un bon mercenaire.


Pour rassurer les lecteurs bien intentionnés qui me lisent, et désarmer ceux mal intentionnés qui pourraient le faire, je n'ai jamais été un tueur professionnel. Pas plus que je n'ai eu besoin de louer les services de gens pour me protéger (en fait, c'est plutôt l'inverse...). J'essaie seulement d'imaginer ce que pourrait être un monde revenu deux ou trois siècles en arrière, ce qui demande une certaine créativité mentale et quelque liberté artistique. Si vous avez une quelconque expérience dans les deux faits cités, nous serions heureux de lire vos commentaires à ce sujet.

Ceci étant dit, quelles compétences vous rendraient digne d'un emploi en tant que mercenaire ? Je pourrais élaborer une liste de disciplines, de compétences, d'expériences et d'écoles militaires dont la simple participation pourrait faire de vous un "dur" certifié, mais à moins qu'elle n'ait déjà eu un petit village sous son contrôle, j'imagine que toute personne embauchée pour être un protecteur servirait aussi à d'autres fins, à moins que la menace ne soit imminente.

Imaginez que vous et votre ex-camarade militaire ayez été forcés de tailler la route en raison de quelques horribles circonstances. Vous avez des compétences qui vous ont été enseignées par les forces armées de votre pays, et disposez des outils essentiels à l'évacuation : des fusils d'assaut, des gilets pare-balles, assez de camouflage pour paraître respectable, des lunettes de vision nocturne et un bon nombre de munitions...

Vous errez à travers la campagne et, en chemin, tombez sur une propriété loin de la zone de conflit. Vous avez assez de chance pour rencontrer celui à qui elle appartient. Après quelques bières artisanales et plaisanteries de bon aloi, il vous avoue qu'il aurait besoin d'aide pour protéger ses terres et sa famille. En échange de votre loyauté, il serait prêt à vous offrir le gîte et le couvert. Ne serait-ce pas un scénario plus que plausible ?



Quel pourrait être le travail d'un mercenaire ?


Dans mon scénario imaginaire de fin du monde, vous ne passez pas vos journées à aligner les tours de garde, ni à tirer sur des méchants à 600 mètres. Vous êtes là pour fournir du muscle si nécessaire, mais la plupart de votre temps serait probablement consacré à d'autres tâches. Un statut de "flingue en location" n'est vraiment utile que lorsque ce flingue est nécessaire. Le reste du temps, c'est votre robustesse, vos mains caleuses et peut-être dans une certaine mesure, votre compagnie, qui constitueraient probablement le plus gros de votre investissement.

Vous avez probablement pensé que vous garderiez le périmètre, ainsi que les hordes affamées qui erreraient dans la propriété à distance. Que vous prendriez en charge les gangs qui voudraient enlever du bétail, ou encore la femme et les filles du proprio. Ce pourrait être effectivement le rôle de quelqu'un de chanceux que de tomber sur ce genre de boulot, mais je doute que ceci constitue un emploi à temps plein.

Votre travail pourrait même évoluer au fil du temps, dont la première responsabilité serait de mettre en place les postes de garde et fortifier autant que possible la maison. Vous pourriez enseigner aux gens comment tirer avec précision, mettre en place des plans de tir, et développer des procédures standards d'opération pour faire face aux diverses situations. Vous pourriez être chargé des missions de reconnaissance et de collecte d'informations, pour lesquelles vous sortiriez dans la campagne pour analyser les menaces qui se rapprochent ou coordonner les ressources. Vous pourriez avoir beaucoup de responsabilités, ou très peu, jusqu'à ce qu'on ait réellement besoin de vous.


Louer soi-même les services d'un mercenaire ?


Certes, une telle idée nécessite que beaucoup de choses se mettent en place pour pouvoir fonctionner. Pour commencer, il faudrait que soit survenu un événement cataclysmique qui ait laissé la majeure partie du monde sans dessus-dessous. Il faudrait que règne l'anarchie, et que les gens qui ont l'intention de protéger ce qui leur appartient aient les ressources disponibles pour que cela soit possible. Ce qui fait tout de même deux conditions d'importance. Mais bon, comme le disent avec un certain humour les survivalistes, l'anarchie n'est après tout qu'à quelques repas du jour J...

Quels sont les autres problèmes avec ce scénario ?
  • Qui fournirait les munitions dont vous auriez besoin pour l'entraînement et la défense ?
  • Aurez-vous accès aux munitions, ou devrez-vous passer par le propriétaire pour les obtenir ?
  • Et si ce dernier vous demandait de faire quelque chose que vous ne voulez pas ?
  • Y a-t-il d'autres "défenseurs" dont vous devez vous soucier ?
  • Pouvez-vous partir à tout moment, ou ce contrat est-il valable à vie ?
  • Honorerez-vous vos engagements ?
  • Et si le propriétaire était tué ?
  • Et si vous décidiez de vous en aller pour commencer une nouvelle vie ?
  • Et si le propriétaire tuait votre ami ?
  • Et si le proprio n'était pas très sympa et qu'il veuille tuer son voisin pour lui prendre ses terres ?
  • Qu'en serait-il s'il existait un représentant local de la (nouvelle) loi, et que vos actions en tant que représentant de ce propriétaire vous entraînaient devant les tribunaux locaux avec une accusation de meurtre ?
  • Et si vous vous retrouviez face à de vieux copains de baroud qui voudraient prendre d'assaut la propriété ? (un grand classique du mercenariat...)
  • Etc.


Ah, le Katanga...

De tels scénarios pourraient se dérouler d'un million de façons différentes, et je comprends bien que ces quelques lignes ne pourront jamais répondre aux attentes de tous ceux qui se sentiraient concernés, dans tous les cas. Le meilleur que je puisse vous offrir sont mes propres réflexions qui, en l’occurrence, posent plus de questions qu'elles n'apportent de réponses.

Qu'en pensez-vous ? Pourriez-vous imaginez un monde féodal qui vous donnerait l'opportunité d'être embauché dans une communauté de gens pour aider à protéger ce qui leur appartient ? Pourriez-vous le faire en supposant que vous n'ayez nulle part ailleurs ou aller ?

En bref, êtes-vous prêt à devenir un mercenaire ?

52 commentaires:

  1. Bonne question, maintenant quel métier est rentable en cas de rupture? Simple, tous ceux qui sont loués actuellement au noir.
    Pour le mercenariat, entraîner quelqu'un au tir, à la self defense débute ainsi, et c'est déjà le cas: Les clubs regroupent du monde qui seront prêts à monnayer leurs bras pour une cause,au début louable et rentable. C'est la suite qui devient aléatoire.
    Quelqu'un qui rassure peut devenir intendant, garder ce qu'il y a de plus précieux et défendre efficacement un lieu.
    Quant à la justesse de la cause, on s'en fout un peu...
    cc

    RépondreSupprimer
  2. Plutôt que de louer un mercenaire il serait plus intelligent d'étudier le système défensif de la Suisse.

    Le gouvernement français depuis 1790 à toujours considéré le peuple comme un réservoir de chair à canons. Il a toujours refusé d'accorder "un second amendement" à la constitution, il a rétabli l'esclavage des gladiateurs en instaurant le service militaire et fautes de confiance dans le peuple , l'expérience des Chouans et des Vendéens le faisant pisser de trouille, il a toujours chercher des alliances par des traités internationaux qui mène toujours à des boucheries.

    Chaos ou pas un homme est libre quand il a les moyens de se défendre et défendre sa famille lui même.

    Quel métier après le chaos ???
    Mais vu les pertes humaines prévisibles ce ne sont pas les terres et les logements qui vont manqués.

    Il faudra commencer par nettoyer votre environnement. Il y en aura des cadavres à brûler. Il faudra aussi faire proliférer poules lapins chèvres etc ...
    Et défendre ce travail soi même. Et pour cela il faut comprendre le système de défense Suisse et le copier à une échelle réduite.


    On ne peut pas demander à un subordonné de faire ce que l'on n'est pas capable de faire soi même.
    Et par ce principe le mercenaire aura vite fait de flinguer son employeur pour prendre sa place pour baiser sa femme et sa fille.



    Pourquoi croyez vous qu'on ne voit plus de westerns à la télé mais une profusion de sitcom débiles ???
    Toutes les valeurs morales sont en cours de destruction par l'oligarchie mondiale.

    Si vous cherchez un job après le chaos , devenez un "Boba Feet" et allez donc flinguer ces crevures jusque dans les chiottes de leur bunker et payez vous sur la bête.
    Le problème c'est qu'il faut déjà commencer par localiser leur bunker.

    Mais le métier le plus important sera celui de mécanicien armurier. Quand on voit ce que sont capables de faire les artisans Patchoun pakistanais ...



    21000dijon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @21000dijon je crois que vous avez raison. Celui qui peut arriver a faconner une arme avec peu de moyens sera le 'roi'. Bien sur l'autre nerf de la guerre consiste en les munitions. Il s'agit des pieces de precision et on ne veut pas se trouver avec une arme a feu qui n'a pas de munition... autrement une arbalete ou une machete valent mieux!
      Aux Phillipines aussi ils savent faire:
      https://www.youtube.com/watch?v=pq1TXEE_QK4

      @Pierre. Excellent sujet. Dependant de la facon dont un chaos se produirait, on pourrait s'attendre a ce qu'il soit rapide, auquel cas on se retrouverait tres vite dans la situation envisagee.
      Perso je ne suis pas un "gros dur" et ne le deviendrai sans doute jamais, donc plutot du cote du "proprio" (attention, je ne veux pas dire le mec qui ordonne et qui se tourne les pouces pendant que les choses se font!! Je ne le supporterais pas!). Mais, savoir au moins theoriquement les choses aide a comprendre les specialistes et se faire comprendre d'eux. L'ideal etant qu'apres une dure journee de labeur tous et toutes puissent se reunir autour d'une mousse et savourer un bien-etre bien merite (mais la je crains que mon bon naturel ne me fasse delirer quelque peu).
      Cdlt, Hugues

      Supprimer
    2. 21000dijon,
      à la lecture du dernier paragraphe ("le métier le plus important sera celui de mécanicien armurier"), un brin de nostalgie me saisit.
      Où est l'époque bénie où on achetait librement de jolies répliques en .22 (AP74, réplique du M16, AP80, réplique du Kalash, AP84, réplique du Galil) sorties de chez Armi-Jaeger et qu'avec une simple caisse à outils on faisait tirer en automatique sans provoquer d'autre réaction que celle du voisin qui nous jetait un seau d'eau en nous traitant de galopins pour avoir perturbé sa sieste. On ne mobilisait pas le GIGN pour ça et les pandores du coin trouvaient ça astucieux tout en nous faisant quand même les gros yeux avant de nous les rendre ... sans les pièces qu'ils savaient très bien que nous allions remplacer le lendemain.
      L'AP74, en particulier, pour lequel il suffisait de 2 dominos électriques et d'un morceau de corde à piano, le tout s'enlevant et se remettant en moins de 20 secondes. On aurait dit un coup de bonneteau : tu l'as vu ? il est en semi ... tu l'as vu ? il est en auto ...
      Le .22 pouvant manquer de pêche, on bidouillait des Stinger avec des ingrédients qu'on trouve dans toute bonne cuisine pour en faire des balles explosives avec lesquelles le début du chargeur commençait le trou dans un mur en parpaings et la fin passait à travers ...
      Bien sûr, par sécurité, ça ne fonctionnait que contre un obstacle bien dur comme un parpaing (ou un os ...). Nous tenions trop à nos petites machines pour tenter de provoquer un allumage trop sensible. C'était des parpaings de récup' pour faire ça évidemment.
      Comme les différentes lois qui sont passées par là on classé ces petites merveilles au rang de matériel de défense soumis à autorisation, je suppose que plus aucun citoyen français respectueux des lois n'en a. Dramatique perte.
      Enfin, on ne sait jamais, si un jour ça revenait ...

      Supprimer
    3. @ E-mantille
      Ce jour reviendra.
      Tout comme les peuples suédois et suisse qui sont devenus neutres et pacifistes après une branlée mémorable, les français foutront une raclée aux traitres et collabos qui nous mène vers ce chaos.
      Quant aux moutons bisounours il en restera si peu que le reste aura compris la leçon.

      Quant à ceux qui ont trop longtemps respecter les lois , ils sont comme des machines à vapeur en surpression aux clapets de sécurité coincés.
      Il en suffira d'un qui péte les plombs pour déclencher la merde par reaction en chaine .Et cela peut arriver n'importe quand.

      Quand on voit le nombre de crs qui se foutent en arrêt maladie...


      21000dijon

      Supprimer
    4. C'est quoi la "branlée mémorable" des suisses ?

      juste pour compléter ma culture militaire .

      Cordialement

      Anno de Nîmes et de Seelisberg réunis ...

      Supprimer
    5. Si mes souvenirs sont bons il s'agit de 1515 à Marignan.
      Corrigés moi si je me trompe.

      21000dijon

      Supprimer
    6. @ ugh atm
      Les munitions ?
      Vu ce que les braconniers africains fabriquent pour les éléphants, Le moindre mécano un peu outillé peut faire mieux !
      Le chassepot mle 1866 chargeait des cartouches en papier combustible. Cartouches qui étaient fabriquées par la troupe, mais napoleon3 en plus d'interdire aux français la libre possession d'armes à préférer approvisionner l'armée par une entreprise belge parceque cela coûtait moins cher...
      L'actionnaire majoritaire de cette boîte était un homme de paille de bismarck....
      On connaît la suite !!

      Non le vrai problème c'est le rechargement des amorces CCI ou leur fabrication artisanale...
      Ne jetez plus vos amorces percutées, cela peut toujours servir.

      Il y'a sur youtube une vidéo sur la fabrication des douilles norma en Suède. Très instructif...
      Mais j'ai rien trouvé concernant les amorces.


      21000dijon

      Supprimer
  3. Article intéressant... Encore une fois, cela dépend de ce que nous savons déjà faire, quel notre savoir-faire, la plus-value que nous pouvons amener à la société, au groupe.

    Pour les gens sans savoir-faire particulier, pourquoi ne pas investir dans un alambic (10lt minimum) par exemple, pour faire l'eau de vie et les huiles essentielles ? Cela sera très utile en temps de crise, car dans tous les pays du monde, les Hommes aiment s'enivrer (même si c'est illégal suivant où ;-))

    Duc Onlajoie

    RépondreSupprimer
  4. Grand film á voir de Akira Kurosawa sur le mercenariat, "Les sept samouraïs"...

    Chieur chiant

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    C'est une parfaite idée de "reconversion", mais elle ne concerne à mon avis que ceux qui ont déjà peu ou prou le profil de l’emploi. Comme pour tout le reste, il y aura forcément une hiérarchie.

    Voilà comment je l’imagine :

    Tout en bas de la pile, il y aura le Rambo de pacotille, avec une forte bouche et aucune dextérité ni compétence. Lui s’éliminera tout seul du jeu en se coupant un doigt dès le premier jour, avec un saucisson à l’heure de l’apéro. Je l’appellerai le « mytho ».

    A peine au-dessus dans la pile, il y aura le gars n’ayant pas d’expérience, mais qui visualisera parfaitement ce qu’un groupe peut attendre de lui et qui grâce à la confiance qu’il inspire et un éventuel charisme, arrivera à se vendre auprès de groupes de personnes sans défense et apeurés. Je l’appellerai « le stagiaire ». Quid de ce qui arrivera le jour où il faudra qu’il prenne ses responsabilités... Lui risque d’être démasqué, mais trop tard…

    Au-dessus encore, l’amateur éclairé n’ayant pas exercé ce type de profession, mais ayant une parfaite condition physique et une solide expérience en tir, en self défense et/ou en maître-chien par exemple, pourrait tirer son épingle du jeu. Je l’appellerai « le technicien ». Il pourrait également disposer de compétences connexes comme les transmissions, la médecine ou la construction. Il pourrait faire le taf, dans la limite de ses compétences. Ce pourrait être un bon élément, ou un spécialiste dans un groupe constitué.

    Il y aura aussi celui qui maîtrisera parfaitement son sujet et qui aura l’expérience requise (membre pointu des forces de l’ordre, militaire ou déjà mercenaire…sic). Il sera craint, recherché et vaudra son pesant d’or sur le marché. Je l’appellerai « l’artisan ». Celui-là pourra prétendre à la direction d’un groupe de défense et à l’établissement de sa stratégie. Ils pourraient se révéler assez nombreux dans ce cas.

    Et comme dans tous les arts, il y aura ceux qui excellent, dont le nom est connu de tous les « artisans » qui exercent dans la même discipline, les champions toutes catégories, dont l’évocation seule du nom fait trembler tous ceux qui voudraient s’aventurer en terrain « gardé » par eux. Je pense aux OBELIX du MMA, aux LUCKY LUKE du tir, ou aux LEON des interventions rapides avec nettoyage compris. Je les appellerai les « stars ». Eux seront courtisés par les plus riches / préparés. Comme pour le foot, ils seront couverts d’or et un mercato annuel permettra de se les disputer à grand coup de surenchère. Bon, je m’emballe peut être un peu là …. . m’enfin, vous avouerez que vu comme cela on retourne vite aux jeux de gladiateurs…

    Reste à analyser si l’on est aujourd’hui un « stagiaire », un « technicien », un « artisan » ou une « star » ?

    Je pars du principe suivant :
    - Celui qui est « mytho »…. Finira au mieux à la plonge, ou au pire sur une civière à l’infirmerie.
    - Celui qui est « stagiaire » aujourd’hui, peut s’en contenter, mais doit pouvoir passer, avec les infrastructures actuelles (stand, tatami, etc..) et les bons coachs, sous 2 à 3 ans au grade de « technicien » moyennant du taf, du taf et encore du taf…
    - Celui qui est « artisan » n’aura qu’à faire valoir son CV et saura, actions à l’appuis, démontrer son savoir-faire.
    - La « star » n’aura qu’à se présenter pour être reconnu par un tel ou un autre. Sa réputation le précèdera. Nul besoin de forcer pour intégrer ou créer un groupe.

    Si l’on pense qu’il faut être prêt dans une échéance de 2 à 3 ans, je crois que le statut de « pro » est déjà rendu inaccessible au clampin moyen. En revanche, il y a fortement moyen d’accéder à celui de « technicien » et donc à défaut d’être capitaine de milice, il y a de bonne chance d’y figurer au rang de spécialiste à très forte valeur ajoutée.

    Cordialement
    Séb.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu as raison seb,il y a différentes catégories.Le problème est que si tu n'y connais rien,tu risques de mettre du temps à les trier.Ils auront tous l'air compétents.
      Quelle valeur aura le contrat qui unira les parties?Comment sera-t-il respecté?J'ai idée que les richissimes propriétaires de Bunker ont du souci à se faire.Leurs employés auront largement les capacités de prendre leur place;les capacités qui auront permis à un type de devenir millionnaire ne serviront plus à rien dans un monde de chaos.
      Les petites gens risquent fort d'embaucher le premier mytho venu.
      Quant à devenir mercenaire?Quel matériel?comment le transporter?A partir de quelle base?
      Ou alors un mercenaire du genre videur de boite de nuit.Cela fait penser au film "New York ne répond plus"avec le suisse Yul Brynner. C'était prévu pour 2012 ;on a fait du rab.Mais bon même un très bon escrimeur....
      La dernière possibilité est celle que l'on a vu se développer aux USA au XIX siècle:des juges et des policiers payés à la commission dans et par certaines villes.Forces de l'ordre et délinquants étaient aussi violents les uns que les autres.
      Les techniques de tir adaptées de type fanning,des armes bricolées sans pontet dans queues de détente, des fusils raccourcis, des minis pistolets de type derringer ,des lames dissimulées ou au contraire des fusils longues portés bref tous les coups étaient permis et l'espérance de vie très limitée.Je crois que dans le même temps en Europe les voyageurs luttaient contre la délinquance avec à peu près les mêmes armes,mais le faisaient eux-mêmes(merci au législateur qui a confisqué tout ça et qui nous met à la merci du premier fou armé d'un cutter,d'une brochette etc).Vous vous rendez compte le chaos aux USA avec toutes ces armes!!!Alors que nous,on est plus en sécurité non?Non seulement il faut trouver une arme mais quelqu'un qui sait s'en servir.Je pense que nous avons tous vu au stand de tir des impacts improbables et bizarrement on ne rencontre que d'excellents tireurs.
      Je passe sur ceux qui mettent les cartouches à l'envers dans le FAP,ceux qui cassent leur arme en la faisant chuter et les comme moi qui sont juste médiocres enfin si on me sort de mon 12.
      La sélection va être très difficile.
      Cordialement
      H17

      Supprimer
    2. Salut H17,
      Je vais essayer d'apporter mon point de vue à tes questions par point.
      Comment différencier les pros des mythos ? Je pense que les vrais mythos le portent sur eux et qu'il suffit de 2 ou 3 signes évidents pour les démasquer. Je pense que celui que j’appelle "le technicien" est suffisamment conscient de ces lacunes et pragmatique pour ne pas avoir envie ou besoin de jouer aux caïds. Je pense que les "pros" sont suffisamment humbles ( c'est généralement le propre de celui qui à la maîtrise de la situation, en mode no stress) et qu'ils n'ont nul besoin d'en faire des caisses. Bref, je pense qu'il faut se fier à son instinct, mais qu'il y a quand même quelques attitudes à relever pour se faire une idée. Ce qui prévaut aujourd’hui à ce sujet vaudra de la même façon…
      Le seul contrat qui vaille dans ces situations est et restera une bonne vieille poignée de main, droit dans les yeux, comme d'authentiques bonhommes de valeur. Par ailleurs, j'imagine que le mercenaire "en chef" qui aura à protéger un groupe ne s'en prendra pas au patriarche du groupe sauf cas de manquement grave et répété à la sécurité.

      Je prends un exemple: un ex commando para se voit confier la protection d’un groupe avec quelques adjoints volontaires pris dans le groupe. Ils auront immédiatement le statut de « chevalier » dans l’imaginaire collectif. Poste prestigieux et reluqué par toutes les gueuses du groupe. De plus ce statut leur assure de ne pas galérer au champ, à l’élevage et aux corvées collectives. Aussi le patriarche du groupe reçoit les doléances de tout le monde et doit faire sans arrêt des compromis. Chef de groupe et un poste peu enviable au final. Tu dois connaitre KAAMELOTT ? Le poste qui le meilleur ratio prestige/emmerdements c’est Arthur ou Léodagan ?

      Dernier point sur le matériel. Je pense que le « pro » qui arrive les mains vides, une fois fixé dans un groupe plus ou moins démunis, aura bien plus de facilité à imaginer des moyens de défense passifs, même rudimentaires ( fosses, pièges, poste de guet dissimulés, etc…) et à faire des opérations commando pour se procurer ce qui peut manquer. Il aura également la capacité de former des gens.
      En gros et pour schématiser, je préfèrerai accueillir un « pro » les mains vides et la tête pleine, qu’un Rambo en carton avec 6 tonnes de matos.

      Cordialement
      Séb

      Supprimer
  6. Hey ! j'ai oublié un profil je crois ! Le "brave" ! Vous savez le "tout mou" du fond de la classe. Celui qui, un jour de prise d'otage à l'école, a créé une diversion qui a permis à tous de sortir, puis qui a désarmé le déséquilibré et l'a attaché au radiateur. Bref, celui que personne n'avait vu venir, mais qui prend 1000 points sur une seule action. Nul ne sait si il sera capable de recommencer un exploit de ce genre, mais jusqu'à preuve du contraire, il sera considéré comme "le brave", en concurrence directe avec le "pro".
    Cordialement
    Séb

    RépondreSupprimer
  7. Je crois que l'on s'égare...
    Les gens issus du milieu militaire font un delta entre un tringlot, un 13 eme RDP et un 2nd REP. Idem entre un gendarme de St tropez et un GIGN.
    On oublie que de simples paysans afghans sont devenus de redoutables ordures sur le champ de bataille.
    L'aspect moral et idéologique doit jouer à plein: ceux qui reviennent de Syrie/Iraq feront-ils de bons protecteurs?
    Un bon gauchiasse issu des black blocks sera peut-être tenté de partager vos biens entre damnés de la terre, femme et enfants compris.
    Votre calcul est tellement faussé que vous avez oublié les femmes, bien meilleures tireuses et bien plus déterminées, à défaut d'être assez nombreuses.
    Faire passer des entretiens de DRH à des candidats-soldats mérite d'aller au bout du raisonnement: Ils sont payés combien et pour combien de temps?
    En conclusion, vous prendrez, si vous avez les moyens, des gens proches de vous, idéologiquement, géographiquement. Votre Monsieur sécurité sera l'oncle Jacky, qui a fait de l'airsoft dans sa jeunesse et Lucien, votre neveu qui cherche la castagne dès qu'il a un coup dans le pif.
    Autre erreur monumentale: il n'y a jamais eu de chaos total à l'échelle d'un pays contemporain. Même en Somalie, il règne un ordre alternatif très variable selon les zones pour deux raisons: un SO très répressif et une drogue commune à toute une zone (khat, apéro, autres...)qui fixe la population à un moment de la journée. Une troisième raison, encore plus universelle: les gens n'aiment pas être en insécurité.
    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ceux qui pense qu'une sélection est facile à opérée,voilà un article du journal SUD-OUEST concernant un faux colonel de la légion https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwj9pcfnqsPWAhWKIsAKHexWDrkQFggwMAE&url=http%3A%2F%2Fwww.sudouest.fr%2F2016%2F01%2F20%2Fcolonel-bobards-2248032-1391.php&usg=AFQjCNGHvDWsHRAZFs5bZOlIYWVciU9U4w
      article du 20 janvier 2016.
      Pour ce qui est du chaos à l'échelle d'un pays,on pourrait parler de la Syrie ou de l'Irak.L'état islamique y était presque au chaos et quand je vois la nouvelle déco de ces pays,je voudrais pas la même à la maison.
      Le paisible paysan afghan me fait l'effet d'être en guerre depuis plusieurs générations.La majorité des français n'a aucune formation militaire.Ils ne sont prêts ni physiquement ni moralement.
      Les gens n'aiment pas l'insécurité,beaucoup seront comblés ils auront la paix.....éternellement.
      cordialement
      H17

      Supprimer
    2. Vous faites erreur, l'Etat islamique a crée sa propre monnaie, établi des tribunaux et une police (de la charia), redistribué la richesse sur des critères islamiques: c'est tout sauf le chaos.
      Les gens n'aiment pas l'insécurité, donc ils se soumettront à la première force venue. Ils se soumettent déjà à des lois iniques, la prochaine étape sera la dhimmitude.
      cc

      Supprimer
  8. "sans plus de règles ni d'autorité pour les appliquer. "
    Faux.
    Il y aura pleins de petits chefs de guerre qui imposeront leur autorité par la force.
    Et plus leurs autorité s'imposera, plus ils pourront embaucher des mercenaire, et plus ils seront forts, et plus ils pourront imposer leur autorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec vos mercenaires vous faites la même connerie que les gouvernements républicains du 19 ème siecles ou socialistes du 20eme : vous cherchez des alliances étrangères par peur d'armer le peuple pour qu'il assume sa propre défense.

      Bismarck n'aurait jamais attaquer en 1870 si il avait eu la certitude de voir ses troupes se faire braconnées au détour de chemin creux comme celle de Napoléon en 1806 en Espagne .

      Depuis leur raclée de 1515 les Suisses ont choisit la neutralité vis à vis des puissances européennes et un système de défense basé sur des milices de paysans soldats armées de hallebardes . Au début... !
      Ensuite avec les armes à feux, par des tirs d'embuscades depuis des positions préparées fortifiées et camouflées dès le temps de paix.

      Aucun seigneurs de guerre ou chef de mafia ne peut contrôler un territoire si ceux qui l'occupent ont décidés du contraire.

      C'est bien ce qui se passe avec "nos zones de non droit". Le préfet baisse la culotte par peur des émeutes. Et pourtant dans ces quartiers le problème serait vite réglé par un sniper et une dizaine de cartouches. Jusqu'au prochain nettoyage !!

      Une bande de mercenaires ou de dealers ne passent pas inaperçue au yeux de la population locale. Un "père tranquille" oui !!

      Et ce père tranquille ,lui, connaît "tout les chemins et raccourcis de son pays" !!!
      Ainsi que tout les coins où il peut installer un poste de tir embusqué, et tout les chemins de repli.

      On considère que les forces de l'ordre peuvent effectuer leur mission si 98% de la population est indifférente et laisse faire. Corrigez moi si je me trompe !!!

      Alors pourquoi la merde actuelle qui nous mène vers ce chaos ???

      Si dans chaque villages 2 ou 3 pères tranquilles décident de faire leur devoir de patriotes, les traitres collabos et barbus n'ont aucune chance.
      Si il faut avoir 20-25 ans pour crapahuter dans les Aurès , il ni y'a pas d'âges pour tenir un poste de tireur embusqué fortifié et camouflé .
      Et si les barbus retrouvent leurs copains empalés aux avant postes du village, ils iront voir ailleurs.


      21000dijon

      Supprimer
    2. 21000 dijon je suis globalement d'accord avec toi pour ce qui est de la bonne volonté.Au passage je me permets de te signaler qu'en 1870 les franc-tireurs français ont fait des dégâts chez l'envahisseur mais cela a été occulté par le désastre militaire.
      Le brave paysan comme les Boers,ont fait leurs preuves pour tenir une ligne,mais jamais pour reprendre l'initiative dans une offensive.Il faut à minima un encadrement comme pour les chouans.
      Concernant le matériel,je crois que c'est pareil.Quand je vois les techniques déployées lors d'un parcours de tir,je me dits que si je devais faire le même parcours le résultat serait différent.J'ai l'habitude de mon matériel, je me vois mal en changer du jour au lendemain et est-ce que je serais plus efficace pour autant?
      Quand je vois le nombre de cartouches tirées en opération et le pourcentage de coups au but....je me dit que la non plus la méthode n'est pas la même.
      Maintenant c'est certain que les racailles bénéficient d'un système légal particulier,il suffirait de revoir la légitime défense.
      En est on encore la?
      Cordialement.
      H17

      Supprimer
    3. les romains,les dragonnades du roi et la ss avaient trouvé une méthode éfficase contre ce genre de problème. Je ne pense pas que 2,3 père de famille (qui a dis que les mercenaires n'avaient pas de familles)suffirons pour faire régné l'ordre et la sécurité.

      Je pense que l'auteur voulait juste nous montré a quoi pourrais ressemblé un future emploie quand l'état ne verseras plus la solde des soldat,pompier,crs et flic en lui donnant le nom de mercenaire (un travaille une solde en occurrence des repas du sel lol)

      T'façon c'est sa ou peut êtres qu'ils deviendront nos futur écorcheur.J'aime pas trop cette mentalité de y a des militaire et le civil et ce mélange ethnique de la légion étrangère pas de doute sont burnes mais bon le sang c'est le sang c'est pas parce que je me coupe le prépuce que je vais devenir juif lol enfin voyez ou je veux en venir. demandez aux gallo-romains ce qu'il sont pensé des guerrier franc quand ils leurs on fais a l’envers aujourd’hui on trouve sa cool mais bon.

      De plus nos Barbus ne seront pas des racailles venus des des 4 coin du monde mais des gars avec femme et enfant installé depuis 2 génération.

      JD

      Supprimer
    4. @h17
      Reprendre l'initiative dans une offensive ???
      Mais c'est du délire d'officiers barjot qui rêvent de gloire et d'étoiles de généraux. Grade bien inutile à mon avis !!!

      C'est une guerre d'attrition qu'il faut mener. Et pour cela s'organiser pour durer.
      En utilisant le peuple comme réserve de chair à canons en instaurant l'esclavage de la conscription, les républicains ont voulu avant tout économiser sur la paie des mercenaires pour engraisser les fournisseurs aux armées.

      Un pouvoir dont la seule raison d'être est de servir les puissances d'argent n'est sensible qu'à une chose : les pertes financières.
      Le peuple c'est la chair à canons, et un peuple armé à vite fait de pendre haut et court les conseils de révision, gendarmes et autres percepteur d'impôts.

      Un peuple armé ne permet qu'un mode de fonctionnement: la démocratie directe.

      Par définition le peuple c'est les plus pauvres, parfois très instruits, souvent intelligents parceque entraînés à surmonter les galères et à s'adapter.

      Depuis 40 ans le peuple français n'a jamais été autant instruit. Stage de formation bidon pour chômeur, recyclage divers et missions d'intérim en tout genre ont formés une génération totalement différentes des précédentes.

      Et depuis une quinzaine d'années l'accès Internet haut débit lui a permis de s'informer autrement.

      Le peuple c'est lui qu'on pressure pour engraisser les parasites de la haute société . Mais c'est aussi lui le plus apte à survivre au pire. Pas étonnant que certains malades mentaux veulent ramener la population mondiales à moins de 500 millions. Et évidemment la cible est la population occidentale.

      Chaque guerre est pire que la précédente parceque les officiers conformistes, condition impérative pour se soumettre aux politiques qui nomment les généraux, préparent la prochaine guerre en se basant sur la précédente.

      L'agresseur est donc contraint d'innover pour vaincre. Comment feriez vous, vous , pour attaquer et envahir une puissance nucléaire sans vous faire atomiser en représailles ?????

      Supprimer
    5. 21000dijon et H17,
      c'est un peu dans cette idée-là que, plusieurs fois et encore dernièrement, j'ai tendu la perche au sujet de matériels assez courants et de la façon dont ils pourraient opérer si les circonstances le nécessitaient.
      Mais on ne peut pas discuter plus ici de ces sujets en entrant trop dans les détails.
      Que celui qui sait lire entre les lignes comprenne.

      Supprimer
    6. Anonyme du 26 septembre 2017 à 14h07.
      Mon propos était que les boers ,excellents guerriers, ont été génocidés malgré des victoires qu'ils n'ont pu exploiter,faute d'avoir des officiers.
      La meilleure défense étant l'attaque,pas de contre attaque me semble conduire à la défaite.
      Comment je ferai pour attaquer et envahir une puissance nucléaire sans me faire atomiser?Tu es sérieux ?
      Je ne suis ni stratège ni militaire!
      Je pense que je suggérerai d'envahir ce pays avec des immigrés avec lesquels je conserverais un lien par le biais d'une idéologie mortifère.
      Je conseillerais également de pourrir,la population autochtone de ce pays,à coup de drogue,de médicaments,de spectacles décadents,d'activités pour oisifs,d'alcool et d'idéologies débiles et débilisantes.
      Si je pouvais faire en sorte également que cette population soit obèse ce serait un plus.
      Mais bon ,moi j'ai mauvais esprit et il y a peu de chance que mon délire se réalise.Aucune population ne serait assez conne pour ne pas voir arriver ça.
      Imaginons les Anglais disant en 1940 "tiens on va faire rentrer un million de jeunes migrants allemands et que des hommes".
      Non vraiment aucune chance que mon délire se réalise.D'un autre côté j'ai pas assez de diplômes pour tenir des propos sensés.
      Tu as raison camarade nous vaincrons car nous sommes les plus forts.Et c'est dans la vieille ferraille d'aujourd'hui que nous forgerons l'acier de la victoire.
      Je connaissais pas le camp de Conlie 21000 dijon;c'est malheureusement très révélateur.Quand je pense que quelqu'un a dit que la guerre était quelque chose de trop sérieux pour être confiée à des militaires.
      Visiblement les socialistes sont encore pires.
      Cordialement
      H17

      Supprimer
    7. @h17
      La meilleure défense c'est l'attaque ???

      Moi je dirais que la meilleure attaque c'est la défense !!

      Imagine le temps qu'il faut pour débusquer un tireur isolé. Si en plus ce tireur s'appuie sur un réseau de caches comme les Viets à CuChee ou le système suisse ...!
      L'attaquant doit disposer d'une grosse logistique ne serais ce que pour le ravitaillement en munitions. Un conducteur de camion est très vulnérable à un tireur embusqué. Maintenant si il y en as plusieurs qui agissent de concert...!

      L'attaquant doit avoir une bonne condition physique, un bon entraînement pour agir en coordination avec les autres et une bonne logistique pour compenser la perte des munitions.

      Maintenant imagine un secteur couvert par le feux de plusieurs tireurs, installés dans des cabanes de chasse enterrées et camouflées comme celles des chasseurs aux canards de la baie de Somme. Les cabanes peuvent se couvrir mutuellement et certaines peuvent être la cave ou le grenier d'une maison ou bien un trou à flanc de colline aménagé comme à CuChee. Le tireur est protégé des vues et des coups de l'ennemi, des intempéries et des moyens de détection modernes. Le tireur et son ou ses équipiers n'ont pas besoin d'une bonne condition physique ni d'une ligne de ravitaillement. Tout est déjà dans le poste qui est invisible pour l'ennemi.
      Maintenant c'est en temps de paix qu'il faut aménager ces postes et malheureusement nous ne sommes pas en Suisse...!

      Jette un oeil sur la vidéo de rno13 : la déchéance de l'entrainement militaire.

      Je suis d'accord avec lui. En cinq ans d'armée de l'air j'ai vu suffisamment d'officiers s'écraser comme des merde devant une bande d'appelés qui passaient leur temps à se vanter d'être pistonnés par le député machin et le sénateur truc.
      C'est jamais bon pour l'avancement d'un officier d'être mal vus par un député ou un sénateur.

      Et c'est ce genre de gus qui doivent nous conduire au cassepipe ...!!!

      21000dijon.

      Supprimer
    8. @h17
      Nous ne vaincrons pas parceque nous sommes les plus fort MAIS SI nous sommes les plus malins !!!

      21000dijon.

      Supprimer
    9. 21000 dijon
      Ces cabanes de chasse chez nous on appelle ça des tonnes.La chasse à la tonne est une chasse traditionnelle.
      En fait ce que tu préconises est une forme "de ligne Maginot".
      C'est une stratégie qui me semble avoir pas mal d'inconvénients;j'en vois deux,si la ligne est franchie,les postes sont pris en tenaille,et le second,c'est qu'il est usant d'attendre l'éventuelle venue d'un assaillant en étant bunkerisé.
      Pour ce qui est de franchir une ligne,les camion béliers sont un bon exemple.
      Il est beaucoup plus simple d'aller porter le danger chez
      l'adversaire.
      Après c'est ce que je pense et c'est ce que j'ai fait après avoir constaté qu'il est invivable d'attendre.
      Il faut dire aussi que par chez moi une visibilité de 100 m en forêt,c'est beaucoup.Il est donc tentant d'aller à la rencontre des problèmes.Je ne dirais peut être pas la même chose si j'habitais une plaine céréalière.
      Pour finir et au risque de me faire casser,il me semble plus sûr de confier l'organisation de la défense d'un lieu à une personne chargée de coordonner l'ensemble et qui s'y connait, que de laisser tout le monde en arme, tirer n'importe comment sur n'importe qui.Il arrive un moment où on n'a même plus besoin d'agresseur.
      Et comme il y a longtemps que je ne me suis pas fait incendier,je persiste:il y a un monde entre vider quelques chargeurs au stand de tir et pratiquer le tir tactique.
      Il y a un monde entre se balader seul avec une arme et participer à une opération coordonnée.
      Il y a des personnes que je ne voudrais pas à côté de moi et si on me les impose je pense que je tirerai le premier.
      A mon avis d'éventuels pillards ou émeutiers seront encore plus mal lotis question discipline et devraient avoir encore plus d'accidents.Mais ça je m'en fous.
      Quant au député ou sénateur machin on s'en fout aussi en temps de chaos.Lui,son protégé et nous-mêmes devront faire preuve de second degré sinon ce sera rendez-vous avec les taupes.
      Cordialement
      H17

      Supprimer
    10. @17
      Il ne s'agit pas de créer une ligne mais une surface Maginot.
      Ce qu'ont construit les Suisses.
      Il ne s'agit pas de créer un front mais un bac d'acide pour dissoudre toute attaque.

      Évidement cette surface n'est défendable que si il existe un système de guet pour mettre en alerte progressive les différents postes de tirs.
      Il est évident aussi que ce système doit être coordonné par un pc , mais passé un degré d'alerte il n'y a plus personne dehors et alors on tire sur tout ce qui bouge. Et si le pc est pris ou détruit peu importe. Une fois le combat engagé il ne s'agit pas de manoeuvrer des troupes mais de tuer tout ce qui bouge dehors.

      Chaque tonne cabane poste bunker, peut importe le nom, doit être équipé de ce qu'il faut pour voir et tirer loin. Il ne faut pas que sa position soit détectée par des tirs de rafales.
      Ce sont des tirs de précision qui doivent être faits pour limiter la détection ennemie et surtout économiser les munitions.

      Dans l'idéal le poste est équipé d'un souterrain refuge relié à un réseau de tunnels Viets. Tout comme nos anciens le faisait depuis toujours, voir la cité souterraine de Naour dans la Somme.

      En cas de détection et de tirs de saturation ennemi, l'équipage s'enfonce sous terre pour se protéger.
      Cet équipage n'a pas à courir ou crapahuter. Il est composé de membres de 13 à 93 ans !!!!!!
      7 à 77 ans c'est trop jeune.
      Il n'est pas impossible de créer un affut pour fusils réglable en site et azimut en tournant des manivelles. Plus besoin de force physique pour utiliser du gros calibre. Il faut un maximum de défenseurs pour prendre les tours de garde. Donc femmes enfants et vieillards ne doivent pas dépendre d'un Rambo mais assumer leur propre défense.

      Guerre de mouvement contre guerre de position c'est d'un côté le gaspillage et de l'autre le rationnement.
      De plus un village une bad un kibboutz c'est une position statique qui ne doit en AUCUN CAS être perdue.

      La guerre de mouvement est apparue parceque l'humain espère toujours que la guerre aura lieu 2 ou 3 villages plus loin.

      Oui il y'a eu des franc tireurs en 1870 mais trop peu.
      Il y'a même eu le projet de certains d'envoyer la marine française contre Hambourg et autres villes du Nord. Mais le gouvernement s'y est opposer . Un sujet à creuser !!

      Supprimer
    11. La ligne Maginot a parfaitement fonctionnée là où elle existait.
      Ces connards du gouvernement n'ont pas voulu la prolongée jusqu'à Dunkerque pour pas vexer la neutralité belge !!!

      Regarder le front des Alpes, les italiens ne sont pas passés.

      Mon dieu protégez moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge !!

      Supprimer
  9. Être mercenaire, c'est avant tout une question d'éthique.
    Jusqu’où suis-je d'accord d'aller pour mon employeur ?
    Éventuellement jusqu'à quelle bassesse, ignominie ou crime suis-je capable de descendre ?
    Il peut y avoir des formes différentes de mercenariat. Certains le sont par idéologie, d’autre par appât du gain.

    Ce n’est pas pour rien si dans l’histoire humaine, il-y-a toujours eu une distinction de faite entre le mercenaire d'une part et le soldat, le franc-tireur ou le partisan d'autre part.

    Que ceux qui seraient tentés par cette profession prennent le temps d’y réfléchir avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien contre les mercenaires, bien au contraire, mais dans des circonstances outre France ...

      Cependant dans l'éventualité ou notre pays aurait besoin de nous

      j'espère que la majorité d'entre nous se sentira partisans ...! Ou franc-tireur...
      Pour que vive la France!
      Anno de Nîme

      Supprimer
    2. Bonsoir Von Pikkendorff,je me permets de te signaler que ta réflexion sur le métier de mercenaire peut être faite pour presque tous les métiers qui impliquent une part de responsabilité.
      Le banquier ou l'assureur qui te font faire un placement à la con,le boucher spécialiste de la remballe,les professions de santé et les laboratoires.On ne va pas se fâcher avec les professions du droit ,de l'enseignement,des médias...Tu peux voir plein de collusions, d'approximations,d'interprétations,je ne suis pas certains que tous ces braves citoyens aient du mal à trouver le sommeil.
      Nous travaillons tous pour de l'argent il me semble.
      Quand je vois six jours de fêtes à un million et demi d'euros payés par le contribuable,personne ne meurt dans la rue dans cette ville j'espère.
      Cordialement
      H17

      Supprimer
  10. Et les volontaires, on les case où?

    cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://celtijima.skynetblogs.be/apps/m/archive/2012/07/16/1870-conlie.html

      Le camp de Conlie en 1870.

      Et vous croyez que cela ne peut pas se reproduire ??
      Sans oublier l'évacuation du haut Tonkin en 195.-1-2-3 ?
      Les harkis en 1962.
      Les interprètes Afghans en 201.-1-2-3 ??
      Etc ... j'en ignore combien d'autres ??????


      21000dijon

      Supprimer
  11. @h17
    Faites une recherche sur le camp de Conlie dans la Sarthe en 1870
    .

    21000dijon

    RépondreSupprimer
  12. HS
    Message pour Pierre :
    Dans la rubrique Géolocalisation du site, le département 50 est celui de la Manche, pas de la Marne.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  13. Salut à tous,

    Un métier auquel personne ne pense: Mécanicien cycles.

    Par une possible raréfaction du pétrole, ou par une explosion de ses tarifs... je crois qu'un bon mécano vaudra cher pour réparer, entretenir, ou même fabriquer des vélos et remorques... Parce qu'on aura toujours besoin de couvrir des distances, et de transporter des charges.

    Rien qu'aujourd'hui , en période de paix, beaucoup de français ont fait du vélo leur principal moyen de locomotion, et c'est souvent par nécessité économique.

    L'outillage est très spécifique, personne n'en possède, et personne n'a le savoir-faire (extracteur de pédalier, extracteur de boitier, dérive-chaine, fouet, clé de rayonnage etc...).

    Pour m'amuser, jai fait l'acquisition du matos nécessaire, je me suis fait la main sur quelques montures, et maintenant on me sollicite par-ci par-là... sans rien demander.

    Bien sûr, ce n'est probablement pas cette seule activité qui suffira à vous nourrir.
    Mais c'est une corde supplémentaire qu'on peut ajouter à notre arc, sans trop d'effort.

    (ne pas oublier également de se constituer un petit stock de pièces, tant qu'elles valent peanuts).

    AZ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu as tout à fait raison et que cette corde à ton arc est épaisse.

      Supprimer
  14. Pour savoir ce qu'il nous est permis d'espérer dans un monde qui, "retourne deux ou trois siècles" en arrière, il suffit simplement de se renseigner pour savoir comment était organisée la société il y a 2 ou 3 siècles.
    -90% de la population travaillait dans les champs (contre 1% aujourd'hui grâce à la mécanisation de l'agriculture, les engrais chimiques et les pesticides)
    -9% de soldats, gendarmes, carabiniers, etc...
    -1% qui gouverne (ce pourcentage n'a pas changé)

    Par ailleurs, on peut aussi s'intéresser à l'espérance de vie à l'époque (30-35 ans), et à la population qu'il est techniquement possible de nourrir sur le sol français (20-30 millions).

    Après une première rupture qui verra passer la population de 65 millions à 20 millions, viendra la période de stabilisation, dans laquelle statistiquement on a le plus de chance de devenir agriculteur qu'autre chose.

    L'essentiel selon moi est de survivre à la période transitoire correspondant à réduction inévitable de la population, par un facteur 3 ou 4, comme c'est déjà arrivé dans l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Innov Hub

      A quelle durée tu estimes la "transition" ?

      Georges

      Supprimer
    2. Salut Georges,

      Je vais me lâcher dans un scénario d'effondrement, tout à fait personnel, et qui se déroule sur 50 ans...

      Mon opinion est qu'il n'y aura pas une seule période transitoire, mais plusieurs... qui peuvent, chacune, aller de quelques mois à quelques années.

      Le scénario d'effondrement le plus plausible est le suivant: une phase de déclin, une rupture, une phase temporaire d'équilibre, puis une deuxième phase de déclin, une deuxième rupture, une deuxième phase de stabilisation... etc... pour arriver au final à une stabilisation définitive au bout de 50 ans...

      La raison de ces ruptures successives est qu'il y a des structures qui sont plus résilientes que d'autres, et que les structures les plus complexes (UE) dégagent en premier, alors que des structures simples peuvent continuer à fonctionner en mode dégradé.

      Très clairement, on a amorcé la phase de déclin du niveau de vie en France depuis environ 10 ans, cela va empirer encore, mais cela peut continuer encore à vivoter quelques années comme cela.

      La première rupture, d'ici 5 à 10 ans, sera d'ordre monétaire, bancaire, financière, et verra l'effondrement de la superstructure européenne et de ses satellites.

      Les structures nationales reprendront le contrôle temporairement pendant quelques années, après remise à zéro des dettes et la ruine des épargnants.

      La suppression des dettes va permettre de retrouver un état stable... évidemmment très temporaire...

      En effet, le niveau de vie global va continuer à baisser, et il arrivera un moment où ne sera plus assuré le paiement des prestations sociales, qui touchera environ 20 à 30 millions d'allocataires... essentiellement issus d'une certaine religion de paix, d'amour et de tolérance...

      Dans cette deuxième phase de rupture (2030-2040), la guerre "civile" de basse intensité va monter en puissance (migrants, clandestins, immigrés extra-européens de la première à la cinquième génération... seront armés par le Qatar et l'Arabie Saoudite: containers maritimes chargés ras la gueule d'AK47)... Ce sera une guerre de très haute intensité au niveau national... et entraînera nécessairement des partitions territoriales sur des bases ethniques et religieuses...

      Ces partitions géographiques seront très instables... et en conflit frontal...

      La rupture suivante permettra de remettre les choses en place... comme avant... enfin j'espère...

      C'est plus à un marathon de la survie que l'on va devoir affronter sur les 50 prochaines années à venir, qu'à une mauvaise passe de quelques mois...

      Supprimer
    3. Ahah,tu as raison mais tu rêves, car la fréquence ne sera pas celle énoncée, en trois jours plus d'économie, en trois semaines plus d'électricité et en trois mois plus de france (je ne mets pas de majuscule, ce qu'est devenu ce pays ne le mérite pas).

      Supprimer
    4. Ce n'est pas du tout ce que j'ai écrit, mais bon... cela n'est pas très grave...
      Ce qui est important, c'est de se préparer à ce qu'on croit être le plus probable... le reste, c'est du deuxième ordre...

      Supprimer
  15. Slt à tous,

    Je pense qu'il n'ya rien de moin fiable qu'un mercenaire: en période tranquille, ils font les gros bras et vous dépouille à la moindre occasion et en temps de guerre ils se barrent. Ils ne se feront pas trouer la peau pour vous ou pour ce que vous avez à leur offrir. Lire le chapitre que Machiavel consacre à ce sujet dans le Prince, il cite pour exemple les carthaginois et à l'Italie du 16eme siècle qui comptaient presque exclusivement sur des forces mercenaires, ce qui les conduisis à leur perte.
    Jamais personne ne mourra pour des sous, de la bouffe ou autre. Les gens meurent pour défendre ce qu'ils ont de plus cher: leurs familles, leurs idées, leurs religions etc...
    Donc compter sur ses propres forces aussi petite soit elle vaut infiniment mieux que compter sur les forces d'un étranger que l'on aurait rémunérer.

    Hannibal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannibal,
      malgré la grammaire plus qu'approximative, j'ai assez bien perçu le sens de votre propos. Aucune excuse sur ce plan, il y a longtemps que l'école est obligatoire jusque 16 ans et c'est largement suffisant pour comprendre, parler et écrire la langue de son pays. Bien sûr, nous avons tous connu des cancres qui se moquaient de ceux qui apprenaient.
      Qu'est-ce qui vous permet ce genre de jugement insultant sur une activité que vous ne connaissez visiblement pas ? Jalousie de ne jamais avoir eu le courage de risquer votre peau pour d'autres ? Volonté de salir ce que vous ne comprenez pas ?
      Ma réaction est brutale, je sais, mais je n'admets pas qu'on vienne insulter les camarades tombés loin de chez eux pendant que ceux de leur âge faisaient les piliers de bistrot en racontant leurs exploits lors des bagarres de bal du Samedi soir, leur seul champ de bataille.
      Bien sûr que personne ne va à une mort certaine pour de l'argent; ça n'empêche pas pour autant de participer à un conflit où on partage la philosophie, la politique ou les intérêts d'une des parties. Et pourquoi devrait-on trouver sa maison à vendre faute de paiement au retour si on n'est pas payé du tout?
      L'argent n'achètera jamais celui qui est contre vous. Il fera juste semblant de se mettre à votre service. Mais si quelqu'un se met à votre service, il a bien le droit de gagner de quoi se nourrir en retour, non ?
      Ceux qui critiquent, qui pleurnichent et veulent qu'on leur donne tout sans rien en retour sont généralement ceux qui ont une vision très particulière de la solidarité : il faut être solidaire d'eux.
      Généralement, ce sont des gauchistes qui trouvent tout inacceptable sauf quand c'est pour eux. Toutes les règles sont justes tant qu'elles les arrangent mais pas dans l'autre sens.
      Le gauchisme se nourrit d'hypocrisie, de mensonge et de malhonnêteté.
      Les cubains au service des mouvements terroristes d'Afrique n'étaient-ils pas des mercenaires ? Ah, ce n'est pas pareil parce qu'ils venaient d'une organisation communiste, c'est ça?
      Aurions-nous dû les laisser massacrer encore plus de monde qu'ils ne l'ont fait ?
      Et si ça peut vous "rassurer" (dans le sens vous satisfaire de ce qui est négatif pour les autres), sachez que les Sud-Af ne payaient pas très bien ceux qu'ils recrutaient pour servir dans les pays voisins. Et qu'ils ne cachaient pas que s'il y avait trop de casse, il leur suffirait de passer d'autres petites annonces dans les journaux pour recruter.
      Ceux qui sont revenus étaient moins nombreux qu'au départ et rien ne vous autorise à les insulter et encore moins ceux qui ne sont pas revenus.

      Supprimer
    2. Mon cher E-m.....
      Je n'ai insulté personne, j'ai simplement fait le constat qui a été fait depuis des siècles et qui est le suivant: On ne doit compter que sur ses propres forces et aucunement sur des forces mercenaires qui comme leur nom l'indique sont des combattants de métier qui sont recrutés moyennant finance par un État, une entreprise, un mouvement politique ou toute autre organisation.
      Ils n'ont aucun intérêt dans le conflit, ils n'agissent que par appât du gain, gain pour lequel on ne risquera pas sa peau jusqu'à une certaine mesure. Pourquoi des hommes décident-ils de devenir mercenaire s'ils risquent d'y laisser la peau?? Tout d'abord la rémunération, ensuite l'analyse du risque qu'ils estiment faible: on ne verra jamais de mercenaire s'engager dans des conflits où le rapport de force est équilibré. Il suffit de voir tout les conflits dans lesquels des mercenaires sont engagés, des conflits totalement déséquilibrés où l'un des bélliģérant dispose d'une avance technique ou technologique majeure( USA vs Iraq, A.Saoudite vs Yémen, conflits africains etc...).
      Je trouve le métier de soldat noble car il n'ya pas que l'appât du gain qui soit pris en considération, il ya l'amour de la Patrie, la défense de nos valeurs etc.. Pour le mercenaire c'est différent. Et entre nous, la guerre n'est pas un jeu, on y meurt mais on y tue aussi. Tuez des gens qui ne m'ont rien fait pour de l'argent, je ne me vois pas faire ça.
      Bien sûr beaucoup sont mort et je souhaite que leurs âmes reposent en paix et que Dieu leur accordent sa Miséricorde, mais ils l'ont un peu cherché quand même et je n'irai pas pleurer sur leurs tombes.

      Amicalement
      Hannibal

      Supprimer
  16. Cher Hannibal,

    Vous ne sauriez être plus dans l'erreur. On se bat principalement pour l'argent, pour vivre, il y a d'autres moyens...Les mercenaires, volontaires, combattants libres, soldats sous contrat ne meurent pas pour de l'argent mais se battent pour vivre, et évitent que ceux qui ne veulent/peuvent pas se battre continuent tranquillement leur vie.
    Un monde que vous ne connaissez pas, visiblement, mais qui existe bien sans vous et votre jugement. Pensez à ceux qui ont défendu la population en Rhodésie, en Birmanie, en Yougoslavie et qui ne sont pas revenus milliardaires ou pas revenus du tout. Ils n'attendent même pas la gloire puisque vos jugements laudatifs ne leurs sont pas adressés.
    cc

    RépondreSupprimer
  17. Moi comme métier je ferais plutôt curé ou gourou car à mon avis il y auras des communauté de personne qui croit que c'est œuvre de dieu ou de force surnaturel et ils seront plus rassurer si il y a un homme qui leur dit qui communique avec elle et que ils seront sauver si il rejoint sa secte. un peu comme les témoin de la java le font .

    RépondreSupprimer
  18. Mercenaire c'est trop dangereu pour moi , d'abor faut savoir se battre être costeau malin et en plus tu va au front quand ton patron est tranquille au chaud , le mieux en étant mercenaire c'est dire au patron : maintenant c'est moi ton patron et va bossé si tu ne veux pas que je te butte .Et prendre sa place. Sinon vu mon métier je ferais pluto brasseur de bière car comme sa les mercenaire von pas me buter vu que je leur brasserais de la bonne bière. Car le savoir c'est le pourvoir.

    RépondreSupprimer
  19. Vous vous méprenez, avec une licence de pilotage d'hélicoptère, une maîtrise de langue exotique ou un master de logistique, vous pouvez faire un profil recherché. Un mercenaire ne crée pas de richesse, il la protège dès lors qu'il y a danger.
    je brasse ma bière mais en cas de rupture, je doute avoir l'énergie nécessaire pour chauffer l'eau de brassage.
    cc

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes sont autorisés.